Archives de mai 2017

31
Mai
2017

Un premier grand hôtel à la tête des ponts : Hampton Inn & Suites by Hilton

  

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

La chaîne Hilton a choisi Lévis pour établir un hôtel de la bannière Hampton Inn & Suites. ©TC Media – Mélanie Labrecque.

L’ouverture imminente de l’hôtel Hampton Inn & Suites, le premier de la bannière dans l’Est-du-Québec, marque l’aboutissement de trois ans de travail pour Logisco. L’entreprise a investi pas moins de 30 M$ pour développer le projet qui s’inscrit dans la troisième phase du Complexe Pôle Sud.

Quelques détails restent à finaliser avant que l’hôtel ouvre officiellement ses portes. Les premiers clients devraient s’enregistrer à la réception aussi tôt que dans la première semaine de juin.

En plus de l’hôtel de 99 chambres réparties sur huit étages, le bâtiment regrouppe également 68 appartements locatifs haut de gamme (le Magnétik). De plus, le rez-de-chaussée, qui est à vocation commerciale, accueille notamment le restaurant le Cochon Dingue et un centre médico-esthétique.

Pour l’entreprise spécialisée dans la construction d’immeubles à logements et des bureaux, cette incursion dans le monde hôtelier constitue une première.

« C’est quelque chose qui a encore a trait à l’immobilier, mais qui a bien des différences. Nous avons choisi la marque Hampton Inn & Suites parce que c’est la meilleure franchise au monde dans le domaine. Nous avons embauché des gens qui sont des experts là-dedans pour nous supporter », a expliqué le président de Logisco, Michel Parent.


Catégorie(s) : Commerce - Économie

Publié le mercredi 31 mai 2017 à 6:32
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:04

25
Mai
2017

Lévis en avance sur ses objectifs environnementaux

  

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

Rendre la Grande plée Bleue accessible au public fait partie des actions inscrites au plan d’action de développement durable.  ©TC Media – Archives.

Les objectifs que Lévis s’était fixés en matière de développement durable sont en voie de se réaliser plus rapidement que prévu. Deux ans après avoir adopté son plan d’action, le maire Gilles Lehouillier a expliqué hier que plus du tiers des actions qui y étaient inscrites avaient déjà été complétées.

Selon les données compilées par la Ville, l’état d’avancement global du plan a atteint un taux de 34% en 2016. Il s’agit d’une progression de 14% par rapport à 2015. Ces chiffres sont d’autant plus encourageants pour l’administration Lehouillier que la stratégie dont la Ville s’était dotée a un échéancier de 20 ans. Il doit prendre fin en 2034.

Ces objectifs colossaux se déclinent selon huit axes: la gestion durable de l’eau, la gestion durable du territoire et des ressources naturelles, la mise en valeur des loisirs, des sports et de la culture, la qualité du milieu de vie, la gestion de l’énergie, le dynamisme et la vitalité économique, la mobilité durable et les communications et la gouvernance.


Catégorie(s) : Environnement,  Gouvernement

Publié le jeudi 25 mai 2017 à 6:06
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:04

19
Mai
2017

Lien de Saint-Rédempteur : Lévis en appels d’offres

  

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

La Ville de Lévis lance cette semaine les appels d’offres pour les travaux de construction du lien de Saint-Rédempteur. Il s’agit d’un projet de 21 M$.

La Ville ne veut pas perdre de temps, bien qu’elle n’ait pas encore eu la confirmation de la subvention de 11 M$ qu’elle doit recevoir du gouvernement du Québec. « Ils sont conditionnels à ce qu’on ait l’aide financière. Il reste quelques ficelles à attacher. On ne peut rien annoncer, mais nous avons franchi une autre étape », a expliqué le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

L’appel d’offres publié dans notre édition du mercredi 17 mai mentionne que la Ville « demande des soumissions pour la construction d’un viaduc et les approches reliant la rue de Bernières et la rue Saint-Denis. » L’ouverture des cahiers de charges aura lieu le mercredi 14 juin.

