Archives de la catégorie : Commerce – Économie

Le Cinéma des Chutes fermera ses portes à Saint-Nicolas et sera remplacé par un Maxi

Par | 12 mars 2024 |

Article de Dominique Lelièvre. Le Journal de Québec.

Après 22 ans d’activité, c’est la fin pour le Cinéma des Chutes, dans le secteur Saint-Nicolas à Lévis, qui cédera sa place à un nouveau supermarché de la bannière Maxi.

Le propriétaire, Sylvain Gilbert, a confirmé au Journal que la dernière représentation aura lieu le 24 mars prochain, à l’établissement de la route des Rivières.

« C’est sûr que ça fait de quoi. J’ai travaillé quand même ici 22 ans, ça fait quelque chose. Par contre, la décision est prise, elle est mûrie et elle est aussi un peu encouragée par mes proches », confie l’homme d’affaires, qui avait repris les rênes de l’entreprise de son père en 2009.

=> la suite au journaldequebec.com.

Sport de raquette : Saint-Romuald accueillera un centre intérieur de pickleball

Par | 29 février 2024 |

Article de Xavier Nicole. Le Journal de Lévis.

À la mi-mars, le secteur de Saint-Romuald verra le centre Pickleball Lévis, le premier centre de pickleball intérieur de la région de Québec, ouvrir ses portes.

Installé au 256, rue de la Grande-Hermine, le complexe, qui voit le jour grâce à un investissement de près de 2 M$, prendra la place d’une usine de métal.

« Notre installation va permettre de revitaliser le secteur de Saint-Romuald, de donner accès à la population à des plateaux sportifs de haute qualité et de créer des emplois dans le secteur », a mentionné d’emblée Jean Malboeuf, du groupe Pickleball Lévis.

Un besoin à combler
D’ailleurs, selon les dires de ce dernier, un tel complexe était « nécessaire » à Lévis puisqu’il viendra répondre à « un besoin criant sur le territoire ».

« Il y a réellement un manque de terrains à Lévis. Les joueurs se cherchent des plages horaires et peuvent presque seulement jouer dans des gymnases qui ne sont pas adaptés au sport. Le bassin de joueurs à Lévis est important et il y avait déjà eu des demandes pour un centre comme celui-ci, autant à Lévis qu’à Québec », a indiqué Jean Malboeuf.

Le nouveau centre, d’une superficie de 17 000 pieds carrés, misera sur six terrains intérieurs de calibre professionnel dans une aire de jeu de 11 000 pieds carrés, un espace bar Le PickleBar doté d’un espace lounge de 2 000 pieds carrés, deux salles de réunion et des vestiaires modernes. Aussi, un partenariat avec Pickleball ProSport permettra d’offrir services et équipements sur place dans l’espace boutique Le Pickleshop.

Lire la suite »

Février dans l’Histoire de Lévis

Par | 17 février 2024 |

Faisons un petit retour dans le passé pour regarder ce qui s’est passé en ce mois de février dans l’histoire de Lévis.

Il y a dix ans, soit en 2014, voici ce qui faisait l’actualité. Il était beaucoup question de transport en commun.

 ■  Feu vert au métrobus à Lévis.
 ■  L’essai de midibus à Lévis.
 ■  Une fusion STLévis et du RTC ?.

En 2004 c’est la fin de l’hôtel Rond-Point qui alimentait les discussions.

Le motel Rond-Point était d’abord une auberge de 3 chambres avec 7 cabines. Son ouverture remonterait à la fin des années 40. Son premier propriétaire a été Gérard Poulin. Son deuxième propriétaire, qui a acquis les cabines Rond-point vers 1953, était Jeannot Breton. Il a eu les cabines Rond-point jusqu’en 1957-58. Il y avait ouvert un restaurant et un poste d’essence. Par la suite, les Cabines Rond-point sont devenues le Motel Rond-Point jusqu’en 2004. Un IGA trône maintenant sur le terrain du défunt motel Rond-Point.

Le nouveau IGA
Crédit photo: Yves Gagné

Lire la suite »

La Boulangerie Croissant de Lune prend de l’expansion

Par | 17 février 2024 |

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Établie depuis près de deux ans dans le quartier Saint-Romuald, la Boulangerie Croissant de Lune a une sœur depuis le 8 février. Dans un concept bonifié comparativement à celui de la Rive-Sud, Killian Scharlipp s’attaque au marché de Sainte-Foy.

En effet, le boulanger d’origine française offrira ses produits dans les locaux auparavant occupés par le restaurant Bon Matin, près du chemin Saint-Louis et de l’avenue des Hôtels à la tête des ponts.

Contrairement à son établissement de la rue Saint-Robert à Saint-Romuald où il n’offre que ses boulanges, des pâtisseries et des produits européens, l’établissement Croissant de Lune de Sainte-Foy offre également café et brunchs. C’est grâce à la trentaine de places assises disponibles dans son nouvel établissement de Sainte-Foy que Killian Scharlipp peut offrir cette formule différente sur la Rive-Nord.

Lire la suite »

Le comité de démolition demande une contre-expertise

Par | 19 janvier 2024 |

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Selon ce que rapporte Le Soleil mardi, le comité de démolition de Lévis a demandé une contre-analyse «indépendante» de l’état du 32, avenue Bégin, le bâtiment qui accueillait jusqu’en 2022 la succursale de Chocolats Favoris dans le Vieux-Lévis que souhaite démolir l’entreprise.

