22
Mar
2018

Avis aux lecteurs de Lévis Urbain

  

Lévis Urbain.ca a été victime d’une problématique technique qui a grandement affecté son fonctionnement. Nous avons dû nous résoudre à mettre hors service le blogue et à le reconstruire à partir de sauvegardes.

Nous sommes à restaurer le blogue petit à petit et cela explique pourquoi le contenu y est moins abondant en ce moment. Il pourra arriver à l’occasion que des liens menent vers des pages inexistantes. Nous nous excusons pour ce désagrément.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 22:35
Modifié le jeudi 22 mars 2018 à 23:04

20
Juin
2019

Ottawa octroie le contrat de traversiers à Davie

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Devant plusieurs travailleurs de Davie, Jean-Yves Duclos a confirmé qu’Ottawa faisait confiance au chantier maritime lévisien pour construire deux traversiers. CRÉDIT PHOTO: ÉRICK DESCHÊNES

Le gouvernement fédéral a confirmé, le 19 juin, qu’il accorde le contrat pour construire deux traversiers qui assureront des liaisons dans l’est du pays au Chantier Davie.

Alors que le ministre fédéral des Transports en faisait l’annonce aux Îles-de-la-Madeleine, c’est Jean-Yves Duclos, député de Québec et ministre fédéral de la Famille, qui a confirmé la bonne nouvelle aux employés du chantier maritime lévisien.

«En confirmant que la construction de deux nouveaux traversiers se fera au Chantier Davie, une première construction depuis la relance du chantier en 2012, l’annonce d’aujourd’hui réaffirme l’importance de la Davie au sein de l’industrie de construction navale canadienne. […] Ce sont des gens comme vous qui aller continuer non seulement de faire la force du Canada, mais aussi la fierté de la région de Québec. Je suis ici pour vous dire merci», a déclaré M. Duclos lors d’une visite à la Davie.

Rappelons que le 17 mai dernier, Marc Garneau, Jean-Yves Duclos et Joël Lightbound, député de Louis-Hébert (circonscription de la ville de Québec), ont annoncé qu’Ottawa allait publié un avis de préavis d’adjudication de contrat (PAC) dans lequel il exprimait son intention de conclure un contrat avec Davie pour la construction de deux traversiers.

À la suite de la période de 15 jours civils où d’autres fournisseurs pouvaient indiquer au gouvernement fédéral qu’ils avaient la capacité de réaliser ce contrat, aucun énoncé n’a été reçu. Donc, Ottawa a pu confirmer l’octroi du contrat à Davie.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Industriel

Publié le jeudi 20 juin 2019 à 8:21
Modifié le jeudi 20 juin 2019 à 8:24

20
Juin
2019

Un steakhouse à Saint-Romuald

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Crédit photo: Courtoisie

Par voie de communiqué, le Groupe D Resto a annoncé, le 18 juin, l’ouverture au début de 2020 d’une quatrième succursale d’Entre-Côte Riverin, un steakhouse apportez votre vin, au Carrefour Saint-Romuald.

«Depuis l’ouverture du restaurant de Beauport, nous avions une forte demande pour l’arrivée d’un nouvel Entre-Côte Riverin sur la Rive-Sud de Québec. Saint-Romuald s’est avéré une destination toute naturelle pour notre concept unique de steakhouse», a déclaré Pascal Desgagné, copropriétaire et directeur des opérations des Entre-Côte Riverin.

Fondée il y a neuf ans au Saguenay, la chaîne, qui a également des restaurants à Jonquière, Chicoutimi et Beauport, propose des grillades, notamment de boeuf certifié angus (CAB), des côtes levées, des burgers, des poutines, des salades, des pâtes fraîches et des tartares. À Saint-Romuald, le restaurant sera situé dans l’édifice Oslo de Logisco.

C’est grâce à un investissement d’un million de dollars que le projet est rendu possible. Le restaurant disposera de 160 places assisses, 70 places en terrasse et d’une superficie de 4 451 pieds carrés. Son ouverture en février prochain permettra la création d’une cinquantaine d’emplois.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Commerce - Économie

Publié le jeudi 20 juin 2019 à 8:15
Modifié le jeudi 20 juin 2019 à 8:15

11
Juin
2019

Des patients hébergés à proximité de l’Hôtel-Dieu dès 2020

  

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

Le nouveau bâtiment accueillera 30 chambres. CRÉDIT : ANNE CARRIER ARCHITECTURE

La construction d’une hôtellerie hospitalière sur la rue Wolfe à Lévis a commencé début juin. Les trente chambres devraient accueillir leurs premiers locataires, des patients suivis en radiothérapie ou d’autres traitements répétés qui impliquent des déplacements fréquents, en février ou mars prochain.