L’administration municipale espère que la confirmation de l’aide financière arrivera au plus tard à la fin du mois de juin. « Les signaux que nous avons c’est que le projet est regardé sérieusement », a-t-il enchaîné, confiant d’avoir une réponse positive. Il faut dire que la municipalité souhaiterait donner le premier coup de pelle en juin.

La construction du lien de Saint-Rédempteur fait partie d’une série de 10 travaux identifiés par la Ville et destinée à améliorer la fluidité de la circulation dans le périmètre urbain.


Article reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le vendredi 19 mai 2017 à 7:06
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:04

19
Mai
2017

Un bassin qui inquiète

  

Article de Érick Deschênes. Le Journal de Lévis.

Le bassin de rétention du Boisé de Pintendre lors de la semaine du 1er mai.
© Journal de Lévis.

Un bassin de rétention construit dans le nouveau développement résidentiel du secteur Pintendre soulève des craintes chez certains citoyens du quartier du Boisé de Pintendre.

Plus précisément, certains résidents du nouveau quartier s’inquiètent que des enfants puissent se noyer dans le plan d’eau situé au bout de la rue Basile-Nolin.

« Dans le Mieux Vivre, on mentionne clairement qu’il suffit d’un à deux pouces d’eau pour se noyer et le bassin de rétention au bout de la rue a assurément un niveau d’eau plus élevé que cela. […] De plus, un facteur aggravant concernant le bassin de rétention du Boisé de Pintendre est le fait que les boîtes aux lettres sont situées juste à côté du bassin de rétention. Il n’est donc par rare de faire une petite sortie familiale pour aller chercher le courrier », a partagé au Journal un résident qui désire conserver l’anonymat.

Pour éviter qu’une tragédie survienne dans ce coin du quartier, ce dernier demande à ce que la Ville ou les promoteurs derrière le développement résidentiel installent une clôture autour du bassin de rétention.

« Du côté de la Ville, je trouve cela scandaleux que celle-ci exige aux citoyens qui possèdent des piscines de prendre des mesures pour éviter la noyade alors qu’elle-même ne fait rien face à des risques similaires. Je vois que les bassins de rétentions font partie du plan de développement durable de la Ville de Lévis afin de diminuer les quantités d’eau dans le réseau pluvial afin que la ville en retire des bénéfices. Par contre, les bénéfices retirés valent-il la noyade d’un enfant ? », s’est questionné le citoyen.


Catégorie(s) : Environnement,  Habitation

Publié le vendredi 19 mai 2017 à 7:03
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:05

19
Mai
2017

Du son, de la lumière et des lasers pour la fontaine du quai Paquet

  

Article de Raphaël Lavoie. Le Journal de Lévis.

La fontaine d’eau du quai Paquet prendra plus d’un visage cet été, alors qu’un spectacle son et lumière l’animera deux fois par soir du 23 juin au 1er octobre.

Le spectacle d’une durée de 20 minutes sera ainsi présenté chaque soir et misera, selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, sur la sophistication de la fontaine pour éblouir les passants. Les curieux pourront alors observer l’attraction une fois au coucher du soleil et un autre aux environs de 23h.

Par ailleurs, pour lancer les festivités, les représentations du 23 et du 24 juin seront agrémentées de lasers et offriront au public des «effets spéciaux spectaculaires». De plus, des animations pour toute la famille seront proposées au même endroit le 23 juin entre 17h et 21h.

« Ça va souligner le début de la saison estivale. Cet événement va lancer officiellement la programmation du quai Paquet », a fait valoir M. Lehouillier à l’occasion d’une conférence de presse.

Lors de l’annonce, le premier magistrat lévisien a également rappelé le passage de plusieurs événements sur le site du quai Paquet.

