La côte du Passage sera métamorphosée d’ici deux ans

Source: Le Peuple Lévis

Les travaux d’installation d’une conduite d’eau brute dans la côte du Passage jusqu’à l’usine d’eau potable de Desjardins du quartier Lévis devraient s’entamer avant la fin de septembre. Le projet évalué à 10 M$ va occasionner de nombreux inconvénients pour les résidants du secteur. On promet toutefois que d’ici deux ans, le secteur sera l’un des plus beaux de la Ville.

Les résidants du Vieux-Lévis habitants dans la côte du Passage et aux intersections de la rue Saint-Louis, de la rue Saint-Georges et sur une portion de Dorimène-Desjardins, ont été conviés, jeudi soir dernier, à une assemblée publique d’information à L’Anglicane.

Les représentants de la Ville de Lévis ainsi que des ingénieurs et spécialistes en aménagement urbain leur ont exposé les grandes lignes du projet, les nombreuses améliorations esthétiques que connaîtra cette zone, d’ici deux ans, ainsi que les impacts que ces travaux d’envergure auront sur leur quotidien.

La première phase des travaux sera entreprise cet automne dans la cote du Passage de la rue Wolfe à la rue Saint-Louis. Ils s’arrêteront en décembre pour reprendre dès le printemps 2011 et se poursuivre par la suite de la rue Saint-Louis vers Saint-Georges.

Continuer la lecture de « La côte du Passage sera métamorphosée d’ici deux ans »

Décision reportée

Source : Journal de Lévis

Les élus membres du Comité de démolition de l’arrondissement Desjardins, Simon Théberge, Serge Côté et Janet Jones, ont décidé de surseoir à leur décision concernant la demande d’un permis de démolition pour le 35-37 Côte du Passage, propriété de groupe immobilier Garaco.

Les élus ont mentionné vouloir prendre le temps de bien étudier ce dossier avant de rendre leur décision. Ils ont également demandé au propriétaire des lieux de fournir certains documents supplémentaires, notamment une expertise structurelle du bâtiment qui évaluera la qualité de la structure et qui donnera une estimation des coûts de rénovation et de réhabilitation. à ce moment, au dossier, figurent deux copies semblables d’une évaluation visuelle faite par un ingénieur, dont une ne mentionnant pas la bonne adresse. Le propriétaire de l’édifice à un mois pour fournir ces documents. Le comité de démolition devrait par la suite rendre une décision vers la mi-octobre.

Une démolition contestée
Une vingtaine de citoyens étaient sur place lors de cette assemblée du Comité de démolition afin de contester cette demande. Ces résidents avaient d’ailleurs contesté publiquement ce projet en mai dernier. Parmi leurs arguments figure le fait de vouloir conserver le caractère historique du Vieux-Lévis, mais aussi la crainte qu’une autorisation donnée à cette démolition ouvre la porte à d’autres demandes du même type, soulignant au passage qu’il est plus simple et moins onéreux de démolir et reconstruire plutôt que de rénover.

Les citoyens s’inquiètent aussi de voir construire un édifice plus imposant que celui déjà existant. En effet, le projet du groupe immobilier Garaco consiste en un édifice de 12 condominiums qui couvrirait presque la totalité du terrain. Ce projet est toutefois conforme aux règlements de ce secteur.

Continuer la lecture de « Décision reportée »

Le Tanguay de Lévis sera agrandi

Source : Le Soleil

Ameublements Tanguay prend de l’expansion à Lévis. Le groupe vient d’acheter pour 3,5 millions $ de terrains dans le quartier autour du nouveau centre des congrès et compte agrandir son magasin en plus de bâtir des immeubles à bureaux et résidentiels.

Ameublements Tanguay et le groupe commercial AMT, une société de gestion immobilière appartenant aussi à l’équipe de Jacques Tanguay, ont acquis deux vastes terrains tout près de l’autoroute 20, soit à l’angle des boulevard Alphonse-Desjardins et étienne-Dallaire, au coeur du futur quartier Miscéo.

Ces terrains d’une superficie de près de 25 000 mètres carrés, en face de l’UQAR, serviront à assurer l’expansion et les projets futurs, confirme au Soleil André Jolicoeur, vice-président aux finances chez Ameublements Tanguay. « On voulait protéger le secteur parce qu’on n’avait plus de terrain dans le coin, explique M. Jolicoeur. Ça nous permet de contrôler notre environnement ».

