29
Nov
2016

Prolongement de la rue Saint-Omer : peu d’impacts sur l’environnement, selon Lévis

  

Article de Annie Morin. Le Soleil.

La Ville de Lévis évalue que le prolongement de la rue Saint-Omer aura peu d’impact sur l’environnement.

Une résidence à proximité, celle située à l’intersection du chemin des Forts, subira tout de même un impact sonore qualifié de « significatif », tandis que, pour les autres, on parle de niveaux sonores faibles et acceptables. Des aménagements paysagers et le maintien de lisières boisées sont prévus près des zones résidentielles.

C’est ce qu’on peut lire dans l’étude d’impact environnemental réalisée par la firme de génie-conseil Norda Stelo pour le compte de la Ville de Lévis, rendue publique mardi par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Le projet de presque 30 millions $ doit être achevé en 2019.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Environnement,  Transports

Publié le mardi 29 novembre 2016 à 22:44
Modifié le mercredi 30 novembre 2016 à 12:48

29
Nov
2016

Le Marché de Noël de Lévis en mode expansion

  

Article de Mariane Bergeron-Courteau. Le Journal de Lévis.

marche-de-noel_jdlevis_29112016

Le partenariat entre le Marché de Noël de Lévis et le Centre de pédiatrie sociale de Lévis permet d’attirer une plus vaste clientèle à l’événement. Crédit photo: Archives Gilles Boutin.

La magie du temps des Fêtes illuminera à nouveau l’avenue Bégin du 9 au 11 décembre dans le cadre de la huitième édition du Marché de Noël de Lévis. Cette année, 25 producteurs et artisans exposeront leurs produits dans les maisonnettes du marché, un record pour l’événement.

Le Marché de Noël de Lévis, organisé en collaboration par la Corporation de développement du Vieux-Lévis et le Centre de pédiatrie sociale de Lévis, est en pleine expansion. Il avait connu une augmentation fulgurante de son nombre de visiteurs l’an dernier, alors que 10 000 personnes avaient pris part à l’événement, et a bien l’intention de poursuivre sur sa lancée.

Cette année, 25 producteurs et artisans participeront à l’événement, alors qu’ils étaient une quinzaine l’an dernier. Presque la totalité des exposants invités provient de la région de Chaudière-Appalaches. Ceux-ci seront répartis dans 15 maisonnettes, deux roulottes et une boutique éphémère située dans des locaux vacants de l’avenue Bégin, une nouveauté. Quelques exposants seront donc installés à l’intérieur, ce qui permet d’augmenter le nombre de producteurs présents pour le Marché de Noël.


Catégorie(s) : Commerce - Économie

Publié le mardi 29 novembre 2016 à 22:40
Modifié le mercredi 30 novembre 2016 à 12:55

29
Nov
2016

Séance d’information du BAPE sur le prolongement de Saint-Omer

  

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

Les travaux du prolongement de Saint-Omer ont commencé cet automne. ©TC Media - Archives

Les travaux du prolongement de Saint-Omer ont commencé cet automne.
©TC Media – Archives.

Le Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE) procédera à une séance d’information sur le prolongement de la rue Saint-Omer. Elle se tiendra dans la soirée du mardi 13 décembre à l’Hôtel l’Oiselière de Lévis.

Le BAPE présentera la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement, le processus de consultation publique et aussi son propre rôle dans le dossier.

Une fois la présentation faite, les citoyens auront jusqu’au 13 janvier 2017 pour déposer une demande d’audience publique. Les documents d’information sur le projet sont disponibles à la bibliothèque Pierre-Georges-Roy dès maintenant.

On y retrouvera, entre autres, les impacts et les mesures d’atténuation proposées. La Ville prévoit, par exemple, la perte de milieux humides et d’habitat du poisson, mais a planifié des compensations. Pendant les travaux, il devrait également y avoir des répercussions temporaires sur les sols, la qualité de l’eau et la faune environnante.

Une fois l’ouvrage complété, une maison subirait un impact sonore d’intensité moyenne. Le paysage urbain sera aussi modifié, mais le maintien de lisières boisées près des zones résidentielles viendra diminuer les répercussions.


Catégorie(s) : Environnement,  Gouvernements,  Transports

Publié le mardi 29 novembre 2016 à 22:32
Modifié le mercredi 30 novembre 2016 à 12:53

28
Nov
2016

SRB : Lehouillier craint que Québec et Lévis pourraient payer jusqu’à 25% de la facture

  

Article de Taïeb Moalla. Le Journal de Québec.

Gilles Lehouillier craint de voir les Villes de Lévis et de Québec contraintes de financer partiellement le mégaprojet de Service rapide par bus (SRB) à une hauteur de 10% à 25%.

« Actuellement, il y a plusieurs scénarios qui se promènent et qu’on entend dans les rumeurs », a-t-il soutenu lundi soir en marge du conseil municipal.

=> La suite sur le journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernements,  Transports

Publié le lundi 28 novembre 2016 à 23:29
Modifié le lundi 28 novembre 2016 à 23:29

28
Nov
2016

L’entreprise Les Serres Fortier tire la prise

  

Article de Diane Tremblay. Le Journal de Québec.

Après deux incendies en cours d’année, l’entreprise Les Serres Fortier de Lévis a annoncé à la clientèle qu’elle cessait ses activités.

« Après 35 années de bonheur, de réalisation personnelle et de passion, le moment est venu pour nous de découvrir d’autres horizons. C’est avec tristesse que nous avons pris la décision de cesser nos activités en serriculture », peut-on lire sur le site internet de l’entreprise.

