Articles dans la catégorie « Habitation »

6
Mai
2021

Les résidents du quartier de l’Aquifère mécontents

  

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

Les résidents demandent un second accès face à l’augmentation des véhicules. Crédit : Courtoisie.

Face au développement immobilier, le Quartier Élévation, à Saint-Nicolas, les résidents de la rue de l’Aquifère et des voies alentours se mobilisent pour que le projet de 6 immeubles de 6 à 14 étages soit revu afin de mieux s’intégrer à ce secteur unifamilial.

C’est avec beaucoup d’inquiétudes que les habitants du quartier voient se dessiner un projet résidentiel de plus de 400 unités locatives au bout des 400 mètres de la rue de l’Aquifère.

Après avoir signifié leurs craintes dès 2019 à la Ville de Lévis, les résidents sont intervenus à plusieurs reprises lors des conseils municipaux ces derniers mois, ont formé un comité, ont fait circuler une pétition qui a recueilli 446 signatures et s’apprêtent désormais à recourir aux services d’un avocat afin de s’assurer que les lois et les règlementations en vigueur ont été respectées

En réponse à leurs sollicitations, la municipalité a tenu une séance d’information le 15 avril dernier à laquelle les résidents du quartier seulement pouvaient participer. Malgré cette rencontre, les citoyens impactés par ce projet affirment ne pas avoir été entendus et déplorent que leurs demandes restent sans réponse.

« On demandait une séance de consultation où on allait pouvoir apporter des solutions collaboratives », regrette Jean Laflamme, porte-parole du comité citoyen et résident de la rue de l’Aquifère.


Publié le jeudi 6 mai 2021 à 12:19
Modifié le samedi 8 mai 2021 à 15:28

29
Avr
2021

Le projet immobilier du Groupe Dallaire au centre de Lévis lancé

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

© Crédit photo: Courtoisie

Par voie de communiqué, le Groupe Dallaire a annoncé, le 28 avril, le lancement de la première phase de son ensemble résidentiel entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome, le Quartier des Pionniers.

Rappelons que le promoteur immobilier de Québec avait depuis plusieurs années comme objectif de développer son terrain de 45 millions de pieds carrés situé le long de l’autoroute 20, entre les deux quartiers de l’arrondissement Chutes-de-la-Chaudière-Est.

D’ici les 20 prochaines années, le Groupe Dallaire veut ériger dans le Quartier des Pionniers 8 000 résidences. Désirant créer un quartier «intergénérationnel et sécuritaire» à proximité de la tête des ponts, le développement accueillera des jumelés, des maisons de style cottage, des plex et des complexes multilocatifs.

Notons que la construction des résidences sera confiée à SMB Dallaire, partenaire en construction résidentielle du Groupe, tandis que la construction et la gestion des complexes multi locatifs seront gérées par Groupe Dallaire.


Publié le jeudi 29 avril 2021 à 13:03
Modifié le jeudi 29 avril 2021 à 13:03

29
Avr
2021

Les Loges Saint-Nicolas terminent la phase 4 et entament la 5e

  

Article de Alexandre Bellemare. Le Journal de Lévis.

© Crédit photo: Gilles Boutin

Dès septembre prochain, Immostar, l’entreprise derrière le projet de construction de condos locatifs Loges Saint-Nicolas, complètera la phase 4 de son projet prévu en huit étapes et livrera le 550 qui contiendra 76 condos locatifs haut de gamme. Également, la conclusion de la phase 5 est prévue pour juillet 2022 et offrira sensiblement la même quantité d’unités locatives.

Situé sur l’ancien site du ciné-parc de Saint-Nicolas, le projet immobilier, qui prévoit 1 000 unités de condos locatifs d’ici 2027, a démarré en 2016 et livrera en septembre sa 465e unité. La phase 2 du projet s’est conclue en 2018 et la troisième en 2020, tandis que la quatrième et la cinquième sont respectivement prévues pour 2021 et 2022. C’est à ce même rythme qu’Immostar souhaite livrer les trois dernières étapes de son projet. Même qu’au courant de l’année 2022, une résidence du Groupe Château Bellevue s’ajoutera sur le site.

La quatrième et cinquième phase des Loges Saint-Nicolas représentent un investissement d’environ 20 M$ chacune. Notons qu’Immostar prévoit un investissement total de près de 250 M$ lorsque le projet arrivera à terme.

En plus d’offrir 76 condos locatifs du 3 ½ au 5 ½, un troisième gym se trouvera entre les murs du 550 ainsi qu’une piscine. «On veut continuer sur la même lignée qu’on a, on souhaite offrir des aires communes exceptionnelles, beaucoup d’espaces verts et des jardins communautaires», explique François Pelchat, vice-président location et marketing chez Immostar.


