Articles dans la catégorie « Non classé »

27
Sep
2020

La Maison Dessercom est inaugurée

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Pour souligner l’ouverture prochaine de la Maison Dessercom, François Paradis, député de Lévis, Julie Suzanne Doyon, Maxime Laviolette, Clarence Pelletier, président des membres de tradition chez Dessercom, Daniel Paré, président-directeur général du CISSS-CA, Marco Décelles, directeur général de la FQC, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont coupé le traditionnel ruban.

C’est en présence d’élus et de collègues que les dirigeants de Dessercom, de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL), du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) et de la Fondation québécoise du cancer (FQC) ont officiellement inauguré la Maison Dessercom, le 10 septembre dernier.

Alors que le bâtiment est déjà présent dans le paysage de l’Hôtel-Dieu de Lévis depuis plusieurs mois, la crise sanitaire actuelle a malheureusement obligé les organismes derrière sa création à reporter son inauguration, à la semaine dernière, et son ouverture officielle au 28 septembre.

Rappelons que ce printemps, les lits disponibles dans cette nouvelle hôtellerie hospitalière ont été mis à la disposition du CISSS-CA, au cas où l’Hôtel-Dieu de Lévis aurait été débordé de patients en raison de la pandémie. Après ce nouveau rôle que pourrait être appelé à jouer de nouveau l’édifice de la rue Wolfe dans les prochains mois, la Maison Dessercom et ses 30 chambres pourront cependant accomplir sa mission initiale dès le 28 septembre prochain.

Les résidents de la Chaudière-Appalaches qui doivent se déplacer pour des traitements répétés sans hospitalisation à l’Hôtel-Dieu de Lévis ou au Centre régional intégré en cancérologie (CRIC) pourront y séjourner à prix modique dès la fin du mois de septembre. En effet, chaque usager qui désire passer une nuitée dans cette hôtellerie hospitalière devra débourser entre 30 $ et 60 $. De plus, les personnes qui séjourneront à la Maison Dessercom pourront profiter de plusieurs activités et d’une ambiance propice à la relaxation afin de se changer les idées.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le dimanche 27 septembre 2020 à 9:52
Modifié le samedi 5 décembre 2020 à 15:39

11
Juin
2020

Parc à chiens : un projet qui suscite des réserves

  

Article de Le Journal de Lévis.

Si plusieurs propriétaires de chiens sont heureux de l’implantation d’un parc à chiens dans le parc de la Halte (situé sur le chemin de Charny), l’arrivée de ce nouvel équipement dès cet automne irrite les résidents du quartier résidentiel où est situé le parc de la Halte. Certains voisins du parc déplorent qu’ils n’aient jamais été consultés et que plusieurs de leurs questions demeurent pour le moment sans réponse.

« Nous n’avons rien contre les chiens, la moitié des résidents du quartier en ont. […] Toutefois, nous trouvons aberrant que nous n’ayons pas été consultés ou avisés de l’implantation du parc canin. À la Ville, on nous a répondu que la municipalité n’était pas tenue de tenir une consultation publique puisque le terrain où le parc à chiens sera implanté est déjà un parc. Mais on ne parle pas de seulement changer des modules de jeux, mais de créer le premier parc à chiens de la ville. On a peur d’être un peu des cobayes », a critiqué une citoyenne, lors d’un échange avec le Journal.

Rappelons que grâce à un investissement de 150 000 $, la Ville de Lévis réaménagera, entre autres, une partie du parc de la Halte afin d’y implanter un parc à chiens. Clôtures, stationnement et abreuvoirs pour les chiens feront notamment leur apparition. De plus, la municipalité installera des modules de jeux pour permettre aux enfants de s’amuser dans une autre portion du parc.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 11 juin 2020 à 7:59
Modifié le samedi 4 juillet 2020 à 16:19

5
Fév
2020

Petit quiz

  

Voici un petit puzzle sympatrique. Trois images différentes sont disponibles.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 5 février 2020 à 7:56
Modifié le mercredi 5 février 2020 à 7:56

8
Mar
2019

À vos marques, prêts, changez!

  

C’est dans la nuit de samedi ( 9 mars) à dimanche ( 10 mars) que vous devez avancer vos montres et horloges d’une (1) heure.

Profitez de ce moment pour changer les piles de vos avertisseurs de fumée.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le vendredi 8 mars 2019 à 11:53
Modifié le samedi 9 mars 2019 à 14:40

19
Déc
2018

Qui a les plus belles décorations extérieures pour Noël à Lévis ?

  

Vous pensez que c’est vous qui possédez le plus bel aménagement de décorations extérieures pour Noël sur le territoire de Lévis ! Prouvez-le nous ! On veut des photos ! Sinon, envoyez-nous vos plus belles trouvailles.

P.S. Évidemment, soyez respectueux des propriétés des autres citoyens.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 19 décembre 2018 à 12:35
Modifié le mercredi 19 décembre 2018 à 12:35

22
Fév
2018

Invasion de domicile

  

Communiqué du Service de police de la Ville de Lévis.

Le Service de police de la Ville de Lévis tient à informer la population qu’il y a eu invasion de domicile hier dans le secteur St-Nicolas, quartier Roc-Pointe.

