Articles dans la catégorie « Sports, Arts & Loisirs »

18
Jan
2019

Des navires de croisière pourront de nouveau accoster au quai Paquet

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Grâce au passage couronné de succès du Saga Sapphire le 1er octobre 2017, la Ville de Lévis a pu conclure une entente de cinq ans avec le Port de Québec afin d’accueillir des navires de croisière au quai Paquet. © Photo : Érick Deschênes.

À la suite du succès rencontré avec le passage du Saga Sapphire en octobre 2017, la Ville de Lévis et le Port de Québec ont conclu une entente quinquennale de gestion des infrastructures du quai Paquet afin de permettre l’accueil dès ce printemps de navires de croisières à Lévis. Le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard, et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont officialisé le pacte lors d’une conférence de presse le 17 janvier.

Concrètement, pour une période de cinq ans, l’Administration portuaire de Québec (APQ) sera le gestionnaire des infrastructures portuaires du quai Paquet (désormais le quai 81 du Port de Québec) pour les opérations de croisières fluviales et internationales.

En contrepartie, grâce à un investissement de 145 000 $, dont 30 % de la dépense est remboursée par une subvention obtenue dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec, la municipalité, qui demeure le propriétaire de l’infrastructure, achètera une passerelle équipée et des barrières de foules, équipements nécessaires pour accueillir les croisiéristes. La Ville assurera également les services d’approvisionnement en eau et en électricité, la surveillance par caméras et la promotion touristique.


Publié le vendredi 18 janvier 2019 à 8:05
Modifié le vendredi 18 janvier 2019 à 8:05

20
Déc
2018

Ouverture des patinoires extérieures le 21 décembre

  

Source: Ville de Lévis

La Ville de Lévis offre tout à fait gratuitement l’accès à 53 patinoires extérieures, 20 ronds glacés et 4 sentiers glacés sur l’ensemble de son territoire, et ce, à compter du 21 décembre prochain. Il va sans dire qu’une surface glacée est accessible près de chez vous pour patiner ou jouer au hockey!
Nous vous invitons d’ailleurs à fréquenter le sentier glacé du Parc de la Paix, dans le secteur Lévis, et à profiter ainsi des nouvelles installations qui s’y trouvent.

HORAIRE RÉGULIER
De façon générale, les patinoires sont ouvertes les soirs de semaine ainsi qu’en journée et en soirée les fins de semaine. Pour connaître l’horaire des activités de chacun des sites, les types de surface qui s’y trouvent, la présence ou non de surveillance ainsi que les installations physiques de proximité, consultez la page Patinoires extérieures

HORAIRES PARTICULIERS

Période des fêtes
Les surfaces glacées sont officiellement fermées le 25 décembre et le 1er janvier, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas entretenues et qu’aucune surveillance n’y est effectuée. Elles demeurent évidemment accessibles s’il ne neige pas.
Les chalets ne sont pas ouverts en dehors des périodes de surveillance, que ce soit durant les fêtes ou la saison régulière.

Journées pédagogiques
Lors des journées pédagogiques, l’horaire du samedi s’applique à compter de 13 h.
Profitez pleinement des patinoires lévisiennes tout au long de la belle saison hivernale!

Pour en savoir plus
https://www.ville.levis.qc.ca/loisirs/activites-libres/patinoires-exterieures/https://www.ville.levis.qc.ca/loisirs/installations-sportives/carte/


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le jeudi 20 décembre 2018 à 8:02
Modifié le jeudi 20 décembre 2018 à 8:02

20
Déc
2018

Un parc bonifié entre Saint-Jean et Saint-Romuald

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

C’est en compagnie de collègues du conseil municipal ainsi que de bénévoles que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 13 décembre, les améliorations apportées cette année au parc multifonctionnel de la Rivière-Etchemin. Plusieurs de ces nouveautés profiteront aux utilisateurs du centre de ski de fond Les Sentiers La Balade de Saint-Jean-Chrysostome, un organisme lévisien situé dans le parc qui célèbre cette année son 40e anniversaire.

