Articles dans la catégorie « Transports »

10
Avr
2018

Trains et déneigement

  

Bien que nous soyons officiellement le printemps, nous avons vu durant la dernière semaine que l’hiver n’a pas dit son dernier mot.

Après une bonne bordée de neige comme celle de mercredi dernier d’importants travaux de déneigement sont nécessaires. Pour les trains, la neige et la glace peuvent représenter une problématique.

Les technologies pour l’enlèvement de la neige sur les rails de chemin de fer sont impressionnantes. Des locomotives souffleuses ou encore des locomotives montés de chasse-neige peuvent être utilisé pour cette tâche.

Voici un exemple d’un train du C.N avec à l’avant une locomotive chasse-neige.


 
Ce second exemple (américain) nous montre un train monté d’une souffleuse. Avancez le vidéo vers 9min 50. C’est très impressionnant.
 

 
Utilisant une toute autre technologie, cet exemple de la région de Halifax nous montre un système de soufflerie très bruyant pour déglacer les voies.
 

 
Ici dans la région, est-ce que vous avez vu ce genre d’opérations de déneigements des voies ferrées à l’oeuvre ? On procède quel manière ?

Si vous avez des images ou des vidéos on pourrait être preneur. Contactez nous !


Catégorie(s) : Transports

Publié le mardi 10 avril 2018 à 0:05
Modifié le mardi 10 avril 2018 à 12:31

9
Avr
2018

Lehouillier « déçu » de l’absence de rencontre politique sur le 3e lien

  

Article de Taïeb Moalla. Le Journal de Québec.

Quatre mois après l’annonce de l’étude d’opportunité sur le troisième lien, Gilles Lehouillier est « déçu » qu’aucune rencontre des élus n’ait encore eu lieu dans ce dossier.

Le maire de Lévis ne comprend pas non plus qu’une rencontre de nature administrative précède cette fameuse réunion politique.

=> La suite sur lejournaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le lundi 9 avril 2018 à 23:25
Modifié le lundi 9 avril 2018 à 23:25

7
Avr
2018

Dessercom réclame encore plus d’ambulances à Lévis

  

L’ajout d’une ambulance par le gouvernement est un « bon départ, mais est nettement insuffisant », déplore l’entreprise.

Article de Pierre-Paul Biron. Le Journal de Québec.

La compagnie ambulancière Dessercom prévient que la décision du gouvernement d’ajouter une ambulance sur le territoire de Lévis ne sera pas suffisante pour éviter la découverture sur le réseau. La direction souhaite plus de transparence du ministère dans sa gestion des ambulances.

Des dirigeants de Dessercom avaient convié les médias vendredi matin pour réagir à l’annonce de jeudi dernier du gouvernement d’ajouter une ambulance à Lévis. S’ils se réjouissent de « ce bon départ », les responsables préviennent de cet ajout est « nettement insuffisant ».

« On l’a appris en recevant le communiqué comme vous tous. Mais on aurait besoin d’au minimum une autre ambulance supplémentaire, soit 168 heures par semaine, pour considérer qu’on offrirait une couverture correcte », explique le directeur général de Dessercom Maxime Laviolette.

=> La suite sur lejournaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 7 avril 2018 à 16:12
Modifié le dimanche 8 avril 2018 à 23:35

6
Avr
2018

Interconnexion : plus de chances de voir les bus de Lévis à Québec

  

Article de Annie Morin. Le Soleil.

Il apparaît plus logique que les autobus de Lévis embarquent et débarquent leurs clients à Québec que de demander au Réseau de transport de la Capitale (RTC) d’orchestrer la traversée du fleuve, admet le maire Gilles Lehouillier, qui planche sur l’interconnexion entre les deux rives.

Jeudi, le maire de Lévis a assuré que les quatre scénarios imaginés pour sauver le service rapide par bus (SRB) à Lévis seront considérés dans l’étude à venir sur l’interconnexion, financée à hauteur de 8 millions $ par le gouvernement du Québec.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le vendredi 6 avril 2018 à 8:02
Modifié le vendredi 6 avril 2018 à 8:02

6
Avr
2018

Lévis dévoile sa vision d’avenir du Village Saint-Nicolas

  

Article de Valérie Maltais. Le Journal de Lévis.