Publié le jeudi 29 avril 2021 à 12:55
Modifié le jeudi 29 avril 2021 à 12:55

20
Avr
2021

Un « incontournable du patrimoine industriel » en voie d’être démoli à Lévis

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. Ici-Radio-Canada.ca – Section Québec.

L’édifice de Scies Mercier dans le Vieux-Lévis pourrait laisser place à des condos.

Le comité de démolition de la Ville vient de donner un avis favorable à sa démolition, et ce, même si la scierie construite à la fin du XIXe siècle figure parmi les « incontournables du patrimoine industriel » du Québec.

L’ancienne scierie qui surplombe le secteur de la traverse à Lévis est inoccupée depuis plus de 10 ans.

Depuis 2011, l’édifice Figue à l’Inventaire des sites et des bâtiments incontournables du patrimoine industriel du ministère de la Culture.

=> La suite sur Ici-Radio-Canada.ca -Section Québec.


Catégorie(s) : Environnement,  Habitation,  Industriel,  Patrimoine

Publié le mardi 20 avril 2021 à 7:30
Modifié le mardi 20 avril 2021 à 15:28

20
Avr
2021

Lévis construira 1 000 logements sociaux en 10 ans

  

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

Crédit photo : Érick Deschênes – Archives.

La Ville ajoutera 1 000 logements sociaux et abordables au cours de la prochaine décennie. L’objectif inscrit dans sa stratégie de développement sera entériné le 26 avril par le conseil municipal.

En 2021, la Ville investira 1,2 M$ pour la réalisation de trois projets totalisant 22,2 M$, qui aboutiront à la construction de 90 unités de logement supplémentaires. Les investissements pour les années suivantes n’ont pas encore été évalués.

La Stratégie de développement du logement social et abordable sera adoptée le 26 avril et prévoit la construction de 100 nouveaux logements par an, pour un total de 1 000 sur 10 ans. La Ville veut aussi s’appuyer sur les nouveaux outils du plan d’action pour « augmenter la cadence ».

« Ce chiffre a été déterminé sur la moyenne des 7 ou 8 dernières années. On a pris la moyenne (de logements construits par an) et on dit qu’il faut faire minimalement la même performance. En plus, on s’est doté d’une panoplie de nouveaux outils qu’on n’avait pas avant (et qui vont permettre de dépasser l’objectif) », a indiqué le maire, Gilles Lehouillier.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Habitation

Publié le mardi 20 avril 2021 à 7:24
Modifié le mardi 20 avril 2021 à 15:29

13
Nov
2020

Un type de résidence de plus en plus recherché

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.


Crédit photo: Gilles Boutin

Alors que le marché de l’immobilier est en pleine ébullition dans la région et que plusieurs types de propriété s’envolent comme des petits pains chauds, plusieurs familles sont à la recherche d’un type bien particulier de résidence. Selon certains courtiers immobiliers œuvrant dans le Grand Lévis, la pandémie a renforcé la popularité des maisons bigénérationnelles.

« J’ai été en mesure de constater, au fil des rencontres que j’ai effectuées dans le cadre de mon métier, l’intérêt de plus en plus grandissant pour ce type de logis qui abrite le jeune couple et le ou les parents d’un des deux membres de ce couple. Depuis 2008, j’ai constaté une demande en augmentation chaque année pour ce type de logis, et ce, sans arrêt jusqu’en 2020 », a d’emblée partagé Simon Côté, courtier immobilier chez RE/MAX Avantages qui œuvre dans le domaine depuis une vingtaine d’années.

Selon un article de l’Association canadienne de l’immeuble (ACI) qui citait alors des données de Statistique Canada, les ménages multigénérationnels ont augmenté de 37,5 % entre 2001 et 2016, au-dessus de la croissance médiane (21,7%) des autres ménages. Selon un article de Radio-Canada publié le 21 octobre, les ventes de maisons intergénérationnelle ont augmenté de près de 30 % au Québec depuis un an. Depuis l’automne dernier, il s’en est vendu 1 444 dans la province.


Catégorie(s) : Habitation

Publié le vendredi 13 novembre 2020 à 20:43
Modifié le samedi 5 décembre 2020 à 15:37

2
Juil
2020

Projet d’hôtel au quai Paquet : Lévis a séduit les sceptiques

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. ICI Radio-Canada.ca – Québec.

Des citoyens du secteur de la Traverse à Lévis ont eu un avant-goût du projet de l’hôtel qui surplombera le quai Paquet. Bien que le gabarit du bâtiment nécessite des consultations publiques, son architecture a séduit les plus sceptiques.

