Articles dans la catégorie « Sports, Arts & Loisirs »

11
Juin
2014

La Ville de Lévis investit plus d’un million $ en 2014

  

Article de Mathieu Galarneau. Le Peuple Lévis.

La Ville de Lévis investira 1,125 M$ dans l’amélioration de ses terrains de jeux et ses parcs publics au cours de l’année 2014.

Les élus municipaux et les administrateurs souhaitent que ces investissements continuent la mise à niveau des infrastructures récréatives du territoire. Pour l’occasion, les présidents d’arrondissements s’étaient donné rendez-vous au parc Lavoisier de Saint-Romuald afin de souligner l’inauguration du nouveau jeu d’eau.

Ailleurs dans Chaudière-Est, des améliorations seront apportées dans les parcs du Rapide (Charny), Viorne (Breakeyville), Saint-Louis (Saint-Jean-Chrysostome), entre autres. Dans Desjardins, les parcs de l’Auberivière (Lévis), Thomas-Chapais (Lévis) et de la Forestière (Pintendre) seront également bonifiés, pour ne nommer que ceux-là.

Dans Chaudière-Ouest, l’année 2014 verra entre autres la finalisation des travaux au parc Ludger-Bastien (Saint-Étienne), l’aménagement du nouveau parc du Muletier (Saint-Nicolas) et le réaménagement des aires de pétanque, de shuffleboard et de l’aire de jeux au parc des Pompiers (Saint-Rédempteur).

La Ville de Lévis compte 285 parcs et espaces verts, dont 120 avec des infrastructures récréatives et sportives. Cinquante projets seront mis de l’avnat cette année.


Reproduit avec autorisation au moment de la publication sur ce blogue.


Publié le mercredi 11 juin 2014 à 7:48
Modifié le dimanche 11 avril 2021 à 16:48

22
Avr
2014

Le parc Valero les Écarts se porte beaucoup mieux

  

Article de Pierre Duquet. Le Peuple Lévis.

Les Amis du Boisé de l’Auberivière (ABA) veillent bénévolement à l’entretien du parc les Écarts, propriété de Valero, depuis plusieurs années. En 2013, Le Peuple rapportait que des manques de civilités et des méfaits y avaient été commis. Les choses vont beaucoup mieux, selon les administrateurs du conseil d’administration de l’organisme.

Le rapport annuel livré à la suite de l’assemblée générale du 17 mars dernier par le conseil d’administration des Amis du Boisé s’avère positif. On y rappelle que l’accès au parc a été modernisé par la Ville de Lévis avec l’aménagement d’un terrain de stationnement.

De plus, Valero a engagé une firme privée pour abattre vingt-deux arbres dangereux que l’ABA avait identifiés. La pétrolière s’est également engagée à commander de nouvelles cartes des sentiers des marcheurs et des vélos.

Il est bon de préciser que la portion au nord du parc est réservée aux cyclistes alors que celle du sud l’est exclusivement aux marcheurs. Cette règle n’a pas toujours été respectée par le passé.


Publié le mardi 22 avril 2014 à 23:55
Modifié le samedi 3 avril 2021 à 16:16

26
Sep
2013

Un sentier à la Grande plée Bleue pour 1 M$

  

Article de Pierre Duquet. Le Peuple Lévis.


Le projet de doter la tourbière Grande plée Bleue d’une infrastructure d’accueil ainsi que d’un sentier (en bois) sur pieux d’une largeur de deux mètres et d’une longueur de 753 mètres est en voie de se concrétiser. La Ville prévoit que les travaux seront parachevés   l’automne 2015.

L’aménagement d’un sentier   la Grande plée Bleue est l’un des trois projets de développement de parcs Lévis qui ont été retenus dans le cadre de l’amélioration du réseau métropolitain des parcs et espaces verts sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). Ceux-ci feront l’objet d’entente de partenariat financier entre la Ville, la CMQ et le gouvernement du Québec.

Les deux autres projets concernent les parcs de la Martinière et des Chutes-de-la-Chaudière. Ceux-ci ont été reportés, car leur financement respectif (1,8 M$ et 2 M$) est jugé pour le moment trop lourd pour la Ville. Le projet de la Grande plée bleue est estimé   un million de dollars dont 735 000 $ devraient être financés par la CMQ et le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT).

En plus du financement accordé par CMQ et le MAMROT, le projet de la Grande plée Bleue bénéficiera d’une subvention de 144 000 $ déj  accordée par Hydro-Québec dans le cadre de son programme de mise en valeur intégré d’Hydro-Québec. La participation de la Ville en sera donc réduite   106 000 $.


