22
Mar
2018

Avis aux lecteurs de Lévis Urbain

  

Lévis Urbain.ca a été victime d’une problématique technique qui a grandement affecté son fonctionnement. Nous avons dû nous résoudre à mettre hors service le blogue et à le reconstruire à partir de sauvegardes.

Nous sommes à restaurer le blogue petit à petit et cela explique pourquoi le contenu y est moins abondant en ce moment. Il pourra arriver à l’occasion que des liens menent vers des pages inexistantes. Nous nous excusons pour ce désagrément.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 22:35
Modifié le jeudi 22 mars 2018 à 23:04

7
Déc
2018

Étude d’inoccupation commerciale 2018 : des artères attrayantes à Lévis, d’autres en pâtissent

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

L’avenue Taniata a le taux d’inoccupation commerciale le plus élevé de Lévis. © Photo: Alexandre belle marre

Selon la plus récente étude d’inoccupation commerciale de CAPREA conseil Immobilier, Lévis conserve son attractivité commerciale dans la région. Pour une deuxième année consécutive, l’artère commerciale la plus attrayante de la Chaudière-Appalaches est la route des Rivières. Si certains secteurs lévisiens sont forts populaires, d’autres dans la ville souffrent toutefois de ces mouvements.

En effet, on peut apprendre dans l’édition 2018 de l’étude que seulement 4,2 % des locaux commerciaux sont inoccupés sur la route des Rivières, un taux qui se situait à 4,3 % l’an dernier.

Le boulevard Guillaume-Couture est également fort apprécié par les entrepreneurs commerciaux. En 2018, 7,1 % des locaux sont inoccupés, une diminution comparativement à 2017. Selon les données de CAPREA, le taux d’inoccupation pour le boulevard Guillaume-Couture l’an dernier était plutôt de 8,6 %.

Si ces deux artères sont fort populaires, les deux autres secteurs commerciaux lévisiens étudiés par la firme de conseil immobilier semblent pâtir de ces mouvements. Le taux d’inoccupation sur l’avenue Taniata est passé de 10 % en 2017 à 10,7 % cette année. Du côté du quartier Miscéo, le taux d’inoccupation a également augmenté, passant de 6,4 % à 8 %.


Catégorie(s) : Commerce - Économie

Publié le vendredi 7 décembre 2018 à 9:21
Modifié le vendredi 7 décembre 2018 à 9:21

5
Déc
2018

Nouvelle configuration d’accès à la route Marie-Victorin pour certaines rues à l’ouest du quartier Roc-Pointe

  

Source: Ville de Lévis

Une nouvelle configuration routière entrera en vigueur le jeudi 6 décembre 2018 dans le quartier Roc-Pointe.

À partir de cette date, la rue du Commodore et la rue de la Voilerie ne seront plus accessible par la rue de la Corniche. La rue de la Voilerie sera dorénavant directement reliée à la rue de l’Estran pour rejoindre la route Marie-Victorin.D’autres travaux doivent être complétés afin que la rue de la Corniche soit également reliée à la rue de l’Estran. Ces travaux seront finalisés au cours des prochaines semaines.


Catégorie(s) : Habitation,  Transports

Publié le mercredi 5 décembre 2018 à 17:25
Modifié le mercredi 5 décembre 2018 à 17:28

5
Déc
2018

Matières résiduelles : changement du jour de la collecte pour plusieurs quartiers

  

Article du Journal de Lévis.

© Photo: Gilles Boutin, Le Journal de Lévis.

À compter du lundi 4 février 2019, près du tiers des Lévisiens qui sont desservis par des collectes en bacs roulants de matières résiduelles verront leur journée de collecte modifiée. La Ville de Lévis a donc invité, le 29 novembre, la population et les entreprises concernées à vérifier si leur secteur et leur jour de collecte sont modifiés.

Pour vérifier si vous êtes touchés par les changements, un outil de recherche est disponible au ville.levis.qc.ca/collectes. En tapant votre adresse, vous pourrez voir si votre secteur de collecte change (est ou ouest) ainsi que savoir à quelle journée de la semaine vous devez sortir votre bac et lequel sortir à quelle semaine.

Notons que la journée de collecte déterminée pour une adresse est valable pour tous les bacs roulants (bac à déchets, bac brun et bac bleu) et que la fréquence des collectes n’est pas modifiée.

