Articles dans la catégorie « Gouvernement »

22
Fév
2021

Lévis encadre l’implantation des conteneurs de dons d’articles usagés sur l’ensemble de son territoire

  

Source: Ville de Lévis.

Entrant en vigueur le 4 mars prochain, un nouveau règlement municipal établira dorénavant des balises claires pour l’implantation des conteneurs destinés à la collecte de vêtements et d’articles usagés afin d’améliorer leur intégration sur le territoire.

Sans réglementation, plusieurs de ces conteneurs se retrouvent dans des endroits non sécuritaires comme des emprises de rues ou des terrains de toutes sortes. D’autres sont mal entretenus ou laissés à l’abandon. Sans compter que ces conteneurs peuvent devenir une pollution visuelle si leur implantation n’est pas réglementée.

« Cette volonté de la Ville de Lévis d’encadrer l’implantation de conteneurs sur le territoire vise à favoriser le développement et la pérennité de nos entreprises d’économie sociale et organismes à but non lucratif », a soutenu le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.


Catégorie(s) : Environnement,  Gouvernement

Publié le lundi 22 février 2021 à 16:54
Modifié le lundi 22 février 2021 à 21:35

10
Fév
2021

Fermeture d’une partie du chemin du Fleuve : la Ville fait marche arrière

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Les automobilistes pourront continuer de circuler sur le chemin du Fleuve, qui se trouvent à proximité du futur parc de la Pointe-Benson. Crédit : Ville de Lévis.

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 10 février, que des modifications au concept d’aménagement du nouveau parc de la Pointe-Benson, à Saint-Romuald, seront apportés. Ces dernières permettront de laisser le chemin du Fleuve ouvert à la circulation automobile.

Les modifications au concept d’aménagement permettront cependant de conserver la « rue modulable ». Cette géométrie routière permettra, entre autres, que la rue devienne piétonnière lors de moments particuliers, tels que les soirées de feux d’artifice ou la tenue d’un théâtre ambulant.

L’administration Lehouillier a décidé de faire marche arrière quant à son intention de fermer le chemin du Fleuve à la circulation automobile dans ce secteur à la suite des trois rencontres d’échange avec la population tenues en décembre dernier et aux soirées actuellement en cours touchant les mesures d’atténuation à mettre de l’avant dans les rues avoisinantes.

Se disant sensible aux revendications des citoyens et souhaitant «un projet consensuel», la Ville de Lévis optera plutôt pour des fermetures sporadiques lorsque nécessaire les fins de semaine ou lors d’événements spéciaux. Ainsi, la circulation automobile sera maintenue dans le secteur du parc de la Pointe-Benson une fois les travaux complétés.

« À la lumière des soirées d’information avec la population, la décision concernant le maintien de la circulation automobile sur le chemin du Fleuve vient répondre à une demande exprimée par des résidentes et résidents du quartier. Tout en répondant à leur préoccupation, la Ville va de l’avant avec ce magnifique projet de parc qui contribuera à la revitalisation du Vieux Saint-Romuald au bénéfice de l’ensemble de la population », a expliqué la conseillère du district Saint-Romuald, Brigitte Duchesneau.

Du même souffle, l’administration Lehouillier a tenu à assurer que les équipes responsables du dossier travaillent actuellement à un nouveau concept d’aménagement qui permettra d’assurer la sécurité des usagers du futur parc sans mettre en péril les aménagements proposés. De plus, des scénarios seront également étudiés afin d’intégrer de «façon sécuritaire et conviviale» les transports actifs sur le chemin du Fleuve.

Notons finalement que les rencontres d’échange avec les citoyens du secteur se dérouleront comme prévu.


Reproduit avec autorisation.


Publié le mercredi 10 février 2021 à 15:32
Modifié le lundi 22 février 2021 à 21:37

8
Fév
2021

Aide financière pour l’ajout d’une deuxième glace à l’aréna de Lévis, réponse négative du gouvernement du Québec

  

Source : Ville de Lévis

La Ville de Lévis a reçu une réponse négative du gouvernement du Québec pour le financement de l’ajout d’une deuxième glace à l’aréna de Lévis. Le projet avait été déposé le 21 février 2020 dans le cadre du Programme d’aide financière pour les infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). Le maire de Lévis a fait connaître sa déception aux deux députés de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière qui ont indiqué leur intention de faire les représentations nécessaires pour bonifier les budgets affectés à ce programme.

La Ville n’a pas l’intention de baisser les bras et compte soumettre à nouveau la candidature de ce projet porteur lorsque les enveloppes affectées à ce programme seront bonifiées.