Vers 17h00, une dame dans la soixantaine a été séquestrée dans sa résidence par deux hommes dont le visage était caché. Ils l’auraient bousculée et forcée à rester assise pendant qu’ils fouillaient la maison à la recherche d’objets de valeurs. Ils ont quitté les lieux avec principalement de l’équipement électronique et la dame ne fut pas blessée.

L’un des suspects serait âgé entre 20 et 30 ans tandis que le second aurait entre 30 et 40 ans. Ils mesureraient environ 5’10 – 5’11 pieds et leur poids est proportionnel à leur grandeur.

Nous recommandons à la population de toujours barrer les accès à leur propriété, et ce, même si vous êtes présents. Nous vous recommandons également de regarder à l’extérieur avant d’ouvrir la porte pour vous assurer qu’il n’y a pas de danger.

Tout renseignement concernant cet événement peut être transmis rapidement au Service de police de la Ville de Lévis au 418-832-2911 ou via la ligne TÉL-LIEN 418-835-5436. Les informations reçues seront traitées de façon confidentielle.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 22 février 2018 à 11:41
Modifié le jeudi 22 février 2018 à 11:41

14
Déc
2017

Bilan de fréquentation en hausse au Quai Paquet

  

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

De plus en plus populaire auprès des Lévisiens, le Quai Paquet est devenu en 2017 un lieu de rencontre prisé à Lévis. La fréquentation du site a augmenté pendant la saison estivale avec l’organisation de nombreux événements et la mise en place de la navette Paquet.

La moyenne de fréquentation du Quai Paquet lors des journées régulières est passée de 1 200 personnes par jour en moyenne en 2016 à 2 000 par jour en 2017, soit une hausse de 67 %. Ce chiffre a même atteint 3 000 personnes à quelques reprises durant l’été, a indiqué la Ville dans un communiqué.

« Grâce à sa programmation festive et variée, le Quai Paquet avec sa spectaculaire fontaine est plus que jamais un lieu identitaire qui témoigne de la qualité de vie et du dynamisme de la communauté lévisienne. Avec ce projet, nous voulions redonner le fleuve à la population. Force est de constater que le pari est relevé, si bien que ce lieu est maintenant considéré comme un produit d’appel majeur pour les gens de l’extérieur, grâce à ses aménagements accueillants et son panorama unique », s’est réjoui le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

10 000 visiteurs au Festibière
Le spectacle son et lumière présenté en ouverture de la saison en juin, a rassemblé près de 5 000 personnes, tout comme l’événement de clôture à l’occasion de la venue des grands voiliers. La première édition du Festibière a attiré près de 10 000 visiteurs pendant la fin de semaine du 30 juin au 2 juillet. Fin juillet, le spectacle de la relève Surface a réuni jusqu’à 6 000 spectateurs. Entre 3 500 et 6 000 personnes ont participé aux six soirées animées et dansantes pendant les Grands Feux Loto-Québec.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 14 décembre 2017 à 23:44
Modifié le jeudi 14 décembre 2017 à 23:44

9
Nov
2017

Québec signale que le projet de 3e lien avance et demeure « une priorité »

  

Article de Marc-André Grondin. Le Journal de Québec.

Malgré les divergences de vues entre les maires de Québec et Lévis, le gouvernement Couillard réitère que le projet de troisième lien avance et demeure « une priorité ».

Réélu avec 92 % de voix, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, considère maintenant qu’il dispose d’un mandat fort pour promouvoir le projet de troisième lien entre les deux rives du Saint-Laurent.

=> La suite sur journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Non classé,  Transports

Publié le jeudi 9 novembre 2017 à 23:18
Modifié le mardi 13 février 2018 à 23:48

30
Août
2017

La fin du Peuple Lévis

  

Nous apprenons ce matin la fin du Journal Le Peuple Lévis.
En effet, hier matin la direction de Transcontinental a avisé les employés de ramasser leurs effets personnels et de remettre leur cartes d’accès au journal.
Lévis Urbain souhaite bonne chance aux employés pour leurs avenirs.

L’article précédent aura été le dernier article publié par ce journal.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 30 août 2017 à 11:49
Modifié le mercredi 30 août 2017 à 11:49

30
Août
2017

La Ville veut une route 116 plus sécuritaire

  

Article de Vincent Breton. Le Peuple Lévis.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, exhorte le ministère des Transports de transformer la route 116, dans le secteur Saint-Nicolas, en boulevard urbain.

« C’est une route rurale en milieu urbain. On demande l’intervention du ministère parce que cette route-là ne correspond pas aux normes d’un boulevard urbain. Elle est devenue excessivement dangereuse », a martelé M. Lehouillier en point de presse quelques minutes avant le dernier conseil municipal.

« Il y a eu 149 accidents depuis 2012 sur la 116, surtout aux intersections du chemin Olivier, de la rue Plante et de la rue Jérôme-Demers. » Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

Ce dernier a notamment rappelé qu’il n’y a presque pas de passages pour piétons ni de feux de circulation. Or, de nombreuses unités d’habitation et même une école ont poussées le long du chemin des Rivières au fil des ans, ce qui a augmenté la densité de la population. Plusieurs personnes doivent donc traverser les quatre voies publiques « à leurs risques et péril », de commenter le maire.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 30 août 2017 à 11:42
Modifié le mercredi 30 août 2017 à 22:38

Pages :12345678»