Lors de la transition en février 2019, les adresses qui changent de secteur bénéficieront d’une collecte de déchets trois semaines consécutives et d’une seule collecte de matières recyclables et compostables pour cette même période.

Soulignons finalement que la Ville a expliqué que la réorganisation des collectes était nécessaire afin de répartir plus équitablement le nombre de bacs roulants à vider à chaque jour par les camions. C’est en raison de la croissance de la population dans certains quartiers que la décision a été prise.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Environnement

Publié le mercredi 5 décembre 2018 à 7:43
Modifié le mercredi 5 décembre 2018 à 12:53

3
Déc
2018

L’étude sur l’interconnexion entre Lévis et Québec reprise par le ministère

  

Article de Jean-François Néron. Le Soleil.

L’étude sur l’interconnexion entre Lévis et Québec en matière de transport en commun change de main. C’est finalement le ministère des Transports qui évaluera le scénario à retenir pour connecter les deux rives.

Le gouvernement libéral avait annoncé au printemps une enveloppe de 8 millions $ pour que Lévis prenne en charge le dossier de l’interconnexion. À l’époque, le maire Gilles Lehouillier s’était dit ravi de pouvoir mener cette étude. Il en avait même fait une exigence. Aujourd’hui, il se ravise.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le lundi 3 décembre 2018 à 12:33
Modifié le lundi 3 décembre 2018 à 12:33

1
Déc
2018

Quartier des Constellations : Entente de principe conclue en médiation

  

Source : Ville de Lévis

La Ville de Lévis et le Regroupement des citoyens du secteur des Constellations ont aujourd’hui conclu une entente de principe qui permettra de mettre un terme à l’action collective qui concernait le développement du quartier des Constellations, secteur Saint-Jean-Chrysostome. Tous les acteurs signataires de cette entente se disent satisfaits de l’issue de la médiation effectuée et du dénouement du dossier.

Suivant cette médiation, les avocats procéderont à la rédaction finale de cette entente de règlement hors Cour. Par la suite, ceux-ci verront à demander l’approbation de cette entente de règlement par la Cour. Enfin, s’ensuivra la mise en œuvre du règlement. Cette dernière étape du processus est prévue, selon les délais raisonnables, à l’été 2019.

Les parties impliquées verront à dévoiler les termes de l’entente en temps opportun et aucun autre commentaire ne sera émis par les parties.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Habitation

Publié le samedi 1 décembre 2018 à 8:43
Modifié le samedi 1 décembre 2018 à 14:16

29
Nov
2018

Parcs industriels : Lévis souhaite se mettre sur son 31

  

Article de Jean-Michel Genois Gagnon. Le Soleil.

Alors que les lopins de terre disponibles pour les entreprises se font de plus en plus rares à Québec, Lévis souhaite se mettre sur son 31 pour attirer de nouveaux visages sur son territoire. La Ville injectera 45,5 millions $ dans le développement de ses 14 parcs et zones industriels.

« Notre objectif est clair dans l’accélération du développement de nos parcs industriels : nous souhaitons devenir la plaque tournante de l’innovation et du développement industriel au cœur des régions de la Capitale Nationale et de la Chaudière-Appalaches », a indiqué le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Au cours des derniers mois, son administration a consulté environ 750 patrons d’entreprises de la rive sud du fleuve Sainte-Laurent afin de mieux cerner leurs besoins et les enjeux pour les années à venir.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Industriel

Publié le jeudi 29 novembre 2018 à 8:13
Modifié le samedi 1 décembre 2018 à 14:16

23
Nov
2018

Un 3e lien nécessaire pour le développement de Côte-du-Sud

  

Article de Maxime Paradis. Le Placoteux.com.

En entrevue à Radio-Canada, la ministre déléguée au développement économique régional et députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, a mentionné être favorable au transport en commun dans les milieux ruraux, mais que cette ère n’était « malheureusement » pas encore arrivée, ce pourquoi elle favorise le projet de troisième lien entre Québec et Lévis.

Également ministre des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx estime qu’un troisième lien entre Québec et Lévis est nécessaire pour le développement économique de Côte-du-Sud. Durant la dernière campagne électorale, elle mentionne que les électeurs lui en ont fait la demande.

