19
Août
2021

Nouvelle interconnexion des réseaux cyclables Les travaux du lien cyclable de 4,2 M$ entre Breakeyville et Saint-Jean-Chrysostome complétés dès cet automne

Communiqué de la Ville de Lévis.

© Photo: Ville de Lévis.

Une nouvelle interconnexion des grands réseaux cyclables de la ville de Lévis sera complétée d’ici la fin de l’automne. Ce nouveau lien reliera les secteurs de Saint-Jean-Chrysostome et Sainte-Hélène-de-Breakeyville dans une nouvelle piste multifonctionnelle entièrement dédiée et sécurisée. Le nouveau tronçon reliera les deux secteurs afin d’éviter au maximum aux cyclistes la circulation sur des voies partagées et ainsi améliorer la sécurité des usagers.

« En plus de relier les quartiers entre eux et de créer des liens d’appartenance à notre ville, notre réseau d’interconnexion des pistes cyclables aura un effet levier de mise en valeur de nos noyaux intentionnels et de nos centres-villes historiques au sein de la grande ville. Nous créons ainsi un réseau intégré, adapté, fonctionnel et sécuritaire générant un milieu de vie attractif pour les familles et la population lévisienne. Ce grand projet d’interconnexion s’inscrit dans notre nouvelle signature visant notamment à mettre en valeur le fleuve et ses affluents et à développer 10 grands parcs urbains », a déclaré le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Le tracé est d’une longueur totale de 2,7 km et traverse 2 lots. Un premier lot (A), au nord de la rue Pierre-Beaumont, était en majeure partie une propriété privée et le second lot (B), au sud, est une ancienne emprise ferroviaire appartenant au ministère des Transports du Québec (MTQ). Il a fallu 3 ans pour réaliser toutes les étapes préparatoires à l’exécution de ces travaux notamment l’acquisition du terrain, la demande d’autorisation environnementale et la conclusion d’une entente avec le MTQ pour l’usage de l’emprise comme piste cyclable.

Une première phase des travaux de construction, amorcée à l’automne 2020, consistait à achever la construction du tracé sur le lot A. La pose du revêtement de la chaussée cyclable et quelques autres travaux mineurs seront réalisés au cours du mois de septembre 2021. Cette seconde phase de travaux permettra la construction du tracé sur le lot B d’ici la fin de l’automne 2021.

Un réseau cyclable de 320 km
Depuis 2015, la Ville de Lévis a effectué des investissements importants visant à relier l’ensemble des pistes cyclables afin d’en faire un réseau intégré, adapté, fonctionnel et sécuritaire, générant un milieu de vie attractif pour les familles et la population lévisienne. Le parcours des Anses le long du fleuveSaint-Laurent, le parc linéaire de la rivière Etchemin, la passerelle aérienne au-dessus de l’autoroute 20 reliant le parcours des Anses et la cycloroute de Bellechasse et le parcours du Grand Tronc ne sont que quelques exemples d’interconnexions significatives.
Le réseau cyclable de Lévis est composé de six parcours totalisant 320 km. À ce réseau se joignent 75 km de la route verte, ainsi que d’autres cycloroutes reliant de nombreux territoires québécois.

« La fin des travaux en cours pour l’interconnexion de notre réseau cyclable est une excellente nouvelle pour la population lévisienne et les nombreux visiteurs qui fréquentent l’un de nos 6 parcours. En plus d’offrir un lien sécuritaire et convivial, l’interconnexion des parcours favorise une meilleure accessibilité et incite à la fréquentation des 10 grands parcs urbains dont la popularité s’est accrue depuis quelques années », ont indiqué les conseillers municipaux des districts Breakeyville, monsieur Michel Turner, et Saint-Jean, monsieur Guy Dumoulin.

Selon les dernières statistiques de 2020, plus de 755 000 passages cyclistes ont été comptabilisés sur les parcours de la Ville de Lévis comparativement à 496 000 en 2019, soit une augmentation de 50 % de l’achalandage. Les réseaux cyclables sont des infrastructures indispensables au maintien des saines habitudes de vie pour le plus grand plaisir de la population. Jusqu’à ce jour en 2021, on enregistre près de 500 000 passages sur le réseau cyclable lévisien. Cet accroissement est le résultat des investissements réalisés par la Ville de Lévis pour la sécurisation et le développement du réseau cyclable et par l’augmentation de la pratique du vélo en raison de la situation liée à la pandémie de la COVID-19.

Connexion avec l’Éco-parc de la Chaudière
La construction du tronçon reliant la rue de Bordeaux (secteur Saint-Jean-Chrysostome) à la piste cyclable de l’Éco-parc de la Chaudière (secteur Sainte-Hélène-de-Breakeyville) traversera la rue Pierre-Beaumont. Cette section relira plus facilement le réseau cyclable au parcours de l’Éco-Parc, une piste de 5 km qui longe la magnifique rivière Chaudière à Sainte-Hélène-de-Breakeyville.

Ce projet est entièrement financé par la Ville et une proportion importante des fonds provient du Fonds Parcs Québec.


Publié le jeudi 19 août 2021 à 10:29
Modifié le jeudi 26 août 2021 à 15:20

Poster un commentaire