25
Août
2019

Ottawa rend publique son intention d’acheter le pont de Québec

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

De passage à Québec le 23 août, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, ont annoncé, en compagnie du ministre fédéral et député de Québec Jean-Yves Duclos, du député de Louis-Hébert Joël Lightbound ainsi que du maire de Québec Régis Labeaume, que le gouvernement fédéral est prêt à acquérir le pont de Québec « afin de le restaurer en temps opportun ».

Pour ce faire, le gouvernement a officiellement nommé un négociateur spécial chargé de négocier avec le propriétaire actuel du pont, le Canadien National (CN), et avec les autres parties prenantes.

Il s’agit d’Yvon Charest, l’ancien président et chef de la direction de iA Groupe financier (Industrielle Alliance).

Dans le cadre de son mandat en vigueur dès le 23 août, ce dernier recommandera des options pouvant aller d’un transfert de propriété du pont avec indemnisation adéquate, d’un instrument législatif visant à ce que le pont soit restauré à court terme par le CN, ou d’autres options pour atteindre cet objectif.

Son rapport de recommandations finales au gouvernement pour examen sera déposé en 2020.

Dans un communiqué de presse transmis aux médias, Ottawa a également assuré qu’il «continuera de travailler en étroite collaboration avec le CN afin de déterminer la portée du projet et de faire en sorte que le pont soit en mesure de répondre aux besoins à long terme de la région et qu’il collaborera également étroitement avec d’autres partenaires clés, dont les villes de Québec et de Lévis et le gouvernement du Québec».

« Lorsque les gens traversent le Pont de Québec – au volant, à vélo ou à pied – ils se souviennent de ce qu’il est possible de faire lorsque les Canadiens travaillent fort et ensemble. Nous savons à quel point le pont est important pour les citoyens de la région, pour l’économie locale et pour l’économie canadienne dans son ensemble. C’est pourquoi notre gouvernement fait de sa restauration complète une priorité, à commencer par la nomination d’Yvon Charest à titre de négociateur chargé de recommander une voie à suivre », a notamment déclaré Bill Morneau, ministre des Finances.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Patrimoine,  Transports

Publié le dimanche 25 août 2019 à 14:51
Modifié le dimanche 25 août 2019 à 14:56

Poster un commentaire