Publié le jeudi 26 septembre 2013 à 16:03
Modifié le mercredi 12 mai 2021 à 9:32

6
Mar
2012

Offre d’achat de terrain pour le futur complexe aquatique

  

Article de Stéphanie Martin. Le Soleil.
Reproduit avec autorisation au moment de la publication.

La Ville de Lévis prend une sérieuse option d’achat sur un terrain situé au coeur du secteur du futur complexe aquatique, à Saint-Nicolas. La transaction, si elle se concrétise, coûtera 2,7 millions $.

Le terrain de 52 000 pieds carrés appartenant à Jean-Pierre Paradis est situé aux 362 et 364, route du Pont. Il permettra la réalisation du complexe aquatique de 20,5 millions $ cher à l’administration de Danielle Roy Marinelli.

L’option d’achat fait en sorte que le montant est fixé jusqu’au 31 janvier 2014 sans qu’il ne puisse être haussé. La valeur marchande du terrain est évaluée à 1,25 million $. Mais à ce montant, il faut ajouter le coût des inconvénients que subissent le propriétaire et les locataires qui se voient forcés de partir. Si la Ville devait procéder par expropriation, il faudrait ajouter un autre montant de 60 000 $, lit-on dans la fiche de prise de décision du comité exécutif de la Ville.

Le directeur du développement de la Ville de Lévis, Philippe Meurant, a présenté la transaction devant le conseil municipal, hier, et a tenu à faire des précisions sur les autres acquisitions de terrains faites par la Ville dans ce secteur. Cela en réponse aux informations véhiculées par l’association citoyenne Lévis Autrement. Celle-ci avait logé une plainte au ministère des Affaires municipales qui a récemment été rejetée. L’association déplorait que la Ville eût payé des terrains jusqu’à neuf fois le coût de l’évaluation municipale.


Publié le mardi 6 mars 2012 à 8:05
Modifié le dimanche 1 mars 2020 à 17:17

12
Nov
2011

Lévis commande un plan d’affaires pour un centre multifonctionnel

  

Article de Pierre Duquet. Le Peuple Lévis.

Le projet de centre multifonctionnel comprenant des fonctions sportives, culturelles et commerciales qua proposé, il y a plus d’un an, le promoteur Pierre Gagné et qui semblait être passé aux oubliettes revient à lordre du jour. En effet, la Ville de Lévis procède à un appel doffres afin de faire réaliser un plan daffaires en vue de limplantation dun tel complexe.

Cest ce que révèle la fiche de prise de décision du comité exécutif de la Ville de Lévis. On peut y lire que le mandat à être accordé à une firme spécialisée consistera à analyser les besoins et à définir une orientation claire en matière doffre de services, daménagement, de financement et de caractéristiques du nouvel équipement. Il sera prioritairement situé dans larrondissement Desjardins, et idéalement, à proximité du Centre de congrès et dexpositions.

Le plan daffaires devra de même définir et évaluer la viabilité du projet en estimant les coûts de construction et dopération, et ce, vraisemblablement selon le modèle de partenariat public privé, la composante publique devant sautofinancer.


Publié le samedi 12 novembre 2011 à 14:00
Modifié le dimanche 25 août 2019 à 15:45

13
Oct
2011

Les pistes cyclables de Lévis et de Bellechasse maintenant unies

  

Article de Piere Duquet. Le Peuple Lévis.

La jonction des pistes cyclables le Parcours des Anses de Lévis et la Cycloroute de Bellechasse par le Parcours Harlaka du quartier Pintendre a été officiellement inaugurée le 12 octobre dernier. Pour le député de Lévis, Gilles Lehouillier, c’était un rêve à réaliser et pour la députée de Bellechasse, Dominique Vien, un incontournable objectif. En bout de piste, la réalisation du tronçon aura coûté 4,3 M$.

Le prolongement de la piste cyclable reliant le Parcours des Anses à la Cycloroute de Bellechasse s’étend sur 13,3 kilomètres. Le nouveau lien, dont la moitié est en site propre et l’autre en chaussée partagée, emprunte l’emprise ferroviaire Harlaka sur une distance de 7,8 kilomètres, de la limite sud du quartier Pintendre jusqu’au chemin Saint-Hélène. La seconde portion, de 7 kilomètres, utilise le chemin Saint-Hélène, le chemin Saint-Roch, la route Lallemand et le parc de la Martinière pour rejoindre le Parcours des Anses.

