Archives de août 2021

26
Août
2021

Lévis : un vaste parc urbain verra le jour à Saint-Nicolas

  

Article de Dominique Lelièvre. Le Journal de Québec.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé jeudi la création d’un vaste parc urbain dans le secteur du quai Baker et de l’anse Ross, dans Saint-Nicolas.

Ce développement vert sera rendu possible par l’acquisition de quatre grandes propriétés surplombant le fleuve Saint-Laurent, que la Ville s’affaire à compléter, selon ce qui a été dévoilé.

Deux de ces propriétés ont déjà été acquises pour une somme totalisant 2,4 M$. Les deux autres feront l’objet d’un avis de réserve, a-t-on appris.

=> La suite au journaldequebec.com.


Publié le jeudi 26 août 2021 à 15:24
Modifié le jeudi 26 août 2021 à 15:24

19
Août
2021

Nouvelle interconnexion des réseaux cyclables Les travaux du lien cyclable de 4,2 M$ entre Breakeyville et Saint-Jean-Chrysostome complétés dès cet automne

  

Communiqué de la Ville de Lévis.

© Photo: Ville de Lévis.

Une nouvelle interconnexion des grands réseaux cyclables de la ville de Lévis sera complétée d’ici la fin de l’automne. Ce nouveau lien reliera les secteurs de Saint-Jean-Chrysostome et Sainte-Hélène-de-Breakeyville dans une nouvelle piste multifonctionnelle entièrement dédiée et sécurisée. Le nouveau tronçon reliera les deux secteurs afin d’éviter au maximum aux cyclistes la circulation sur des voies partagées et ainsi améliorer la sécurité des usagers.

« En plus de relier les quartiers entre eux et de créer des liens d’appartenance à notre ville, notre réseau d’interconnexion des pistes cyclables aura un effet levier de mise en valeur de nos noyaux intentionnels et de nos centres-villes historiques au sein de la grande ville. Nous créons ainsi un réseau intégré, adapté, fonctionnel et sécuritaire générant un milieu de vie attractif pour les familles et la population lévisienne. Ce grand projet d’interconnexion s’inscrit dans notre nouvelle signature visant notamment à mettre en valeur le fleuve et ses affluents et à développer 10 grands parcs urbains », a déclaré le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Le tracé est d’une longueur totale de 2,7 km et traverse 2 lots. Un premier lot (A), au nord de la rue Pierre-Beaumont, était en majeure partie une propriété privée et le second lot (B), au sud, est une ancienne emprise ferroviaire appartenant au ministère des Transports du Québec (MTQ). Il a fallu 3 ans pour réaliser toutes les étapes préparatoires à l’exécution de ces travaux notamment l’acquisition du terrain, la demande d’autorisation environnementale et la conclusion d’une entente avec le MTQ pour l’usage de l’emprise comme piste cyclable.

Une première phase des travaux de construction, amorcée à l’automne 2020, consistait à achever la construction du tracé sur le lot A. La pose du revêtement de la chaussée cyclable et quelques autres travaux mineurs seront réalisés au cours du mois de septembre 2021. Cette seconde phase de travaux permettra la construction du tracé sur le lot B d’ici la fin de l’automne 2021.


Publié le jeudi 19 août 2021 à 10:29
Modifié le jeudi 26 août 2021 à 15:20

7
Août
2021

La population en faveur du Réseau express de la Capitale

  

Article de Josyanne Prescott. Le Journal de Lévis.

C’est lors d’un point de presse, tenu le jeudi 5 août, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, annonçait les résultats du sondage sur l’accord de la population au sujet du Réseau express de la Capitale (REC). Pour l’occasion, il était accompagné de Marie-Josée Morency, directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis.

Le sondage a été commandé par la Chambre de commerce de Lévis, qui assure la coordination des activités du regroupement en faveur du REC, et a été réalisé par la firme Léger. Ce sont 2 000 répondants provenant de la Capitale nationale (1 000), de Lévis (500), de Bellechasse (300) et de la Côte-de-Beaupré (200) qui ont été sondés.

Le sondage concernait le degré d’adhésion des répondants à l’égard du Réseau express de la Capitale et de ses quatre composantes, soit le tunnel Québec-Lévis, le tramway, l’ajout de voies réservées pour desservir les banlieues ainsi que l’interconnexion du réseau de transport en commun entre les deux rives, à la tête des ponts. Globalement, ce sont 70% des répondants qui sont en total accord avec le projet.

Selon le maire de Lévis, les résultats sont concluants. « Au fond, le résultat de ces sondages confirme que le gouvernement du Québec est dans la bonne voie avec son intention ferme de commencer les travaux du tunnel Québec-Lévis dès l’automne 2022. Quand on a 70% d’appui des populations régionales au projet gouvernemental du Réseau express de la Capitale, c’est un pensez-y-bien. »


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 7 août 2021 à 23:39
Modifié le samedi 7 août 2021 à 23:47