Ainsi, un appel de services auprès de firmes d’ingénierie et d’architecture spécialisées en patrimoine sera lancé par la Ville pour obtenir cette contre-expertise.

Rappelons que lors de l’audition de la demande de démolition déposée par Chocolats Favoris, plusieurs citoyens s’opposant au souhait de l’entreprise avaient demandé une telle analyse aux membres du comité de démolition.

C’est en octobre dernier que Chocolats Favoris a déposé une demande de démolition à la Ville de Lévis pour sa succursale située au 32, avenue Bégin. L’entreprise fondée à Lauzon veut toutefois y ramener ses activités à cet endroit dans un nouvel édifice qui tenterait de ressembler le plus fidèlement possible au bâtiment patrimonial ayant actuellement pignon sur rue à cet endroit.

Fort d’avis de ses experts, Chocolats Favoris argue que le bâtiment du 32, avenue Bégin est dans un état de vétusté « très avancé ». La maçonnerie d’époque, une partie intégrante de la structure du bâtiment, est en proie à des infiltrations d’eau qui, «sournoisement avec les années», ont engendré une détérioration.

Selon les experts de l’entreprise, la « dégradation importante des murs (de l’édifice) pourrait mener à un effondrement » et « il sera très difficile de trouver une méthode de travail sécuritaire ainsi qu’un entrepreneur prêt à réaliser les travaux de rénovation nécessaires ».


Reproduit avec autorisation.

Les plaidoyers se multiplient pour protéger la maison de Chocolats favoris à Lévis

Par | 27 octobre 2023 |

Article de Sébastien Tanguay. Le Devoir.

Un vent de contestation se lève à Lévis pour préserver la maison centenaire qui a abrité Chocolats favoris jusqu’à l’automne 2022. Le sort de cette dernière repose désormais entre les mains du comité de démolition de la Ville. Deux groupes, cette semaine, l’ont imploré de protéger la demeure des pics des démolisseurs.

Les actuels propriétaires de l’entreprise, qui ont fait son acquisition en 2012, affirment avoir envisagé toutes les avenues pour rénover la demeure. Chacune aboutissait à un cul-de-sac, selon les analyses commandées par la compagnie. Chocolats favoris a donc demandé l’autorisation de démolir son édifice de l’avenue Bégin, situé en plein coeur historique de Lévis, pour en ériger un nouveau sur le même lot.

=> La suite sur ledevoir.com.

Chocolats Favoris veut un nouveau bâtiment sur l’avenue Bégin

Par | 12 octobre 2023 |

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.   Par voie de communiqué, Chocolats Favoris a annoncé, le 5 octobre, qu’elle « s’est résignée » à déposer une demande de démolition à la Ville de Lévis pour sa succursale située au 32, avenue Bégin. L’entreprise fondée à Lauzon veut toutefois ramener ses activités à cet… Lire la suite »

L’Oiselière (de Lévis) devient l’Hôtel L’Oie des neiges

Par | 17 août 2023 |

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

Au printemps dernier, l’Hôtel L’Oiselière est devenu l’Hôtel L’Oie des neiges. Souhaité par les nouveaux propriétaires, qui ont acquis l’établissement en 2018, ce changement d’image s’accompagnera de plusieurs rénovations.

« C’est un long processus qui n’est pas terminé. Actuellement, le lettrage extérieur et la nouvelle enseigne sont en préparation », explique Maryse Bourassa, qui est directrice de l’hôtel depuis trois ans et y travaille depuis 16 ans.

L’ancien Hôtel L’Oiselière avait en effet changé de mains en 2018, lors de la vente par Jean-Yves Fortin des deux hôtels portant le même nom, situés à Lévis et à Saint-Nicolas. Les deux établissements achetés par des propriétaires différents sont donc devenus des entités distinctes et ont maintenant chacun leur propre identité.

Le choix de L’Oie des neiges comme nouveau nom pour l’établissement permettait à l’équipe de conserver la thématique existante et rester dans la continuité. « Nos oiseaux, on y tient. Ils font partis de notre image », souligne-t-elle.

Après la fin des activités du centre de santé, qui était installé au sein de l’hôtel, les propriétaires ont plutôt choisi d’ajouter cinq nouvelles chambres, dont le nombre est passé de 84 à 89. Avec leur mobilier neuf et leur nouvel habillage, ces chambres peuvent déjà donner une idée de ce à quoi ressemblera l’ensemble de l’établissement dans le futur. Les tons de bleu seront dominants dans la décoration.

Lire la suite »

Des commerçants de la traverse de Lévis aimeraient que leur secteur soit plus attractif

Par | 29 juillet 2023 |

Selon un reportage de Guylaine Buissière. Ici Radio-Canada.ca – Section Québec. Avec sa grande roue, ses fontaines d’eau et ses activités de toutes sortes, le Quai Paquet, aménagé à la traverse de Lévis, a tout pour plaire. Ou presque. Aux yeux de certains commerçants qui ont pignon sur rue dans le secteur, la Ville pourrait… Lire la suite »

Le Fitz se dévoile

Par | 23 juin 2023 |

Article de Manuel Cardenas. Le Journal de Lévis. Un projet résidentiel d’envergure, Le Fitz avec vue, contenant trois tours à condos locatifs, a été officiellement lancé par la compagnie de développement immobilier Pellimo. La première tour sera prête au mois de juillet 2024 et sera située sur la route du Président-Kennedy.   C’est avec un… Lire la suite »