Parmi ces bonifications prévues au projet d’aménagement du parc de la Rivière-Etchemin, la piste de ski de fond #7 a été prolongée, pour un total de six kilomètres aller-retour de Saint-Jean-Chrysostome vers le secteur de l’Abbaye à Saint-Romuald.

Également, les marcheurs pourront profiter d’un sentier hivernal de trois kilomètres dans le secteur de l’Abbaye, en prolongement du Parcours des Anses où la marche hivernale est aussi possible. De plus, une piste de fatbike de neuf kilomètres a été mise en place pour permettre aux amateurs de ce sport de découvrir différents secteurs du parc à Saint-Jean-Chrysostome et à Saint-Romuald.

D’ailleurs, ces derniers pourront pratiquer leur sport lors de soirées réservées aux 16 ans et plus. En ce qui a trait au ski de fond, les gens de la région pourront s’initier aux styles classique et patin en formule Iniski. Enfin, afin de souligner les 40 ans des Sentiers La Balade, l’accès au site sera gratuit cette saison pour tous les jeunes de 17 ans et moins.

Avec ces améliorations, l’administration Lehouillier entend faire des Sentiers La Balade un incontournable pour la pratique de sports hivernaux.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le jeudi 20 décembre 2018 à 4:56
Modifié le jeudi 20 décembre 2018 à 4:56

14
Nov
2018

Le dossier de l’aérodrome de Pintendre en Cour suprême

  

Article de Alexandre Bellemare. Le Journal de Lévis.

Crédit : Gilles Boutin – Archives.

La Ville de Lévis a décidé de porter en Cour suprême le litige l’opposant à la propriétaire de l’aérodrome de Pintendre, Albertine Leclerc. En effet, la Ville souhaite interdire les activités de parachutisme de l’aérodrome. Cette décision a été adoptée par le conseil municipal lors de la séance ordinaire du 12 novembre.

À la suite de son passage en Cour d’appel, la réglementation municipale de la Ville de Lévis avait été jugée inapplicable en ce qui a trait au parachutisme. Par contre, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier se réjouissait d’une victoire qu’il juge importante. « En Cour d’appel, on a gagné quelque chose qui n’a peut-être pas l’air de grand-chose, mais maintenant quand on ouvre un aérodrome, on est obligé de demander un permis à la Ville », a rappelé le maire.

Selon lui, cette avancée est importante pour toutes les municipalités du Québec, mais celui qui s’est vu refuser l’interdiction de réglementer les activités de parachutisme sur le territoire de la Ville a voulu porter la cause plus loin. « C’est une question de principe fondamentale sur le pouvoir des municipalités de déterminer l’usage. La loi sur l’aménagement et l’urbanisme est catégorique, les usages doivent être déterminés par les Villes », s’est-il justifié.

Pour la Ville, les activités de parachutisme sont une nuisance pour les citoyens, car elles engendrent beaucoup de circulation aérienne, « il y a une différence avec un aérodrome qui offre dix départs dans une journée comparé à 35 ou 40 départs un samedi ».

Des frais dits nécessaires
Le premier citoyen de Lévis se dit protecteur de ses citoyens dans ce dossier, mais il souhaite représenter les municipalités du Québec qui suivent ce dossier avec attention. C’est pourquoi il fera une autre demande à l’Union des municipalités du Québec afin d’alléger les coûts entourant cette démarche. « C’est une opération qui aura comme coûts entre 30 000 $ et 40 000 $ avec le 10 000 $ de l’Union des municipalités du Québec, ça devrait tourner autour de 20 000 $ et 30 000 $ », a-t-il spécifié. Cette contribution démontrera l’intérêt et l’appui des différentes municipalités québécoises, selon le maire.

De plus, M. Lehouillier est confiant dans la démarche de la Ville puisqu’elle reçoit le soutien du gouvernement du Québec. « Le gouvernement (provincial), nous a assuré toute sa collaboration dans ce dossier, et ce jusqu’en Cour suprême », a conclu Gilles Lehouillier.