L’entreprise, qui est installée à Lévis depuis ses débuts, a comme projet d’ouvrir un nouveau magasin Ameublements Tanguay, plus vaste que celui qu’elle a construit en 1991 dans le même secteur, sur le boulevard étienne-Dallaire. « Le magasin Tanguay aura besoin d’expansion, dit André Jolicoeur. Il est petit en comparaison aux autres et notre prochain projet est de le mettre à jour ».

Continuer la lecture de « Le Tanguay de Lévis sera agrandi »

Participation record au Marathon des Deux Rives

Source: Le Peuple Lévis

Plus de 7 000 personnes ont pris le départ à 8h30 dimanche matin à l’une ou l’autre des trois épreuves du Marathon des Deux Rives SSQ.

Le départ du marathon de 42,2km a eu lieu pour la première fois sur le site du Centre de congrès et d’expositions de Lévis, alors que celui du demi-marathon de 21,1km s’est effectué, au même moment, sur le Chemin du fleuve dans le quartier Saint-Romuald. L’épreuve du 10km, elle, se déroulait sur le boulevard Champlain à Québec.

Le gagnant du Marathon est le Montréalais Louis-Philippe Garnier. Il a réalisé le 42,2km en 2:39:29:9. Notons que le Lévisien Rémy Grenier du quartier Charny a atteint la 12e place en 2:58:33:7.


Article de Pierre Duquet. Reproduit avec autorisation.

Cellulaire au volant: les contraventions se font rares à Lévis

Source : Le Soleil

Depuis le 1er juillet 2008, les policiers de Lévis ont distribué 167 contraventions à des automobilistes qui conduisaient avec leur téléphone cellulaire en main, ce qui est nettement en deçà de la performance des policiers municipaux de Saguenay et de Trois-Rivières, deux villes qui ont une population comparable à celle de Lévis.

Au cours de périodes de temps très similaires, les policiers de Saguenay et de Trois-Rivières ont remis, respectivement, 893 et 1142 contraventions à cet effet. Depuis le 1er juillet 2008, les policiers du Québec peuvent donner des contraventions de 115 $, qui s’accompagnent de trois points d’inaptitude, aux automobilistes et aux camionneurs pris à discuter au cellulaire, l’appareil en main.

En tenant compte de ces statistiques, les policiers de Lévis ont remis, en moyenne, une contravention pour cette infraction tous les 4,7 jours, depuis le 1er juillet 2008. Un chiffre qui peut sembler suprenant compte tenu que ce comportement demeure facilement visible sur les routes. à Saguenay et à Trois-Rivières, les policiers remplissent une moyenne supérieure à une contravention par jour pour cette même infraction au Code de la sécurité routière.

Le relationniste de la police de Lévis, éric Laliberté, a expliqué au Soleil que le service de police a décidé de prioriser la surveillance de la vitesse dans les quartiers résidentiels depuis les deux derniers étés et que, dans ce contexte, les cellulaires au volant ne représentent pas une priorité.

Continuer la lecture de « Cellulaire au volant: les contraventions se font rares à Lévis »

Il y aura des coureurs à Lévis ce dimanche

Source: Le Peuple Lévis

C’est ce dimanche que Lévis accueillera la treizième édition du Marathon des Deux Rives SSQ. Une hausse de 30% des inscriptions fait grimper à 7000, le nombre de participants à l’événement sportif.

Le Marathon des Deux Rives, hissé au palmarès des 10 meilleures destinations mondiales par les magazines Runner’s World (Grande-Bretagne) et Running Attitude (France) au printemps dernier, en ressent clairement les effets par une augmentation importante de coureurs internationaux, notamment de Français et de Britanniques.

« Quand des bibles de la course à pied comme Runner’s World et Running Attitude placent le Marathon de Québec aux côtés de ceux de Paris, Rome, Berlin, Boston, New-York, Rio De Janeiro, Athènes, édimbourg et Stockholm dans une liste de marathons incontournables, c’est clair que vous pouvez vous attendre à des retombées touristiques et économiques drôlement convaincantes pour la région de Québec » explique le président-directeur général de Courir à Québec, Denis Therrien. « Notre événement génère chaque année entre 4 et 5 M $ d’argent neuf pour la région grâce aux amateurs qui viennent de partout, spécialement pour le Marathon».