=> La suite à leplacoteux.com.


Publié le vendredi 23 novembre 2018 à 12:44
Modifié le vendredi 23 novembre 2018 à 12:44

22
Nov
2018

Plus du quart des Québécois n’ont pas d’opinion sur le troisième lien

  

Article de Jonathan Lavoie. ICI Radio-Canada.ca – Région de Québec.

Malgré la présence marquée du dossier du troisième lien dans la dernière campagne électorale et la promesse d’importants investissements publics par la Coalition avenir Québec, plus du quart des Québécois n’avaient pas d’opinion sur le sujet au lendemain des élections.

« Il y a près de 30 % des gens qui n’ont pas d’avis sur le sujet, ce qui peut paraître un peu étonnant parce qu’on en a parlé beaucoup », commente Charles Breton, directeur de la recherche chez Vox Pop Labs et auteur d’une vaste étude postélectorale.

=> La suite sur ici.radio-canada.ca


Catégorie(s) : Transports

Publié le jeudi 22 novembre 2018 à 23:21
Modifié le jeudi 22 novembre 2018 à 23:22

17
Nov
2018

7 M$ pour six entreprises manufacturières de la région

  

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Lévis ce 16 novembre pour annoncer des contributions financières totalisant 7 012 300 $ à six entreprises de la région, dont Cuisine Moris Collection, de Saint-Romuald, Moulexpert et Précinov, de Lévis, afin de les soutenir dans leurs projets d’innovation.

En Chaudière-Appalaches, le secteur manufacturier représente 1 000 entreprises, 39 000 emplois et 24 % du PIB régional. Pour l’ensemble de la province, le secteur génère 14 % du PIB et 88 G$ en exportation, 827 000 emplois directs et indirects, et compte plus de 13 000 entreprises.

« La région de la Chaudière-Appalaches peut compter sur une industrie manufacturière très active, dont les retombées sont importantes pour les gens d’ici. Nous croyons à l’expertise des entrepreneurs, qui sont le moteur du développement économique des régions, et nous serons leur partenaire pour les aider à s’adapter aux nouvelles réalités », a soutenu Marie Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.


Catégorie(s) : Industriel

Publié le samedi 17 novembre 2018 à 7:18
Modifié le jeudi 22 novembre 2018 à 13:03

17
Nov
2018

La Ressourcerie inaugure son deuxième point de service

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Dans le cadre des Semaines de l’économie sociale en Chaudière-Appalaches, la Ressourcerie de Lévis a inauguré, le 14 novembre, son deuxième point de service en présence d’une centaine d’invités, dont le maire de Lévis Gilles Lehouillier et le député fédéral Jacques Gourde. En plus de continuer de le faire à son magasin du quartier Lévis, l’entreprise d’économie sociale lévisienne offrira dès le 20 novembre ses services au 404, avenue Taniata à Saint-Romuald.

« L’inauguration de la toute nouvelle succursale de la Ressourcerie de Lévis est une étape importante dans la croissance de notre entreprise d’économie sociale. […] Nous sommes convaincus que son aménagement sobre, fonctionnel et sécuritaire permettra aux citoyens du centre et de l’ouest de Lévis d’avoir accès à des articles de qualité à prix abordable », s’est d’emblée réjoui Christian Milette, directeur général de la Ressourcerie.

Le nouveau magasin de l’entreprise qui récupère et revalorise des matières résiduelles est situé dans un local de 12 000 pieds carrés. Comme à la succursale de Lévis située sur la rue Charles-A.-Cadieux, la Ressourcerie y vendra des matières usagées (vêtements, meubles, électroménagers, jouets, articles de décoration et antiquités) ainsi que certains produits neufs ou de consommation (fin de ligne, déclassés ou près de la date de péremption).

En plus, les citoyens du centre et de l’ouest de Lévis pourront y donner des matières dont ils veulent se débarrasser, grâce au comptoir de dons aménagé dans le nouveau point de service. C’est grâce à une équipe d’une dizaine d’employés que la Ressourcerie pourra offrir ses services à Saint-Romuald.


Catégorie(s) : Commerce - Économie

Publié le samedi 17 novembre 2018 à 7:16
Modifié le jeudi 22 novembre 2018 à 13:08

Pages :1234567...104»