La Ville a tenu mardi soir une soirée d’information et de préconsultation pour le projet hôtelier d’une centaine de chambres.

« L’objectif de la rencontre était d’aider la Ville à peaufiner le projet en tenant compte des préoccupations des citoyens consultés », a précisé l’attachée de presse du maire Gilles Lehouillier, Geneviève Côté.

=> La suite sur:  ici.radio-canada.ca.


Publié le jeudi 2 juillet 2020 à 7:45
Modifié le jeudi 2 juillet 2020 à 7:45

30
Juin
2020

Quartier des Constellations, l’entente entre les parties est approuvée par le tribunal

  

Source: Ville de Lévis.

C’est avec un sentiment du devoir accompli que la Ville de Lévis reçoit aujourd’hui le jugement de la Cour supérieure du Québec qui approuve l’entente de règlement hors cour conclue avec les membres du Regroupement des citoyens du secteur des Constellations.

« Je suis satisfait de cette décision du tribunal qui s’inscrit dans une démarche positive envers les citoyens concernés mise de l’avant dès mon arrivée à la Ville de Lévis en 2014. Après une consultation publique auprès des résidents durement touchés, nous avons créé un programme à l’intention spécifique du quartier des Constellations sans égard aux poursuites judiciaires qui avaient cours à ce moment-là. L’entente hors cour permettra maintenant aux citoyens du quartier de retrouver une certaine quiétude », a mentionné le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Ce règlement ayant maintenant reçu l’approbation du tribunal prévoit le versement d’une somme totale de 4 140 700 $, dont 1,2 M$ sont assumés par la Ville. Le montant sera distribué suivant un plan de répartition établi par les membres du conseil d’administration du Regroupement des citoyens du secteur des Constellations.

La Ville proactive dans le dossier
Plusieurs citoyens concernés ont vu leur vie bouleversée. C’est pourquoi dès 2013, des actions ont été mises de l’avant avec l’objectif de trouver une solution le plus rapidement possible, en marge du processus judiciaire qui était déjà entamé depuis quelques années. En décembre 2013, la Ville de Lévis, en étroite collaboration avec la Société d’habitation du Québec (SHQ), mettait sur pied un programme d’aide financière afin de porter assistance aux propriétaires de maisons situées dans le quartier des Constellations aux prises avec des problèmes architecturaux liés au tassement de sol. Au total, c’est 1,7 M$ qui a été versé aux résidents touchés admissibles à ce programme


Catégorie(s) : Gouvernement,  Habitation

Publié le mardi 30 juin 2020 à 19:00
Modifié le samedi 4 juillet 2020 à 16:11

15
Mai
2020

Quartier des Constellations à Lévis: un règlement à approuver 10 ans plus tard

  

Article de Jean-François Racine. Le Journal de Québec.

Après 10 ans de démarches, une entente de règlement de 4,1 millions de dollars sera soumise à l’approbation du tribunal, le mois prochain, concernant les mouvements de sol qui touchaient les propriétés du quartier des Constellations, à Lévis.

Le 30 mars 2011, une action collective contre la Ville de Lévis avait été autorisée au nom d’un groupe de résidents du quartier des Constellations, dans le secteur de Saint-Jean-Chrysostome.

Les propriétaires, au 30 juin 2010, des maisons des rues D’Orion, de Céphée, de Phénix, d’Andromède, de Cassiopée, de la Licorne et du Centaure sont membres de l’action collective qui pourrait enfin se terminer le 11 juin 2020.

=> La suite sur journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Environnement,  Gouvernement,  Habitation

Publié le vendredi 15 mai 2020 à 7:59
Modifié le vendredi 15 mai 2020 à 7:59

10
Fév
2020

Chutes-de-la-Chaudière : Lehouillier avoue « être allé trop loin dans ses exemples »

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. ICI Radio-Canada.ca – Québec.

Il n’y aura pas de « Village Valcartier » au parc des Chutes-de-la-Chaudière, assure le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui avoue du même souffle « être allé trop loin dans ses exemples ».

« Dans un projet comme ça, il ne faut pas sauter d’étape. Je n’aurais pas dû, moi-même, sauter d’étapes en donnant des exemples », a affirmé Gilles Lehouillier lundi soir en marge de la séance du conseil municipal.

Il y a deux semaines, le maire avait soulevé l’idée de développer un projet « du même type que le Village Valcartier ». Il évoquait alors des glissades d’eau et un hôtel souterrain. Or, l’idée a été mal reçue.

=> La suite sur:  ici.radio-canada.ca.


Publié le lundi 10 février 2020 à 21:04
Modifié le lundi 10 février 2020 à 21:04

Pages :1234567...16»