Avec les 15 000 visiteurs du Salon de l’activité physique, les 7 000 participants aux diverses activités de course et de marche, les 2 000 bénévoles et les quelques 35 000 spectateurs et visiteurs, c’est plus de 60 000 personnes qui prendront part aux activités du 13e Marathon des Deux Rives SSQ.

Continuer la lecture de « Il y aura des coureurs à Lévis ce dimanche »

Lévis est la Francoville 2011

Source: Le Peuple Lévis

La Ville de Lévis a accepté d’être la Francoville 2011 à la demande de l’Office québécois de la langue française. Les festivités auront lieu en mars, et cadreront très bien avec celles de Célébrations Lévis 2011.

« Avec toute l’effervescence qui entourera les fêtes soulignant le 375e de la Seigneurie de Lauzon en 2011, la demande de l’Office représentait une occasion de plus pour les Lévisiennes et les Lévisiens de fêter », a indiqué la mairesse de Lévis, Danielle Roy Marinelli.

Les activités de la Francoville seront organisées par la Ville de Lévis en collaboration avec l’Office québécois de la langue française et la régionale Rive-Droite de l’Association Québec-France ainsi que la corporation Célébrations Lévis 2011 qui les intégrera à sa programmation.

Une des populaires activités de Francofête, célébration annuelle du français et de la francophonie au Québec Francoville 2011 sera célébré entre le 4 et le 27 mars 2011 sous le thème de la solidarité et permettra de célébrer « Le français, pour agir ensemble ». Le thème, qui colle bien à la réalité lévisienne, a été adopté par le Québec et ses partenaires de France, de Belgique francophone, de Suisse romande et de l’Organisation internationale de la Francophonie pour souligner le fait français dans le monde entier. Un comité formé de représentants des divers partenaires associés à l’événement verra à élaborer un programme qui mettra en lumière la culture d’expression française.

Continuer la lecture de « Lévis est la Francoville 2011 »

Retard du premier bâtiment de l’Innoparc : Aucun impact sur le projet

Source : Journal de Lévis

Le premier immeuble multilocatif de l’Innoparc ne sera pas bâti à l’automne, comme il avait été annoncé précédemment, mais plutôt au printemps. Toutefois, cela n’aura aucun impact majeur sur l’ensemble du projet, a tenu à préciser Nathalie Quirion, directrice générale par intérim du Parc Technologique de Québec, partenaire dans ce projet.

Selon Mme Quirion, le retard dans la construction du premier bâtiment n’affectera en rien la réalisation du projet dans son ensemble. « La ville s’est donnée quelques années pour rendre l’Innoparc de Lévis effectif. Cela ne fait donc pas en sorte que le projet global soit retardé. C’est un dossier qui chemine très bien », assure-t-elle.

En fait, poursuit-elle, les constructions du premier immeuble multilocatif débuteront plutôt au printemps pour que le plus d’entreprises possible y soient installées le temps opportun. Elle soutient qu’il n’est pas simple de s’assurer de la présence de plusieurs entreprises, qui veulent s’installer au même moment en plus. Plusieurs seraient intéressées, mais pas nécessairement pour tout de suite.

Continuer la lecture de « Retard du premier bâtiment de l’Innoparc : Aucun impact sur le projet »

Le développement donne des maux de tête

Source: Le Peuple Lévis

Il n’y a pas que le Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu qui voit de mauvais augure le développement commercial du quartier Saint-Romuald. Les citoyens qui demeurent à Place de la Vanoise, située à côté du boulevard de la Rive-Sud, se verront bientôt dans l’obligation de déménager leur maison mobile, car un boulevard devra prendre place en plein milieu du petit quartier de maisons mobiles.

Même s’ils étaient, en majorité, au courant qu’ils ne pourraient rester dans le secteur à long terme, les résidents du secteur commencent toutefois à s’inquiéter au sujet du lieu où ils seront déménagés. C’est ce qu’ils ont fait savoir au dernier conseil de ville, le 16 août dernier.

à ce sujet, il n’y a pas encore d’endroit défini pour le transfert des maisons mobiles. « à ce moment, à quel endroit ils seront délocalisés, je ne suis pas en mesure de le dire », souligne le conseiller. D’autre part, les citoyens sont bel et bien propriétaires de leurs maisons, mais les terrains sur lesquels elles prennent place leur sont loués. Les pourparlers se font présentement entre les promoteurs et le propriétaire des terrains.

Continuer la lecture de « Le développement donne des maux de tête »