Les travaux préparatoires à la construction du nouvel édifice, qui accueillera dès 2020 une hôtellerie hospitalière, sont actuellement en cours au coin des rues Wolfe, Charles-Édouard et Montcalm, face à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Le projet prévoit la construction de trente chambres équipées de deux lits chacune, sur deux étages, pour les patients qui subissent des traitements répétés ne nécessitant pas d’hospitalisation en radiothérapie, ainsi que pour les patients suivis en médecine hyperbare, en dialyse et pour les parents des enfants suivis en pédopsychiatrie et en néonatalogie. L’hébergement sera doté d’une cuisine collective ainsi que d’aires communes pour des activités.


Catégorie(s) : Habitation,  Transports

Publié le mardi 11 juin 2019 à 13:23
Modifié le mardi 11 juin 2019 à 13:26

11
Juin
2019

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

  

Article de Émilie Pelletier. Le Journal de Lévis.

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du « Live, work, shop and play » dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

« Beaucoup plus qu’un projet immobilier, Umano c’est une nouvelle conception de l’occupation du territoire, avec une trame urbaine et architecturale moderne dans un secteur recherché », a d’emblée lancé Stephen Boutin, dont l’équipe planche depuis plusieurs années sur ce milieu où il sera possible de vivre, de travailler, de s’amuser et de faire des emplettes.

Ce dernier s’est d’ailleurs entouré d’une trentaine de partenaires, comme Les Habitations du Golf, Groupe immobilier Brochu, D.S.B.D inc., Logis SLM inc. et Groupe Château Bellevue. Il est prévu, pour favoriser la mixité des usages et des clientèles, que chacun construise un ou des bâtiments à vocation particulière et offrant différents niveaux de services.

Appartements, coopératives, condominiums, maisons de ville et même une résidence de type évolutive pour aînés autonomes et en perte d’autonomie verront le jour. « En termes de gabarit et de gamme de prix, il y en aura pour tous les goûts, pour tous les âges, pour toutes les bourses », a précisé M. Boutin.


Catégorie(s) : Commerce - Économie,  Habitation

Publié le mardi 11 juin 2019 à 12:49
Modifié le mardi 11 juin 2019 à 13:16

29
Mai
2019

Quai Paquet : la grande roue deviendra permanente en 2020 ou 2021

  

Article de Taïeb Moalla. Le Journal de Québec.

Extrêmement populaire l’an dernier, la grande roue pourrait être installée au Quai Paquet de Lévis, durant toute la saison estivale, à partir de 2020 ou de 2021.

C’est ce que le maire Lehouillier a fait savoir, mercredi matin, lors du dévoilement de la programmation de l’été 2019 au Quai Paquet.

La grande roue actuelle, qui offre une vue imprenable sur le fleuve, sera en service du 6 au 15 septembre 2019.

=> La suite sur journaldequebec.com.


Publié le mercredi 29 mai 2019 à 12:18
Modifié le mercredi 29 mai 2019 à 12:18

28
Mai
2019

Lévis prévoit des expropriations dans le secteur de la Traverse

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. ICI Québec.

Des expropriations sont à prévoir à Lévis dans le secteur de la Traverse dans le but de construire un lien mécanique entre le haut et le bas de la falaise.

Les élus de Lévis ont adopté trois résolutions « d’acquisition par expropriation » lundi soir, lors de la séance du conseil municipal.

Le maire Gilles Lehouillier explique que la construction d’un lien mécanique pour améliorer l’accès au secteur du quai Paquet est un engagement de son parti et qu’il compte bien le concrétiser d’ici l’automne.

=> La suite de l’article sur ICI Québec.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le mardi 28 mai 2019 à 7:43
Modifié le mardi 28 mai 2019 à 7:43

9
Mai
2019

Quai Paquet : un complexe hôtelier plus imposant que prévu

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. Ici Radio-Canada.ca – Région de Québec.

Selon le PPU du Vieux-Lévis, le bâtiment à vocation hôtelière doit avoir un maximum de 7 étages. Photo: Radio-Canada

La dernière mouture du projet de complexe hôtelier dans le secteur de la traverse comprend plus de chambres que prévu et l’ajout de condos locatifs, fait savoir le maire de Lévis. Gilles Lehouillier ouvre même la porte à déroger des règles d’urbanisme pour permettre un bâtiment de huit étages.