Après Lévis et Saint-Romuald, la Ville a dévoilé le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du Village Saint-Nicolas, le 5 avril à l’hôtel de ville. L’aspect champêtre de ce quartier et la richesse de son patrimoine seront mis en valeur, alors que les accès publics au fleuve Saint-Laurent seront multipliés et améliorés.

En plus de tenir compte des orientations municipales en matière de développement et d’une analyse du territoire, cette vision d’avenir du village de Saint-Nicolas a été pensée et développée en considération d’une préconsultation publique tenue en septembre 2015, où environ 175 personnes ont soumis leurs idées au sujet de leur quartier. Le dossier qui a retenu le plus d’attention a été celui de la sécurité des piétons et des cyclistes sur la route Marie-Victorin, selon Lise Monette, présidente du conseil d’administration de Revitalisation Village Saint-Nicolas.

Sa transformation en boulevard urbain fera partie des demandes prioritaires de la Ville de Lévis au gouvernement du Québec, puisque cette route est de juridiction provinciale. Réaliser une étude de faisabilité, à l’image de celle qui sera faite pour la route des Rivières, faciliter les déplacements des piétons, cyclistes et automobilistes sur cette voie de circulation, sécuriser la traversée des piétons ainsi que de la Route verte, en plus d’améliorer l’esthétique de l’entrée du village sont parmi les interventions proposées dans le PPU.

« Le village s’est développé de part et d’autre de Marie-Victorin. Des enfants et plusieurs personnes traversent cette route. Donc, il y aura des aménagements possibles pour réduire la vitesse et faciliter leur déplacement. On a du travail de sensibilisation à faire auprès du gouvernement provincial » , a affirmé Clément Genest, conseiller du district.


Publié le vendredi 6 avril 2018 à 7:19
Modifié le vendredi 6 avril 2018 à 7:55

31
Mar
2018

La mobilité durable et efficace selon Lévis

  

Avec le dépôt récent du budget provincial nous avons abondamment entendu parler du plan de mobilité de la Ville de Lévis. Le plus récent plan de mobilité de Lévis a été présenté au gouvernement du Québec en juin 2017 suite à l’abandon du fameux projet de SRB.

=> On peut le consulter ICI.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 31 mars 2018 à 14:19
Modifié le samedi 31 mars 2018 à 14:19

30
Mar
2018

L’enveloppe pour le transport collectif réjouit Lévis

  

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

Crédit photo: Archives Le Journal de Lévis.

À l’approche des élections provinciales, le budget présenté le 27 mars par Carlos Leitao, le ministre des Finances du gouvernement Couillard, vient satisfaire certaines demandes lévisiennes, tandis que d’autres attendent toujours.

Du côté du maire de Lévis Gilles Lehouillier, ce budget est plus que satisfaisant, puisqu’il réserve une enveloppe de 87 M$ à la Ville pour le développement de son réseau de transport structurant, qui prévoit notamment l’aménagement de voies réservées sur Guillaume-Couture et une interconnexion.

« C’est un pas dans la bonne direction. On s’attendait à avoir le budget pour les études, mais on a la totale. C’est fantastique! », s’est réjoui le maire qui estime la question du transport collectif couverte.

Autre motif de satisfaction, l’interconnexion entre les deux rives, puisque le gouvernement a confié à Lévis le mandat de faire les études à ce sujet. « Nous serons le maître d’œuvre et le coordonnateur de leur réalisation. On va se mettre au travail dans les meilleurs délais et identifier les meilleures solutions pour le faire. »

Un troisième lien toujours attendu
Reste que dans le dossier du troisième lien, les perspectives demeurent incertaines, même si le gouvernement se veut rassurant, indique Gilles Lehouillier. Le maire attend pour sa part qu’une suite soit donnée à cet enjeu majeur pendant la campagne électorale.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le vendredi 30 mars 2018 à 16:07
Modifié le mardi 3 avril 2018 à 12:46

30
Mar
2018

Traverse Québec-Lévis : horaire estival en vigueur dès mardi

  

Article du Journal de Lévis.

