22
Mar
2018

Avis aux lecteurs de Lévis Urbain

  

Lévis Urbain.ca a été victime d’une problématique technique qui a grandement affecté son fonctionnement. Nous avons dû nous résoudre à mettre hors service le blogue et à le reconstruire à partir de sauvegardes.

Nous sommes à restaurer le blogue petit à petit et cela explique pourquoi le contenu y est moins abondant en ce moment. Il pourra arriver à l’occasion que des liens menent vers des pages inexistantes. Nous nous excusons pour ce désagrément.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 22:35
Modifié le jeudi 22 mars 2018 à 23:04

16
Juin
2018

Projet rejeté par Québec : Lévis rencontrera les promoteurs du métro aérien

  

Article de Stéphanie Martin. Le Journal de Québec.

La Ville de Lévis a sollicité une rencontre avec les promoteurs du projet de métro aérien pour les deux rives.

Le Journal révélait jeudi le projet de PwC et Arup, évalué à 2,3 milliards $, qui a été rejeté par la Ville de Québec et qui prévoyait de desservir Québec et Lévis sur un parcours de 61 km.

=> La suite sur lejournaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 16 juin 2018 à 0:10
Modifié le samedi 16 juin 2018 à 0:10

14
Juin
2018

Bellechasse demande des précisions au devis technique d’un 3e lien

  

Article de Éric Gourde. La Voix du Sud.

La MRC de Bellechasse souhaite appuyer le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, dans sa démarche auprès du Bureau de projet sur la construction d’un 3e lien entre Québec et Lévis.

À la suite du dépôt d’une liste de questions par M. Lehouillier mercredi, en lien avec la réalisation de l’étude d’opportunité d’un nouveau lien routier, le préfet de la MRC, Clément Fillion, soutient que l’étude doit porter particulièrement sur un nouveau lien autoroutier. « Le problème de mobilité et de congestion ne concerne pas seulement les villes de Québec et de Lévis, mais l’ensemble de la grande région », insiste-t-il.

=> La suite sur lavoixdusud.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le jeudi 14 juin 2018 à 12:21
Modifié le jeudi 14 juin 2018 à 12:22

13
Juin
2018

Troisième lien : plus de cinquante questions de Lehouillier

  

Article de Taïeb Moalla. Le Journal de Québec.

Affirmant que « la population a droit à la transparence », Gilles Lehouillier a rendu publiques plus de 50 questions reliées au devis technique du bureau de projet sur le troisième lien.

C’est ce que le maire de Lévis a dévoilé, mercredi matin, en point de presse. « Personne ne sait ce qui se passe au bureau de projet. Il n’y a aucune forme de transparence », s’est indigné M. Lehouillier. Les questions du maire portent notamment sur le mandat confié au prestataire de service, sur le devis lui-même, sur l’optimisation des liens existants et sur les solutions non-immobilières comme le télétravail et le covoiturage.

=> La suite sur lejournaldequebec.com.

=> Les questions sont disponibles ici.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le mercredi 13 juin 2018 à 12:29
Modifié le jeudi 14 juin 2018 à 12:18

11
Juin
2018

3e lien : une marche citoyenne pour appuyer Lehouillier

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Afin de permettre aux gens de la région de manifester publiquement leur appui au projet de troisième lien interrives à l’est ainsi qu’au maire de Lévis, Gilles Lehouillier, un groupe de citoyens de la Rive-Sud organisera une marche citoyenne, le samedi 16 juin, du côté de Québec.

C’est à la suite d’une discussion entre un groupe de cinq amis, composé notamment de résidents de Saint-Apollinaire, de Lévis et de Montmagny, que l’idée de créer un groupe Facebook dédié à cette cause et d’organiser une marche citoyenne est née.
Rapidement, l’initiative a fait boule de neige, rejoignant plus de 300 personnes sur Facebook, et le groupe a décidé de passer à l’action le 16 juin prochain.

« Nous avons convenu qu’il fallait faire quelque chose pour appuyer M. Lehouillier, qui veut réellement le troisième lien, puisqu’il n’est pas écouté par le gouvernement provincial. […] On veut se faire voir et se faire entendre. On trouve que le gouvernement ne nous écoute pas, qu’il écoute juste le maire Labeaume (Régis, maire de Québec). […] On veut que ce dossier bouge », a expliqué Marco Breton, un résident de Saint-Étienne-de-Lauzon qui est l’un des initiateurs de la marche.