« Il y aura au minimum 100 chambres. On prévoit un bâtiment de 7 à 8 étages », a affirmé M. Lehouillier, lors d’une entrevue accordée à Radio-Canada.

L’appel de propositions lancé en avril 2018 indique pourtant que le bâtiment doit comprendre au minimum 80 chambres et suites. Il doit aussi respecter le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du Vieux-Lévis. Celui-ci limite à 7 étages, soit 22 mètres, la hauteur du complexe hôtelier.

=> La suite sur Ici Radio-Canada.ca.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Habitation

Publié le jeudi 9 mai 2019 à 7:12
Modifié le jeudi 9 mai 2019 à 7:12

1
Mai
2019

Troisième lien : le GIRAM mise plutôt sur des tramways

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

S’il n’en tenait qu’au Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), le troisième lien routier inter-rives désiré par plusieurs dans la région ne verrait jamais le jour.

Dans son plan de propositions pour lutter contre la congestion routière, présenté aux médias le 30 avril, le regroupement lévisien demande que le transport collectif soit privilégié, notamment par la construction d’un tunnel inter-rives réservé uniquement aux tramways.

« On est vraiment à contre-courant. Le troisième lien est un projet avec une vision du siècle dernier. Nous proposons une solution du 21e siècle. Ce qui aura un effet à long terme sur la congestion routière, c’est le transport collectif. Il faut donc miser sur autre chose qu’un troisième lien routier », a d’emblée lancé Gaston Cadrin, membre du GIRAM et principal contributeur au plan, lors d’un point de presse au campus de Lévis de l’UQAR.

Les actions désirées par le regroupement citoyen seraient regroupées en deux phases. Dans la première étape, le GIRAM désire qu’un tunnel reliant les centres-villes de Lévis (axe du boulevard Alphonse-Desjardins) et de Québec (quartier Saint-Roch) soit construit. Cette infrastructure permettrait de raccorder l’est de Lévis au système de transport structurant prévu sur la Rive-Nord puisque le tunnel ne serait réservé exclusivement qu’au transport de passagers en tramway.

Cette ligne s’amorcerait de l’autre côté de l’autoroute 20, entre la route du Président-Kennedy et la route Mgr-Bourget, dans un stationnement incitatif. Ce dernier permettrait aux citoyens des municipalités avoisinantes Lévis, principalement ceux de Bellechasse, de traverser à Québec sans avoir à utiliser leur voiture.


Catégorie(s) : Environnement,  Gouvernement,  Transports

Publié le mercredi 1 mai 2019 à 12:50
Modifié le mercredi 1 mai 2019 à 12:50

26
Avr
2019

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

  

Article  de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

© Crédit photo: Ville de Lévis.

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Québec accordera 7 M$ pour le projet Pointe Benson, alors que la part de la Ville sera de 2 M$. Le concept d’aménagement vise à mettre en valeur le paysage fluvial, tout en rendant hommage au patrimoine de Lévis.

Le projet désiré par la Ville depuis deux ans, qui bénéficiera de l’expertise de la Commission de la capitale nationale, prévoit la réalisation d’un parc-promenade comportant des éléments d’interprétation historique et archéologique pour témoigner de la vie des Premières Nations, de la colonisation française sur la rive sud, ainsi que de la présence du Régime anglais.

Concrètement, le stationnement asphalté du site sera complètement réaménagé, le lien cyclo-pédestre vers le parc de l’Anse-Benson sera amélioré, l’accès au site archéologique du manoir Wade sera planifié et amélioré et le béton de surface du mur de soutènement existant sera refait.


Publié le vendredi 26 avril 2019 à 14:31
Modifié le mercredi 1 mai 2019 à 12:42

26
Avr
2019

Le pont Pierre-Laporte se dégrade

  

Article de Stéphanie Martin. Le Journal de Québec.

Corrosion, perforation, rupture de plusieurs brins des câbles de suspension : le pont Pierre-Laporte présente plusieurs indices de dégradation, selon un rapport publié par le ministère des Transports.

Le ministère a publié discrètement sur son site internet un rapport d’inspection réalisé en août 2018 par les ingénieurs du consortium CIMA +/Tetra Tech. La nouvelle a été éventée par le FM93 en matinée hier.

=> La suite du journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le vendredi 26 avril 2019 à 12:47
Modifié le vendredi 26 avril 2019 à 12:48

Pages :1234567...107»