Archives de l'auteur : Pascal Petitclerc

À propos de Pascal Petitclerc

Originaire du quartier Saint-Sauveur dans la basse-ville de Québec, Pascal a depuis longtemps été intéressé par l'urbanisme et l'aménagement du territoire. Il a créé Lévis Urbain en 2003, en s'inspirant de Québec Urbain, pour palier à certaines lacunes de l’époque en ce qui a trait à l’information véhiculé sur l’urbanisme, le transport en commun, l’environnement, les projets immobiliers et commerciaux et l’aménagement du territoire dans les médias régionaux du Québec métropolitain.


Encore plus sur : Pascal Petitclerc

Lévis et le CN toujours loin d’une entente

Par | 27 mars 2024 |

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Face à une bonne dizaine de citoyens présents lors de la séance ordinaire du conseil municipal du 25 mars pour réclamer, de plus belle, l’abolition des sifflets de train à Charny, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a affirmé être encore loin d’une entente avec le Canadien National (CN).

Depuis la fin des années 1990, les sifflets de train irritent les citoyens de Charny. L’abolition de ceux-ci est un dossier qui traine depuis 2013, alors qu’à la suite de demandes citoyennes, l’administration Lehouillier s’était penchée sur le dossier afin d’atténuer ou d’abolir l’usage des sifflets de train en plein cœur de Charny.

À la suite du dépôt de deux pétitions, en 2014 et en 2020, la Ville de Lévis avait entamé, en novembre 2020, des démarches pour que les trains du CN cessent de siffler lors de leurs passages sur quatre traverses de ce quartier, situées sur les avenues des Églises et des Générations, le chemin de Charny et la rue de la Traverse.

S’inspirer de Sherbrooke
Maintenant, en 2024, avec le dossier bloqué, de nombreux citoyens ont pris la parole lors de la dernière séance du conseil municipal de la Ville de Lévis pour interroger le maire à ce sujet.

Lire la suite »

Le projet de transformation de l’église de Pintendre sur la glace

Par | 23 mars 2024 |

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Rien ne se passe comme le prévoyait la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis et le groupe de citoyens qui désirait mettre la main sur l’église de Pintendre afin de conserver le temple dans le paysage du quartier lévisien. En raison de délais pour l’approbation de la transaction par l’archidiocèse de Québec, les travaux de réaménagement de l’édifice ne sont toujours pas lancés.

Rappelons qu’à la fin de 2023, le Journal dévoilait que la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis, qui veut se départir de l’église de Pintendre considéré comme un «bien excédentaire», avait trouvé une solution pour assurer l’avenir du site.

Après des consultations avec le milieu, l’organisme lévisien avait décidé de vendre l’église à une compagnie formée de quatre familles de Pintendre. Par contre, la paroisse allait rester actionnaire de l’église, tout en déléguant sa gestion à la corporation.

Pour répondre à l’augmentation du nombre d’élèves fréquentant l’école primaire des Moussaillons, située à proximité de l’église, les investisseurs ont prévu détruire la sacristie pour y aménager un nouveau bâtiment plus moderne accueillant six classes. Quant à elle, la nef de l’église doit être désacralisée pour devenir une salle communautaire à location, futur espace qui serait autant utilisé par les élèves de l’École des Moussaillons que la paroisse pour ses messes à Pintendre.

Lire la suite »

L’état d’un vieux moulin inquiète à Lévis

Par | 22 mars 2024 |

Article de Flavie Sauvageau. ICI Radio-Canada- Section Québec.

L’organisme Action patrimoine presse la Ville de Lévis d’agir pour la sauvegarde du moulin Gosselin, dernier moulin qui subsiste sur son territoire et ancien repaire du peintre Albert Rousseau. L’édifice est maintenant inaccessible au public et l’organisme craint qu’il soit mal entretenu.

Construit en 1835 par Benjamin Dubois et Flavien Loignon, le moulin borde la rivière Beaurivage à Saint-Étienne-de-Lauzon. Il a été exploité à partir de 1871 par la famille Gosselin, qui faisait la coupe d’arbres abattus le long des rivières Chaudière et Beaurivage, selon un portrait historique du moulin fait dans le journal Le Soleil en 1985.

Son état inquiète Action patrimoine, qui a reçu un signalement et des photos de la part du public. Le moulin semble montrer des signes de détérioration préoccupants, indique l’organisme. Des images prises en été sur le site semblent montrer quelques morceaux de bardeaux abîmés sur la toiture.

=> La suite à ici.radio-canada.ca.
=> Pour lire l’article de 1985 dont il est question, rendez-vous ICI sur le site de la BAnQ.

Le Cinéma des Chutes fermera ses portes à Saint-Nicolas et sera remplacé par un Maxi

Par | 12 mars 2024 |

Article de Dominique Lelièvre. Le Journal de Québec.

Après 22 ans d’activité, c’est la fin pour le Cinéma des Chutes, dans le secteur Saint-Nicolas à Lévis, qui cédera sa place à un nouveau supermarché de la bannière Maxi.

Le propriétaire, Sylvain Gilbert, a confirmé au Journal que la dernière représentation aura lieu le 24 mars prochain, à l’établissement de la route des Rivières.