Reproduit avec autorisation.


Publié le mercredi 14 novembre 2018 à 3:04
Modifié le vendredi 16 novembre 2018 à 12:24

28
Sep
2018

Aérodrome de Pintendre : match nul pour la Ville

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Crédit photo : GILLES BOUTIN – ARCHIVES.

La Ville de Lévis a obtenu un « match nul » dans la décision rendue le 26 septembre par la Cour d’appel du Québec, à la suite de l’appel lancé par la procureure générale du Québec dans le dossier du conflit juridique opposant la propriétaire de l’aérodrome de Pintendre à la municipalité.

Dans un premier temps, les trois juges de la Cour d’appel attitré au dossier ont infirmé la décision du juge Louis Dionne de la Cour supérieure, qui avait été appelé en 2016 à se prononcer sur l’affaire à la suite d’un appel lancé d’une décision de la Cour municipale de Lévis en 2015.

Si ce dernier avait jugé que la contravention émise pour avoir construit un bâtiment sans permis municipal représentait « une entrave importante à l’exercice du pouvoir fédéral en matière d’aéronautique », les juges Dominique Bélanger, Marie-Josée Hogue et Suzanne Gagné estiment toutefois que l’aérodrome devra payer une amende, « car le fait de devoir respecter des normes de construction pour un bâtiment n’entravent pas nécessairement les activités de l’aérodrome ou le coeur de la compétence fédérale ».

Dans la décision signée par la juge Gagné, la Cour d’appel confirme toutefois la conclusion du juge Dionne, qui est d’avis que le règlement de zonage de la Ville interdisant totalement les activités de parachutisme à l’aérodrome entrave complètement la compétence fédérale en aéronautique. Les trois juges considèrent que le parachutisme est une activité totalement liée à ce domaine.


Publié le vendredi 28 septembre 2018 à 8:51
Modifié le vendredi 5 octobre 2018 à 12:50

21
Juin
2018

240 000 $ investis dans le bureau d’information touristique

  

Article de Jasmine Desrochers. Le Journal de Lévis.

Le 20 juin, la Ville de Lévis, ses partenaires de l’industrie touristique et des commerçants du secteur de la Traverse se sont réunis dans l’ancienne gare fluviale afin de procéder à l’inauguration officielle du nouveau bureau d’information touristique.

« On avait deux bureaux à l’origine. On a concentré nos efforts sur celui-ci et on l’a aménagé pour pouvoir être à la fine pointe de la technologie », a expliqué Philippe Meurant, directeur du développement économique et de la promotion à la Ville de Lévis.

La somme de 240 000 $ investie dans la transformation des lieux permet d’offrir un décor plus moderne au bureau d’information touristique, de même que de nouvelles installations extérieures. Les portes donnant accès au bâtiment ont été remplacées et les toilettes mises au goût du jour.

Sous un même toit
L’ouverture officielle de la Boutique Souvenirs du Chevalier de Lévis, voisine du bureau d’information touristique et gérée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL), est à prévoir la semaine prochaine. Celle-ci a d’ailleurs conclu une entente avec l’entreprise Shopping Road pour l’installation d’un écran tactile dans l’espace commun du bâtiment. « Quand quelqu’un arrive à Lévis, sur le quai Paquet, c’est lefun de se faire proposer qu’est-ce qu’il y a à faire en ville. […] Toutes les attractions de la Ville de Lévis vont donc pouvoir s’afficher rapidement dans notre E-Tower », a expliqué Alexandre Dion, vice-président et cofondateur de Shopping Road.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le jeudi 21 juin 2018 à 6:17
Modifié le jeudi 21 juin 2018 à 13:00

28
Mar
2018

Une entreprise de Lévis construira le Complexe aquatique

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. Ici Radio-Canada.ca Section Québec.

Le Complexe aquatique multifonctionnel. Crédit photo: Ville de Lévis.