De ce fait, les Lévisiens pourront profiter d’une première édition du Festibière Lévis du 30 juin au 2 juillet, du passage de plus de 40 grands voiliers lors du Rendez-vous 2017 du 18 au 23 juillet, d’un spectacle dédié à la relève, Surface, du 27 au 29 juillet, des feux d’artifice des Grands Feux Loto-Québec en août, de lecture en plein air à l’occasion de l’activité Biblio mobile du 4 au 8 août et de l’accueil d’un premier navire de croisière international, le Saga Sapphire, le 1er octobre.

Pour plus d’information sur la programmation, les personnes intéressées peuvent consulter le www.quaipaquetlevis.com.


Reproduit avec autorisation.


Publié le vendredi 19 mai 2017 à 6:55
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:05

16
Mai
2017

Un premier bateau de croisière accostera à Lévis

  

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

Le quai Paquet recevra son premier navire de croisière cet automne. Le Saga Sapphire s’amarrera à Lévis le dimanche 1er octobre.

Le bâtiment, qui bat pavillon britannique, en sera à son sixième passage dans les installations du Port de Québec. En collaboration avec la Ville de Lévis, le port a choisi l’une de ses périodes les plus occupées de l’année pour ce projet-test.

« Pour des journées à fort achalandage, le quai Paquet devient une très bonne option, une très belle addition au Port de Québec. Des 200 000 passagers qui viendront à Québec cette année, ce seront ceux qui auront la plus belle vue. L’équipe de Lévis travaille fort pour faire en sorte que ce bateau test en soit un bon premier », a souligné le président directeur général du Port, Mario Girard.

Les quelque 720 croisiéristes bénéficieront d’une très longue escale, ils seront à quai de 7h le matin à 23h le soir. Ils auront l’opportunité de visiter Lévis ou de traverser à Québec. Les modalités de transport des vacanciers seront connues prochainement. Tout juste avant leur départ, ils auront l’occasion d’assister au spectacle son et lumière qui sera présenté au quai Paquet.


Catégorie(s) : Transports

Publié le mardi 16 mai 2017 à 11:42
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:06

12
Mai
2017

Circulation perturbée dans le secteur de Saint-Nicolas

  

Article du Peuple Lévis.

Des travaux de réaménagement de l’intersection de la route 132 et de la rue Jérôme-Demers sont en cours de 200 mètres à l’est de la rue Henriette-Dessaules jusqu’à 600 mètres à l’ouest de la rue Jérôme-Demers, sur la route 132, à Lévis.

Ces interventions, sous la responsabilité de la Municipalité, auront lieu jusqu’ au 19 août 2017.
Les opérations se dérouleront du lundi au vendredi, de 7 h à 20 h. De 9 h à 15 h: la circulation se fera en alternance à l’aide de signaleurs. De 15 h à 20 h: fermeture de la chaussée en direction est. Les automobilistes sont invités à emprunter un détour vers la rue Jérôme-Demers et la route des Rivières (route 216).

Afin de faciliter la gestion de la circulation, un feu de circulation sera ajouté à l’intersection de la rue Jérôme-Demers et de la route 116. De 20 h à 9 h : Maintien des deux voies de circulation en direction est et ouest.


Article reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le vendredi 12 mai 2017 à 7:36
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:06

12
Mai
2017

Une nouvelle bibliothèque pour le Cégep de Lévis-Lauzon

  

Article de Raphaël Lavoie. Le Journal de Lévis.

Après plusieurs années de préparation, le Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) a finalement lancé officiellement aujourd’hui la construction de sa toute nouvelle bibliothèque et d’une salle multifonctionnelle, le tout grâce à un investissement de 5,9 M$.

Enclenchés à l’extérieur depuis quelques semaines, les travaux à l’intérieur de la bibliothèque devraient débuter en janvier 2018 et se terminer d’ici la session d’hiver 2019.

À terme, la réfection permettra notamment d’adapter les installations aux « nouveaux courants technologiques » en intégrant de nouvelles technologies aux aménagements et au mobilier, facilitant du coup l’accès aux documents numériques et aux bases de données électroniques, de même que le travail en équipe.

