Archives de mai 2019

29
Mai
2019

Quai Paquet : la grande roue deviendra permanente en 2020 ou 2021

  

Article de Taïeb Moalla. Le Journal de Québec.

Extrêmement populaire l’an dernier, la grande roue pourrait être installée au Quai Paquet de Lévis, durant toute la saison estivale, à partir de 2020 ou de 2021.

C’est ce que le maire Lehouillier a fait savoir, mercredi matin, lors du dévoilement de la programmation de l’été 2019 au Quai Paquet.

La grande roue actuelle, qui offre une vue imprenable sur le fleuve, sera en service du 6 au 15 septembre 2019.

=> La suite sur journaldequebec.com.


Publié le mercredi 29 mai 2019 à 12:18
Modifié le mercredi 29 mai 2019 à 12:18

28
Mai
2019

Lévis prévoit des expropriations dans le secteur de la Traverse

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. ICI Québec.

Des expropriations sont à prévoir à Lévis dans le secteur de la Traverse dans le but de construire un lien mécanique entre le haut et le bas de la falaise.

Les élus de Lévis ont adopté trois résolutions « d’acquisition par expropriation » lundi soir, lors de la séance du conseil municipal.

Le maire Gilles Lehouillier explique que la construction d’un lien mécanique pour améliorer l’accès au secteur du quai Paquet est un engagement de son parti et qu’il compte bien le concrétiser d’ici l’automne.

=> La suite de l’article sur ICI Québec.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le mardi 28 mai 2019 à 7:43
Modifié le mardi 28 mai 2019 à 7:43

9
Mai
2019

Quai Paquet : un complexe hôtelier plus imposant que prévu

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. Ici Radio-Canada.ca – Région de Québec.

Selon le PPU du Vieux-Lévis, le bâtiment à vocation hôtelière doit avoir un maximum de 7 étages. Photo: Radio-Canada

La dernière mouture du projet de complexe hôtelier dans le secteur de la traverse comprend plus de chambres que prévu et l’ajout de condos locatifs, fait savoir le maire de Lévis. Gilles Lehouillier ouvre même la porte à déroger des règles d’urbanisme pour permettre un bâtiment de huit étages.

« Il y aura au minimum 100 chambres. On prévoit un bâtiment de 7 à 8 étages », a affirmé M. Lehouillier, lors d’une entrevue accordée à Radio-Canada.

L’appel de propositions lancé en avril 2018 indique pourtant que le bâtiment doit comprendre au minimum 80 chambres et suites. Il doit aussi respecter le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du Vieux-Lévis. Celui-ci limite à 7 étages, soit 22 mètres, la hauteur du complexe hôtelier.

=> La suite sur Ici Radio-Canada.ca.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Habitation

Publié le jeudi 9 mai 2019 à 7:12
Modifié le jeudi 9 mai 2019 à 7:12

1
Mai
2019

Troisième lien : le GIRAM mise plutôt sur des tramways

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

S’il n’en tenait qu’au Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), le troisième lien routier inter-rives désiré par plusieurs dans la région ne verrait jamais le jour.

Dans son plan de propositions pour lutter contre la congestion routière, présenté aux médias le 30 avril, le regroupement lévisien demande que le transport collectif soit privilégié, notamment par la construction d’un tunnel inter-rives réservé uniquement aux tramways.

« On est vraiment à contre-courant. Le troisième lien est un projet avec une vision du siècle dernier. Nous proposons une solution du 21e siècle. Ce qui aura un effet à long terme sur la congestion routière, c’est le transport collectif. Il faut donc miser sur autre chose qu’un troisième lien routier », a d’emblée lancé Gaston Cadrin, membre du GIRAM et principal contributeur au plan, lors d’un point de presse au campus de Lévis de l’UQAR.

Les actions désirées par le regroupement citoyen seraient regroupées en deux phases. Dans la première étape, le GIRAM désire qu’un tunnel reliant les centres-villes de Lévis (axe du boulevard Alphonse-Desjardins) et de Québec (quartier Saint-Roch) soit construit. Cette infrastructure permettrait de raccorder l’est de Lévis au système de transport structurant prévu sur la Rive-Nord puisque le tunnel ne serait réservé exclusivement qu’au transport de passagers en tramway.

Cette ligne s’amorcerait de l’autre côté de l’autoroute 20, entre la route du Président-Kennedy et la route Mgr-Bourget, dans un stationnement incitatif. Ce dernier permettrait aux citoyens des municipalités avoisinantes Lévis, principalement ceux de Bellechasse, de traverser à Québec sans avoir à utiliser leur voiture.


Catégorie(s) : Environnement,  Gouvernement,  Transports

Publié le mercredi 1 mai 2019 à 12:50
Modifié le mercredi 1 mai 2019 à 12:50