« Étant donné les évènements de la dernière saison – vivre deux incendies en quelques mois – nous devions passer à autre chose pour retrouver l’équilibre, la quiétude et la sérénité dans une nouvelle vie. »

=> La suite sur le journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Commerce - Économie

Publié le lundi 28 novembre 2016 à 13:39
Modifié le lundi 28 novembre 2016 à 23:31

24
Nov
2016

Passerelle multifonctionnelle au-dessus de l’autoroute 20 : un concept de trois arches uniques installées sur la structure de béton

  

Communiqué et photos: Ville de Lévis.

Crédit photo: Ville de Lévis

Crédit photo: Ville de Lévis.

Crédit photo: Ville de Lévis

Crédit photo: Ville de Lévis.

La Ville de Lévis a procédé à une autre étape dans la construction de la passerelle multifonctionnelle. Durant les nuits du 22 et 23 novembre, une grue de 450 tonnes a permis de procéder au montage des trois arches sur la structure de béton existante, directement au-dessus de l’autoroute 20 (autoroute Jean-Lesage).

« Le projet de la passerelle Harlaka est l’un des éléments les plus visionnaires jamais réalisés à la Ville de Lévis dans le but d’assurer l’interconnexion des réseaux cyclables et multifonctionnels entre les divers quartiers. La passerelle multifonctionnelle est un projet découlant directement de notre nouvelle signature à la Ville de Lévis, qui vise à utiliser le fleuve et ses affluents pour développer de nouvelles infrastructures afin d’offrir la meilleure qualité de vie aux citoyennes et citoyens. En effet, cette structure unique au Québec reliera le parcours des Anses longeant le fleuve Saint-Laurent à la Cycloroute de Bellechasse », a fait savoir le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Un concept unique sur l’autoroute 20
La Passerelle Harlaka est un concept unique au Québec, qui a pu être réalisé grâce à un saut-de-mouton au-dessus de l’autoroute, construit dans l’emprise de l’ancienne voie ferrée. La structure est composée de trois arches auxquelles est suspendu un tablier en acier et en bois par le biais d’un procédé de bois lamellé-collé, rendant la structure très légère.

La passerelle multifonctionnelle est d’une longueur de 90 mètres et d’une largeur de 6,6 mètres, facilitant ainsi l’entretien de la piste. Le projet comprend également l’aménagement de deux kilomètres de piste cyclable ainsi que la construction de remblais d’approche pour accéder à la passerelle. Notons que la structure de métal est entièrement usinée et assemblée dans l’atelier de Hamel Construction à Saint-Édouard, tandis que les arches sont fabriquées chez Industries Montal inc. à Montréal, unique fournisseur au Québec ayant la technologie pour la production d’arches de cette dimension.

Les travaux de la nouvelle passerelle autoroutière seront complétés en décembre 2016. Les travaux de pavage seront réalisés au printemps 2017 et la passerelle sera opérationnelle dès juin 2017 pour les cyclistes et les autres usagers.

« Avec ce grand projet évalué à 3,5 M$, nous allons non seulement permettre l’interconnexion entre la Cycloroute de Bellechasse, dans le secteur de Pintendre et le parcours des Anses, mais également améliorer tout le volet récréotouristique lié à l’industrie de la motoneige », a ajouté la conseillère municipale du secteur, madame Ann Jeffrey.

Notons qu’une aide financière de 1 722 525 $, soit la moitié des coûts admissibles, a été apportée par le Gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives – phase III.

Le réseau cyclable lévisien en quelques chiffres
Actuellement, le réseau cyclable lévisien s’étale sur une distance de 300 km, dont 84 km en route verte. Trois cycloroutes traversent la Ville de Lévis :

  1. Cycloroute 1 – Gatineau à Percé ;
  2. Cycloroute 3 – Salaberry-de-Valleyfield à Lévis ;
  3. Cycloroute 6 – Saint-Théophile à Québec.
harlaka3

Crédit photo: Ville de Lévis.

Crédit photo: Ville de Lévis

Crédit photo: Ville de Lévis.


Publié le jeudi 24 novembre 2016 à 14:42
Modifié le jeudi 24 novembre 2016 à 23:22

23
Nov
2016

VAB Solutions s’installera dans l’Innoparc

  

Article de Raphaël Lavoie. Le Journal de Lévis.

Suivant les projets du promoteur Lesva et de Creaform, c’est au tour de l’entreprise lévisienne VAB Solutions d’annoncer son arrivée prochaine dans l’Innoparc au sein d’un nouveau bâtiment de 24 000 pieds carrés dès 2017.

VAB Solutions, qui se spécialise dans les solutions d’analyse de la qualité du bois pour les lignes de production de l’industrie forestière, investira 3 M$ dans son projet de relocalisation.

Le nouveau siège social permettra ainsi à l’entreprise de doubler sa capacité de production et d’y développer une nouvelle gamme de produits destinés au sciage et au rabotage.

L’expansion devrait aussi aider VAB Solutions à s’attaquer notamment au marché de l’Amérique du Sud après avoir conquis ceux du Canada et du sud-est des États-Unis.

« C’était un rêve et c’est un bel accomplissement pour la compagnie de faire partie d’un site comme l’Innoparc », a affirmé lors d’un point de presse le président de VAB Solutions, Jean Bérubé.

Pour la Ville, il s’agit d’une nouvelle raison de se réjouir puisqu’avec ce dernier projet, l’Innoparc a maintenant vendu sept de ses 23 terrains, tandis que quatre autres seraient également sur le point d’être acquis par des entreprises.

« C’est incroyable. 2017, c’est vraiment l’année de l’Innoparc. Tout débloque », s’est réjoui le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui a également rappelé son désir de voir la Société de transport de Lévis (STLévis) desservir le secteur dans un avenir prochain.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Innoparc

Publié le mercredi 23 novembre 2016 à 14:19
Modifié le jeudi 24 novembre 2016 à 23:22

Pages :1234567...468»