« Il est primordial que le gouvernement du Québec bonifie le Programme d’aide financière pour les infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). La bonification de ce programme fait d’ailleurs partie des priorités déposées par la Ville de Lévis dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du Québec. De plus, à titre de membre du caucus des grandes villes de l’Union des municipalités du Québec, une demande formelle sera déposée afin que le gouvernement du Québec se dote d’un plan de financement de 180 M$ par année sur 5 ans pour la création et l’amélioration d’infrastructures sportives et de loisirs dans l’ensemble des régions du Québec », a déclaré le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Résumé du projet
Le projet vise l’agrandissement de l’aréna de Lévis pour y intégrer une deuxième glace de dimension olympique et ses usages connexes requis (vestiaires, rangement, locaux techniques). Il inclut la mise aux normes du bâtiment existant, l’intégration de l’accessibilité universelle, la centralisation du service de restauration, la réfection des revêtements de façon à uniformiser le langage architectural entre l’agrandissement et le bâtiment existant ainsi que l’aménagement d’un nouveau stationnement et le réaménagement des stationnements existants. Le coût total du projet est évalué à 18,2 M$. Sa réalisation est d’ailleurs inscrite au plan triennal d’immobilisations de la Ville de Lévis 2021-2022-2023.


Publié le lundi 8 février 2021 à 16:11
Modifié le lundi 8 février 2021 à 16:11

30
Juin
2020

Quartier des Constellations, l’entente entre les parties est approuvée par le tribunal

  

Source: Ville de Lévis.

C’est avec un sentiment du devoir accompli que la Ville de Lévis reçoit aujourd’hui le jugement de la Cour supérieure du Québec qui approuve l’entente de règlement hors cour conclue avec les membres du Regroupement des citoyens du secteur des Constellations.

« Je suis satisfait de cette décision du tribunal qui s’inscrit dans une démarche positive envers les citoyens concernés mise de l’avant dès mon arrivée à la Ville de Lévis en 2014. Après une consultation publique auprès des résidents durement touchés, nous avons créé un programme à l’intention spécifique du quartier des Constellations sans égard aux poursuites judiciaires qui avaient cours à ce moment-là. L’entente hors cour permettra maintenant aux citoyens du quartier de retrouver une certaine quiétude », a mentionné le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Ce règlement ayant maintenant reçu l’approbation du tribunal prévoit le versement d’une somme totale de 4 140 700 $, dont 1,2 M$ sont assumés par la Ville. Le montant sera distribué suivant un plan de répartition établi par les membres du conseil d’administration du Regroupement des citoyens du secteur des Constellations.

La Ville proactive dans le dossier
Plusieurs citoyens concernés ont vu leur vie bouleversée. C’est pourquoi dès 2013, des actions ont été mises de l’avant avec l’objectif de trouver une solution le plus rapidement possible, en marge du processus judiciaire qui était déjà entamé depuis quelques années. En décembre 2013, la Ville de Lévis, en étroite collaboration avec la Société d’habitation du Québec (SHQ), mettait sur pied un programme d’aide financière afin de porter assistance aux propriétaires de maisons situées dans le quartier des Constellations aux prises avec des problèmes architecturaux liés au tassement de sol. Au total, c’est 1,7 M$ qui a été versé aux résidents touchés admissibles à ce programme


Catégorie(s) : Gouvernement,  Habitation

Publié le mardi 30 juin 2020 à 19:00
Modifié le samedi 4 juillet 2020 à 16:11

11
Juin
2020

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

  

Article de Sarah Rodrigue. Le Journal de Lévis.

Avant que leur enfant utilise un module de jeux, ses parents ou son éducatrice seront invités par la Ville à le désinfecter. Crédit photo : Gilles Boutin – Archives.

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Lors de la conférence de presse du 11 juin, le maire de Lévis, Gilles Lehouilier, a annoncé des mesures liées aux activités culturelles et sportives et aux camps de jour.

En effet, les terrains de baseball ouvriront à compter du 13 juin, tout comme ceux de soccer. Les terrains de pétanque, les jeux d’eau et la fontaine du quai Paquet seront ouverts dès le 19 juin. Quant à elles, les piscines extérieures seront accessibles le 29 juin.

En ce qui concerne les terrains de tennis et de pickleball et les blocs sanitaires des grands parcs urbains, ils sont déjà ouverts. Le maire a aussi mentionné qu’il aimerait ajouter des espaces pour le pickleball.


Publié le jeudi 11 juin 2020 à 14:26
Modifié le samedi 4 juillet 2020 à 16:13

15
Mai
2020

Quartier des Constellations à Lévis: un règlement à approuver 10 ans plus tard

  

Article de Jean-François Racine. Le Journal de Québec.

Après 10 ans de démarches, une entente de règlement de 4,1 millions de dollars sera soumise à l’approbation du tribunal, le mois prochain, concernant les mouvements de sol qui touchaient les propriétés du quartier des Constellations, à Lévis.