L’entreprise de Lévis Ronam Constructions a remporté l’appel d’offres pour la construction du Complexe aquatique multifonctionnel qui doit voir le jour dans le secteur de St-Nicolas en juin 2019.

Beaucoup de fierté et d’engouement régnaient au bureau quand on a su la nouvelle parce que, on va être des usagers du projet. C’est plus motivant, relate la directrice du développement des affaires et de l’estimation chez Ronam,Karine Bourque.

La firme de Lévis a obtenu le contrat pour un peu plus de 24 M $ de dollars détrônant ainsi de grands joueurs comme Pomerleau et EBC. Un total de sept entreprises ont soumissionné sur le projet.

=> La suite sur Ici Radio-Canada.ca Section Québec.


Publié le mercredi 28 mars 2018 à 6:45
Modifié le vendredi 30 mars 2018 à 1:17

8
Fév
2018

Modifications à la circulation durant les activités de : Attache ta tuque

  

Source: Ville de Lévis.

En raison des activités dans le cadre du Carnaval de Québec qui auront lieu dans le Vieux-Lévis, vous trouverez le lien des modifications à la circulation dans le secteur du Vieux-Lévis.

Lévis : Attache ta tuque

Et pour connaître les détails de la programmation, c’est ici.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs,  Transports

Publié le jeudi 8 février 2018 à 17:29
Modifié le mardi 13 février 2018 à 21:27

8
Fév
2018

Surface sera de retour cet été

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

C’est en compagnie du promoteur du spectacle, Sébastien Huot d’Evenma, et du concepteur de l’événement, Ghislain Turcotte de Matièrs, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé, le 8 février, le retour de Surface au quai Paquet, l’été prochain. Présenté gratuitement du 19 au 21 juillet, le spectacle extérieur donnera encore une fois la chance à des artistes émergents de monter sur scène.

« L’an dernier, pour une première édition, ç’a été une réussite fantastique. Alors, je voudrais remercier les gens qui ont contribué de près ou de loin ainsi que les artistes. […] Progressivement, on veut que ce spectacle devienne une image de marque pour la ville », a d’emblée déclaré M. Lehouillier, lors d’un point de presse à la Gare fluviale de Lévis.

Pour permettre le retour du spectacle, dont la première mouture a été vue par environ 6 000 personnes l’an dernier, la Ville a mis en place un montage financier similaire à celui de la première édition, qui se chiffrait à 225 000 $.

L’événement disposera d’un budget d’environ 250 000 $, 200 000 $ provenant de la Ville et 50 000 $ provenant de commandites. En ce qui a trait aux subsides municipaux, 50 000 $ proviennent directement du budget de la municipalité alors que le reste de la somme, 150 000 $, provient du fonds créé grâce aux surplus dégagés de Célébrations Lévis 2011.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le jeudi 8 février 2018 à 17:21
Modifié le mardi 13 février 2018 à 21:27

8
Fév
2018

Un salon du vin se prépare à Lévis

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Après les amateurs de bière, les passionnés de vin auront maintenant droit à leur événement sur la Rive-Sud. En effet, la première édition du Salon du vin de Lévis aura lieu au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald, du 8 au 10 juin prochain.

« Il n’y a pas de salon de cette envergure à Lévis. Un événement touchant le monde des vins sur la Rive-Sud, il n’y en a pas. On veut aussi aller chercher les gens d’ailleurs en Chaudière-Appalaches. On veut donner l’opportunité aux citoyens d’ici d’avoir un événement  à eux », a expliqué Carl Michaud, le promoteur derrière le Salon, concernant l’origine de l’activité.

Et pour sa première édition, l’événement proposera une programmation costaude. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont plus de 80 exposants qui prévoient être présents. De plus, des conférences et des ateliers auront lieu pour permettre aux visiteurs d’en apprendre davantage sur le vin. Notons que plusieurs animateurs de ces espaces seront des producteurs européens.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le jeudi 8 février 2018 à 16:58
Modifié le mardi 13 février 2018 à 21:27

Pages :1234567...12»