Québec : un choix pas anodin
Les organisateurs de la manifestation convient les citoyens intéressés à prendre part à l’action à se joindre à eux avec tambours, clairons et trompettes dès 11h, le 16 juin, en face de l’hôtel de ville de Québec, un lieu choisi après mûre réflexion.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le lundi 11 juin 2018 à 12:59
Modifié le lundi 11 juin 2018 à 12:59

8
Juin
2018

Travaux sur l’avenue Bégin : Lehouillier soutient le plan de match

  

Article de Érick Deschesnes. Le Journal de Lévis.

© Crédit photo: Journal de Lévis.

Critiquée par certains commerçants de cette artère en raison des effets négatifs appréhendés des travaux sur l’avenue Bégin, la Ville de Lévis s’est défendue, le 28 mai dernier, de nuire à ces derniers. Pour ce faire, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a rappelé la pluie de mesures mises en place pour permettre aux gens de la région d’avoir un accès en tout temps aux commerces.

« Nous n’avons pas le choix de réaliser ces travaux. C’est un vieux système d’aqueduc et d’égouts. Il y a de la tuyauterie qui passe sur les terrains à l’arrière de la rue, souvent en dessous des maisons. Ce n’est pas une mince tâche de réaliser cela. […] Jusqu’à maintenant, nous avons répondu favorablement à toutes les demandes exprimées par les commerçants lors des consultations publiques, sauf de compresser d’une semaine ou deux la cédule des travaux d’une durée de 25 semaines puisque cela coûterait plus de 500 000 $ », a réagi M. Lehouillier lors d’une mêlée de presse le 28 mai.

Rappelons que lancés le 23 mai dernier, les travaux évalués à 5,6 M$ permettront de remplacer des conduites souterraines datant de plus de 70 ans ainsi que de réaménager l’avenue Bégin. Un panneau électrique, qui pourra être utilisé entre autres pour le Festival Jazz Etcetera de Lévis, un panneau d’information stylisé et du mobilier urbain sur mesure seront ajoutés.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 12:36
Modifié le mardi 12 juin 2018 à 12:37

8
Juin
2018

Camping La Relâche : projet résidentiel de 220 millions $

  

Article de Jean-Michel Genois Gagnon. Le Soleil.

Un nouveau quartier résidentiel et commercial pourrait voir le jour au cours des prochaines années sur les terrains du propriétaire du camping La Relâche, à Saint-Romuald, a appris Le Soleil. Un projet de 220 millions $.

Le promoteur, le Groupe Damco, a confirmé être présentement en pourparlers avec la municipalité de Lévis afin de pouvoir entamer les travaux en 2020. Des modifications au zonage seront toutefois nécessaires avant de pouvoir réaliser la totalité du chantier.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Habitation

Publié le vendredi 8 juin 2018 à 7:55
Modifié le vendredi 8 juin 2018 à 21:27

4
Juin
2018

3e lien : la Rive-Sud seule au front

  

Article de Eric Gourde. La Voix du Sud.

Le dossier d’un 3e lien entre Québec et Lévis sera défendu uniquement par les intervenants de la Rive-Sud, celui-ci n’ayant pas le même intérêt au nord du St-Laurent.

C’est du moins ce que l’on distingue des propos du maire de Beaupré, Jacques Renaud, qui précise qu’aucune position n’a été prise par la MRC de La Côte-de-Beaupré dans le dossier. « Ce n’est pas vraiment un dossier prioritaire, mais nous sommes sensibles à ça. On se doit de prendre position. Pour moi cependant c’est important d’avoir un 3e lien à l’Est pour assurer une vitalité économique. »

=> La suite de l’article sur lavoixdusud.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le lundi 4 juin 2018 à 12:35
Modifié le lundi 4 juin 2018 à 12:35

30
Mai
2018

L’ancienne gare fluviale transformée en boutique souvenir

  

Article de Jasmine Desrochers. Le Journal de Lévis.

L’ancienne gare fluviale de la rue Saint-Laurent a été convertie pour devenir la Boutique souvenir du Chevalier de Lévis. © Photo: Le Journal de Lévis.

En date de la Saint-Jean-Baptiste, une partie du bâtiment de l’ancienne gare fluviale verra naître entre ses murs la Boutique souvenir du Chevalier de Lévis. Par cette initiative, la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) espère donner un second souffle à ce lieu symbolique.