Le 30 mars 2011, une action collective contre la Ville de Lévis avait été autorisée au nom d’un groupe de résidents du quartier des Constellations, dans le secteur de Saint-Jean-Chrysostome.

Les propriétaires, au 30 juin 2010, des maisons des rues D’Orion, de Céphée, de Phénix, d’Andromède, de Cassiopée, de la Licorne et du Centaure sont membres de l’action collective qui pourrait enfin se terminer le 11 juin 2020.

=> La suite sur journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Environnement,  Gouvernement,  Habitation

Publié le vendredi 15 mai 2020 à 7:59
Modifié le vendredi 15 mai 2020 à 7:59

15
Mai
2020

« Minuit moins cinq » pour les camps de jour à Lévis, prévient Gilles Lehouillier

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. ICI Radio-Canada.ca – Québec.

Lévis est impatiente de recevoir les directives de la Direction de la santé publique pour déterminer si oui ou non elle pourra tenir des camps de jour cet été. Dans le meilleur des scénarios, seulement un peu plus de la moitié des inscriptions pourraient obtenir une suite.

« Si on n’a pas de directives très très bientôt, et on est rendu à minuit moins cinq, on risque d’avoir des problèmes », s’inquiète le maire.

Lévis a reçu un nombre d’inscriptions équivalent à 7700 semaines de prestation. Selon les scénarios étudiés, la Ville pourrait être en mesure d’en offrir seulement 4500.

=> La suite sur:  ici.radio-canada.ca.


Publié le vendredi 15 mai 2020 à 7:55
Modifié le vendredi 15 mai 2020 à 7:55

8
Mai
2020

La Ville met en place un plan pour soutenir les organismes reconnus

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Lors de la conférence hebdomadaire de la Ville de Lévis portant sur la crise de la COVID-19, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé le plan établi par la municipalité afin de soutenir les organismes reconnus lévisiens.

« Avec ces aides financières, nous nous assurons que tous nos organismes sont dans de bonnes conditions pour la reprise des activités. Le milieu communautaire est la force vive de notre milieu et la contribution des organismes est très précieuse pour soutenir l’élan de solidarité de notre communauté », a d’emblée souligné le maire de Lévis.

Le plan comporte deux volets. D’abord, Gilles Lehouillier a confirmé que tous les organismes reconnus recevront le plein montant de l’aide financière annuelle pour le soutien à la mission. Dans le budget 2020, la Ville de Lévis avait réservé 2,8 M$ pour ce programme. En confirmant le versement de l’aide financière, la municipalité «veut sécuriser et consolider le budget de fonctionnement» des organismes reconnus pour l’année en cours.

Également, le maire a annoncé la création de Solidarité communautaire Lévis. Ce nouveau programme accordera des aides financières supplémentaires aux organismes reconnus dont les activités de rétablissement sont menacées en raison des effets de la pandémie. Ce support sera complémentaire aux mesures gouvernementales.


Catégorie(s) : Gouvernement

Publié le vendredi 8 mai 2020 à 7:36
Modifié le dimanche 10 mai 2020 à 16:04

28
Avr
2020

Lévis exproprie Cominar pour construire sa future centrale de police

  

Article de Taïeb Moalla. Le Journal de Québec.

La Ville de Lévis a choisi d’utiliser l’arme de l’expropriation pour acquérir des lots de terrains appartenant à Cominar – à l’intersection du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Couture – en vue d’y construire sa future centrale de police. Le coût d’acquisition devrait tourner autour de 2,2 M$.

C’est ce que le maire Gilles Lehouillier a fait savoir, lundi soir, quelques minutes avant le début du conseil municipal. Le nouvel édifice, qui regroupera la future centrale et la cour municipale, sera situé juste à côté de l’actuelle centrale, jugée désuète, dans le secteur de Saint-Romuald.

=> La suite sur journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement

Publié le mardi 28 avril 2020 à 23:43
Modifié le mardi 28 avril 2020 à 23:43

9
Mar
2020

Québec confirme qu’il construira le viaduc de la rue Saint-Omer

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

© Gilles Boutin, Le Journal de Lévis

© Gilles Boutin, Le Journal de Lévis.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu’il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que le projet de construction d’un pont d’étagement au-dessus de l’autoroute 20, au bout du prolongement de la rue Saint-Omer, s’amorcera cette année.

Estimés entre 1 M$ et 5 M$ par le MTQ, les travaux prévus en 2020-2021 et en 2021-2022 permettront également d’amorcer le réaménagement de l’échangeur Kennedy (sortie 325 de l’autoroute 20).


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le lundi 9 mars 2020 à 12:06
Modifié le lundi 9 mars 2020 à 12:46

Pages :1234567...55»