7
Août
2021

La population en faveur du Réseau express de la Capitale

Article de Josyanne Prescott. Le Journal de Lévis.

C’est lors d’un point de presse, tenu le jeudi 5 août, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, annonçait les résultats du sondage sur l’accord de la population au sujet du Réseau express de la Capitale (REC). Pour l’occasion, il était accompagné de Marie-Josée Morency, directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis.

Le sondage a été commandé par la Chambre de commerce de Lévis, qui assure la coordination des activités du regroupement en faveur du REC, et a été réalisé par la firme Léger. Ce sont 2 000 répondants provenant de la Capitale nationale (1 000), de Lévis (500), de Bellechasse (300) et de la Côte-de-Beaupré (200) qui ont été sondés.

Le sondage concernait le degré d’adhésion des répondants à l’égard du Réseau express de la Capitale et de ses quatre composantes, soit le tunnel Québec-Lévis, le tramway, l’ajout de voies réservées pour desservir les banlieues ainsi que l’interconnexion du réseau de transport en commun entre les deux rives, à la tête des ponts. Globalement, ce sont 70% des répondants qui sont en total accord avec le projet.

Selon le maire de Lévis, les résultats sont concluants. « Au fond, le résultat de ces sondages confirme que le gouvernement du Québec est dans la bonne voie avec son intention ferme de commencer les travaux du tunnel Québec-Lévis dès l’automne 2022. Quand on a 70% d’appui des populations régionales au projet gouvernemental du Réseau express de la Capitale, c’est un pensez-y-bien. »

Il renchérit en affirmant que « tout est sur la table. Tous les coûts sont connus et voyez les résultats aujourd’hui. Cela signifie que l’appui au projet est très fort. »

Volet économique
Au niveau économique, les chiffres seraient aussi parlants, a démontré la directrice générale de la Chambre de commerce. « Nous avons obtenu rapidement l’appui de plus de 170 entreprises et organisations socioéconomiques de nos régions et nous avons émis une lettre ouverte à la suite de l’annonce du gouvernement en mai dernier avec un message positif de mobilisation économique. »

Elle ajoute que le « REC améliora aussi grandement l’attractivité et la rétention des talents, la compétitivité des entreprises, la sécurité sur les routes, le transport efficient des marchandises par l’industrie du camionnage et les problèmes de congestion. »

« La mobilité de la main-d’œuvre est essentielle pour les employeurs et pour l’environnement économique des régions de la Capitale nationale et de la Chaudière-Appalaches », affirme-t-elle.

Faits saillants
Le sondage rapporte que ce sont…

  • 70% des répondants qui sont en accord pour la globalité du projet;
  • 77% des répondants qui sont en accord pour l’interconnexion des réseaux de transport en commun entre les deux rives;
  • 71% des répondants qui sont en accord pour l’aménagement de nouvelles voies réservées pour le transport en commun;
  • 64% des répondants qui sont en accord pour la construction du tunnel Québec-Lévis;
  • 50% des répondants qui sont en accord pour l’implantation de la ligne de tramway.

Parmi les répondants « 37% sont entièrement en accord et 27% sont plutôt d’accord. C’est très, très, fort l’appui à chacune des composantes du projet et nous adhérons au plan d’ensemble proposé par le gouvernement », réaffirme le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 7 août 2021 à 23:39
Modifié le samedi 7 août 2021 à 23:47

Poster un commentaire