Crédit photo: Gilles Boutin.

La direction de la traverse Québec-Lévis a annoncé, le 29 mars, que l’horaire estival sera en vigueur à compter du mardi 3 avril.

En semaine, le service débutera à Lévis, avec des départs à 6h et 6h40, et de Québec, avec un départ à 6h20. Ensuite, les traversées seront aux 20 minutes, de 7h à 9h et de 15h à 18h.

Pendant la journée, les traversées demeurent aux 30 minutes des deux rives. En soirée, elles demeurent à la demie de l’heure de Québec et à l’heure de Lévis. L’horaire de fin de semaine demeure inchangé.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Transports

Publié le vendredi 30 mars 2018 à 12:59
Modifié le samedi 31 mars 2018 à 14:09

26
Mar
2018

Tramway : Lehouiller tend à nouveau la main à Labeaume

  

Article de Jean-François Racine. Le Journal de Québec.

Le maire de Lévis répète que Régis Labeaume devra comprendre le message : il n’y aura pas de tramway à Québec sans interconnexion avec la Rive-Sud.

Ce point semblait réglé mais Gilles Lehouillier n’aime pas l’idée de voir les deux villes travailler en parallèle.

=> La suite sur lejournaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le lundi 26 mars 2018 à 20:57
Modifié le lundi 26 mars 2018 à 20:57

24
Mar
2018

Voies réservées et interconnexion : 7,9 M$ pour réaliser les études

  

Article de Valérie Maltais. Le Journal de Lévis.

Le gouvernement du Québec a alloué à la Société de transport de Lévis (STLévis) un montant de 7,9 M$ pour qu’elle termine les études nécessaires à la réalisation de son projet d’aménagement de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture. Elle aura également le mandat d’intégrer l’interconnexion dans ses plans et devis.

Lors d’une rencontre orchestrée le 14 mars, le maire de Lévis Gilles Lehouillier avait demandé au gouvernement une enveloppe de 3,5 M$ pour développer son plan de transport structurant. Québec a bonifié cette requête d’un montant de 4,4 M$ afin que la municipalité évalue la meilleure option pour améliorer la fluidité entre Lévis et Québec.

« C’est écrit noir sur blanc, nous veillerons à ce que l’interconnexion se fasse. Elle est essentielle et nécessaire », a insisté le ministre Pierre Arcand en conférence de presse, le 23 mars, à l’intérieur du garage de la STLévis. Un montant de 79 M$ sera ainsi réservé au projet dans le Plan québécois des infrastructures (PQI) 2018-2028, qui sera dévoilé la semaine prochaine, lors du dépôt du budget libéral.

Une continuité
Si les études sont déjà bien avancées en ce qui concerne le boulevard Guillaume-Couture, ce n’est pas le cas pour l’interconnexion. Les études permettront donc de déterminer la meilleure option. Ces travaux seront menés conjointement et sans tarder affirment les dirigeants de Lévis. Ils seront éventuellement arrimés à l’étude d’opportunité annoncée par Québec au début du mois, en ce qui a trait au réaménagement de la route 116 en boulevard urbain.

« Aujourd’hui, on passe du mode demande au mode planification. Nous sommes prêts à passer à l’action, et ce, le plus rapidement possible. C’est encore mieux que ce que nous attendions, a reconnu Gilles Lehouillier. En plus, le gouvernement a accepté d’évaluer le scénario d’un viaduc sur Saint-Omer, dans le cadre de ses travaux pour l’échangeur Kennedy. »

Souhaits exaucés
En effet, en dehors du dossier des Fonds d’immatriculation et de l’attente d’une réponse positive pour le viaduc de Saint-Omer, la liste de souhaits de la Ville de Lévis est en bonne voie d’être exaucée grâce aux annonces plus ou moins récentes du gouvernement libéral au sujet de l’élargissement de l’autoroute 20, des études d’opportunité pour un troisième lien et pour la route 116 (des Rivières), du réaménagement de l’échangeur 305 (Lagueux) et maintenant, l’ajout de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 24 mars 2018 à 0:32
Modifié le samedi 24 mars 2018 à 0:34

Pages :1234567...24»