« Notre centre de documentation date de l’ouverture du cégep en 1974. Il n’y a pas eu de rénovations depuis, alors peut-être qu’on est dû! Depuis 1974, pas besoin de vous dire que notre monde a changé et qu’il change encore. Les technologies de l’information sont maintenant omniprésentes dans nos vies », a soutenu la présidente du conseil d’administration du CLL, Danielle-Maude Gosselin.

Le projet, nommé Carrefour de l’information, misera également sur la construction d’une salle multifonctionnelle, elle aussi à la fine pointe de la technologie, qui pourra servir autant les besoins des étudiants que ceux de la communauté lévisienne, qui pourra louer l’espace.

D’un coût total de 5,9 M$, le projet a bénéficié d’un appui de 1,1 M$ de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon, récolté grâce à une campagne majeure de financement qui a entre autres pu compter sur le soutien de Desjardins, de la Ville de Lévis, d’Énergie Valero et de l’Association générale des étudiants du CLL.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le vendredi 12 mai 2017 à 7:30
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:06

10
Mai
2017

Cure de jouvence pour la Terrasse de Lévis

  

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

Le visage de la Terrasse de Lévis changera radicalement au cours des prochaines années. La Ville de Lévis a présenté ce matin, les travaux qu’elle compte y faire d’ici cinq ou six ans. La phase un, qui s’enclenchera à la fin août, nécessitera un investissement de 1,3 M$.

Le chantier permettra la confection d’un sentier piétonnier éclairé reliant la côte Fréchette à l’accès principal de la terrasse sur la rue William-Tremblay. Il y aura aussi la mise en lumière des murs et contreforts, le remplacement des garde-corps existants par des garde-corps décoratifs en verre et les travaux de réfection et de peinture des toitures des tourelles.

« Elle a vraiment besoin de rénovations. Juste pour vous donner un exemple, l’éclairage est fourni par des luminaires de rue en ce moment », a indiqué le maire Gilles Lehouillier.

Pour le conseiller du district, Pierre Lainesse, il s’agit de l’aboutissement d’un long processus. « Je suis très heureux de ce qui se fera. Effectivement, elle a besoin d’amour. […] À maturité, elle deviendra un site rassemblement, de contemplation et de commémoration. »

Une séance d’information aura lieu le mercredi 24 mai. La Ville aura l’occasion de renseigner les citoyens sur les étapes à venir, mais aussi de recueillir leurs suggestions dans le but de bonifier le projet.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Patrimoine

Publié le mercredi 10 mai 2017 à 22:39
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 20:53

8
Mai
2017

Lehouillier plaide toujours pour un troisième lien

  

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

Alors qu’un ingénieur propose la construction d’un métro entre Québec et Lévis, le maire de Lévis maintient sa position sur le troisième lien.

« On parlait de quoi ? De 8 G$. À ce prix, j’opterais pour un troisième lien, c’est mon opinion », a lancé Gilles Lehouillier à propos d’un article évoquant cette possibilité paru dans le Journal de Québec de ce matin.

Par contre, il martèle que toutes les options doivent être mises sur la table afin d’être étudiées. Du même souffle, il indique que l’idée de la construction d’un tunnel à 4 G$ ne doit pas être le seul choix possible. Dans l’immédiat, Lévis planche sur des solutions pour améliorer à court et moyen terme l’efficacité de son transport en commun.

« On va déposer une proposition au gouvernement bientôt, mais sans la plateforme du SRB. Il faut que les projets soient adaptés à chacune des communautés. »

Par ailleurs, l’étude d’impacts économiques sur le troisième lien commandée par la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches devrait être déposée bientôt. « On devrait avoir une version préliminaire cette semaine. À partir de là, nous verrons à quel moment nous allons l’annoncer. Nous rendrons le sommaire public. »

Il rappelle toutefois que la difficulté reste toujours la collecte des données pour réussir à estimer les flots de circulation dans le futur. Il espère que les travaux du bureau de projet permettront d’y arriver.


Article reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le lundi 8 mai 2017 à 22:36
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 20:54

Pages :12»