Les événements historiques propres à la ville de Lévis ont inspiré Christian Labbé, directeur de la CDVL, et son équipe pour la création du concept de la boutique. C’est pourquoi se retrouve en tête d’affiche le Chevalier de Lévis. « Avec des meubles antiques et le fait qu’il s’agit d’un bâtiment historique, on veut faire un lien entre le passé et le présent, […] mais on souhaite aussi apporter notre signature contemporaine », a manifesté M. Labbé.

L’objectif du futur commerce sera non seulement de proposer aux acheteurs des classiques touristiques, c’est-à-dire chandails, tasses et divers objets promotionnels, mais également d’offrir une visibilité à la création d’artisans et producteurs locaux. Une gamme de produits Lévis Beach sera spécialement développée pour l’occasion, de même qu’une série d’objets mettant en vedette le Chevalier de Lévis.

Défis à prévoir
Pour monter le projet, la CVDL s’est inspirée d’Histoire Gourmande, cette ancienne boutique d’articles souvenirs qui avait ouvert ses portes sur l’avenue Bégin en 2015, mais qui a depuis cessé ses activités par manque d’achalandage touristique. L’ancien propriétaire, Olivier Rollat, agit maintenant auprès de la CDVL à titre de chargé de projet.


Catégorie(s) : Commerce - Économie

Publié le mercredi 30 mai 2018 à 12:48
Modifié le lundi 4 juin 2018 à 12:32

22
Mai
2018

Les curiosités de Lévis réunies dans un livre

  

Article de Aude Malaret . Le Journal de Lévis.

De tous les sujets insolites à propos de Lévis, 100 ont été réunis dans un livre par les historiens David Gagné et Pierre Lahoud. Curiosités de Lévis met en lumière un patrimoine oublié, des traces et des anecdotes éparpillées sur le territoire.

Chacune des 100 curiosités est présentée comme une petite histoire. Si l’ouvrage n’a pas vocation à être un volume de référence, les textes donnent des informations essentielles, sous une forme synthétique. Au-delà de son intérêt historique, le livre peut même être lu comme un guide, chaussures aux pieds, lors de promenades au fil des pages et des lieux.

« Les références, on les retrouve dans les bibliothèques et dans les livres. Alors, on voulait amener les gens vers le lieu, que ça suscite assez d’intérêt et de curiosité pour qu’ils aient envie d’en découvrir davantage. »

Bâtiments historiques, religieux ou industriels et patrimoine naturel, public, artistique, ferroviaire ou architectural autant de lieux, parfois des plus communs, dont l’origine, l’histoire ou même l’usage sont devenus méconnus au fil du temps, sont autant de sujets abordés par les auteurs.


Catégorie(s) : Histoire Urbaine,  Livres / Articles

Publié le mardi 22 mai 2018 à 12:53
Modifié le mardi 22 mai 2018 à 12:53

10
Mai
2018

Troisième lien : nouveau chapitre du duel Labeaume/Lehouillier

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

En marge d’une conférence de presse le 10 mai, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a vivement réagi à la plus récente sortie du maire de Québec, Régis Labeaume, sur le projet de troisième lien interrives. Le premier citoyen lévisien a profité de l’occasion pour se colletailler une nouvelle fois avec son homologue de Québec sur cet enjeu.

« Nous allons continuer d’en parler. L’espace média n’appartient pas juste au maire Labeaume. Il appartient aux municipalités environnantes, aux villes de l’Est-du-Québec et à tout le monde. C’est ça la démocratie, s’exprimer et dire ce qu’on pense. Nous allons continuer la bataille pour le troisième lien. On ne lâchera pas le morceau, c’est trop important pour Lévis et Chaudière-Appalaches », a d’emblée déploré le maire de Lévis.

C’est à la suite de commentaires de Régis Labeaume, exprimés le 7 mai, que Gilles Lehouillier a fait cette sortie. À cette occasion, le maire de Québec a déclaré qu’il allait s’opposer à tout changement au devis de l’étude d’opportunité sur le troisième lien, ce que demande le maire de Lévis, tout en ajoutant que le devis avait été approuvé par les Villes de Québec et de Lévis.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le jeudi 10 mai 2018 à 12:56
Modifié le jeudi 10 mai 2018 à 12:58

Pages :1234567...87»