« C’est sûr que ça fait de quoi. J’ai travaillé quand même ici 22 ans, ça fait quelque chose. Par contre, la décision est prise, elle est mûrie et elle est aussi un peu encouragée par mes proches », confie l’homme d’affaires, qui avait repris les rênes de l’entreprise de son père en 2009.

=> la suite au journaldequebec.com.

Retour vers le passé : mars en 2019, 2014, 2009, 2004 et 1947 !

Par | 8 mars 2024 |

Fouillons un peu dans le passé de la Ville de Lévis. Quels étaient les sujets de conversation en mars de plusieurs années.

Commençons par un saut de cinq années.

En 2019, il était question encore une fois de la peinture de notre vénérable pont de Québec. Selon les estimations du gouvernement fédérale, on estimait alors les coûts pour repeinturer le pont à 559 M$ : 559 M$ pour repeinturer le pont de Québec

Comme autre sujet, il était également question d’interconnexion entre les autobus de la Société de transport de Lévis (STLévis) et de ceux du RTC à Québec : Interconnexion : les autobus de Lévis iront à Québec

2014 ?
En 2014, il était beaucoup question du 3e liens entre Lévis et Québec. Eh oui ! C’est que c’était en mars 2014 que la chambre de Commerce de Lévis (CCL) avait relancé ce vieux sujet avec la divulgation d’une vidéo et d’un site web sur le sujet.

Aussi :
 ■  Tunnel sous-fluvial : le préfet de la MRC de l’Île d’Orléans sceptique.
 ■  Les appuis se multiplient pour le tunnel Québec-Lévis.

Lire la suite »

Le gouvernement québécois achète les terres de Rabaska pour 38 M$

Par | 22 février 2024 |

Article de Félix Morrissette-Beaulieu. ICI Radio-Ranada.ca – Québec.

Le gouvernement du Québec acquiert les terres de Rabaska, à Lévis, pour une somme de 38 millions de dollars. Sur les 270 hectares disponibles, 109 auront une vocation agricole.

Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, et le ministre responsable de Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, en ont fait l’annonce mercredi.

« Je pense que c’est un très bon prix quand on compare aux autres terrains qui ont été vendus dans le bout ! » -Une citation de Pierre Fitzgibbon

=> La suite sur ici.radio-canada.ca.

Février dans l’Histoire de Lévis

Par | 17 février 2024 |

Faisons un petit retour dans le passé pour regarder ce qui s’est passé en ce mois de février dans l’histoire de Lévis.

Il y a dix ans, soit en 2014, voici ce qui faisait l’actualité. Il était beaucoup question de transport en commun.

 ■  Feu vert au métrobus à Lévis.
 ■  L’essai de midibus à Lévis.
 ■  Une fusion STLévis et du RTC ?.

En 2004 c’est la fin de l’hôtel Rond-Point qui alimentait les discussions.

Le motel Rond-Point était d’abord une auberge de 3 chambres avec 7 cabines. Son ouverture remonterait à la fin des années 40. Son premier propriétaire a été Gérard Poulin. Son deuxième propriétaire, qui a acquis les cabines Rond-point vers 1953, était Jeannot Breton. Il a eu les cabines Rond-point jusqu’en 1957-58. Il y avait ouvert un restaurant et un poste d’essence. Par la suite, les Cabines Rond-point sont devenues le Motel Rond-Point jusqu’en 2004. Un IGA trône maintenant sur le terrain du défunt motel Rond-Point.

Le nouveau IGA
Crédit photo: Yves Gagné

Lire la suite »

La Boulangerie Croissant de Lune prend de l’expansion

Par | 17 février 2024 |

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Établie depuis près de deux ans dans le quartier Saint-Romuald, la Boulangerie Croissant de Lune a une sœur depuis le 8 février. Dans un concept bonifié comparativement à celui de la Rive-Sud, Killian Scharlipp s’attaque au marché de Sainte-Foy.

En effet, le boulanger d’origine française offrira ses produits dans les locaux auparavant occupés par le restaurant Bon Matin, près du chemin Saint-Louis et de l’avenue des Hôtels à la tête des ponts.

Contrairement à son établissement de la rue Saint-Robert à Saint-Romuald où il n’offre que ses boulanges, des pâtisseries et des produits européens, l’établissement Croissant de Lune de Sainte-Foy offre également café et brunchs. C’est grâce à la trentaine de places assises disponibles dans son nouvel établissement de Sainte-Foy que Killian Scharlipp peut offrir cette formule différente sur la Rive-Nord.

Lire la suite »

Croissance démographique en Chaudière-Appalaches : le nord toujours plus populaire

Par | 27 janvier 2024 |

Article de frédéric Desjardins. La Voix du Sud.

SOCIÉTÉ. Le nord de Chaudière-Appalaches continue d’obtenir la faveur des nouveaux arrivants et citoyens d’ici changeant de MRC. Les secteurs au sud ont aussi amélioré leur croissance sur quatre ans, particulièrement après la pandémie.

La MRC de Lotbinière arrive au premier rang selon la dernière étude démographique de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Sa population est passée de 32 941 à 35 427 résidents entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2022, en hausse de 7,5 %.

Lévis arrive en seconde position à 5,7 %, la ville ayant dépassé la barre des 150 000 citoyens en 2020 pour atteindre 154 775 résidents deux ans plus tard. La Nouvelle-Beauce clôt le podium avec une croissance de 3,8 %.

=> La suite sur lavoixdusud.com.