La réunion des deux grandes pistes cyclables forme désormais un circuit qui s’étend sur près de 100 kilomètres. La réalisation du projet n’aura pas été sans surprise. En effet, la modification apportée au tracé initial, à la hauteur de la voie ferrée du CN aux limites de Saint-Henri et du quartier Pintendre, a nécessité la construction et l’aménagement d’une passerelle de même que l’achat d’un terrain pour l’installation de cette infrastructure. Le tout pour 1, 5 M$ de plus que l’estimation initialement prévue.


Publié le jeudi 13 octobre 2011 à 21:55
Modifié le mercredi 21 août 2019 à 14:13

12
Oct
2011

Kalyna se retire

  

On apprend aujourd’hui que l’athlète lévisienne Kalyna Roberge prend sa retraite des compétitions. La distance loin de sa famille lors de ses entrainements a été la cause principale de cette décision. On ne peut que lui souhaiter la meilleure des chances et beaucoup de succès dans ses futures engagements.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le mercredi 12 octobre 2011 à 15:43
Modifié le vendredi 23 août 2019 à 16:50

18
Août
2011

La passerelle arrive

  

Article de Marie-Christine Patry. Le Journal de Lévis.

Il ne manque qu’une passerelle au-dessus de la voie ferrée du CN à Pintendre pour que le lien cyclable Harlaka soit complet. Un peu en retard, son installation devrait cependant débuter sous peu.

« On est dans le dernier droit, la passerelle n’est pas encore installée, mais présentement on est en discussion avec le CN pour procéder à la signature des protocoles. Normalement, cela devrait se finaliser très bientôt et on pourra aller de l’avant », indique Lyse Routhier, à la direction des communications de la Ville de Lévis. En effet, il semble que le retard soit attribuable à la présence d’une ligne électrique appartenant au CN à l’endroit où doit être ériger la passerelle. Comme celle-ci devra être écartée pour débuter les travaux, des discussions sont actuellement en cours avec le CN, ce qui retardera un peu l’installation, qui devait débuter le 23 août.

Selon Mme Routhier, la passerelle devrait tout de même être fin prête très tôt cet l’automne, sans toutefois pouvoir avancer de moment précis. « Cela va dépendre du temps que vont durer les pourparlers », a-t-elle indiqué.

Au final, ce lien cyclable reliera le Parcours des Anses de Lévis et la Cycloroute de Bellechasse et totalisera près de 15 km. Il empruntera, pour la moitié de son parcours, l’emprise ferroviaire Harlaka de la limite sud du quartier Pintendre jusqu’au chemin Sainte-Hélène. Pour l’autre moitié, il empruntera le chemin Sainte-Hélène, le chemin Saint-Roch, la route Lallemand et le parc de la Martinière, pour enfin rejoindre le Parcours des Anses. La moitié du parcours est en site propre et l’autre moitié en site partagé.

Un autre circuit s’ajoute également à celui-ci, parcourant l’ancien tracé Harlaka, le chemin des Forts et les rues des Lilas, Caron et des Faisans jusqu’au Parcours des Anses.

Ce projet a nécessité des investissements d’environ 5 M$. Rappelons également que la Ville de Lévis tentera d’obtenir du financement supplémentaire pour la 2e phase des travaux de la piste cyclable, visant à implanter un viaduc pour cyclistes au-dessus de l’autoroute 20 afin d’éviter aux utilisateurs de rouler en voie partagée avec les automobilistes sur les route l’Allemand et Monseigneur Bourget.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs,  Transports

Publié le jeudi 18 août 2011 à 20:14
Modifié le lundi 5 août 2019 à 13:02

11
Août
2011

L’absence d’amphithéâtre se fait sentir à Lévis

  

Article de Luc Fournier. Le Soleil.
Reproduit avec autorisation au moment de la publication.

L’organisation de Célébrations Lévis 2011 jongle avec l’idée de faire un spectacle final en décembre, de moindre envergure, toutefois, que les grands rendez-vous de cet été.

« On est en réflexion. On laisse passer cette dernière fin de semaine là. On verra si on souligne de quelque façon la fin de l’année », a indiqué la commissaire de Célébrations Lévis 2011, Sylvie Girard. Le manque de salle pour des spectacles intérieurs freine toutefois l’élan.

« C’est la première fois que Lévis accueille des événements de cette envergure, dit Mme Girard. Il n’y a pas d’amphithéâtre, il n’y a pas d’endroit où l’on peut réunir les gens à l’intérieur. Donc, il faut penser à des spectacles à l’extérieur. »

Cette impossibilité de tenir de grands spectacles à l’intérieur rend un spectacle de clôture d’envergure, au début de l’hiver, improbable. « Pour les événements signature, on se doit d’aller chercher le maximum de la population. Donc, pour nous, c’est difficile de penser à des choses à l’intérieur… »

L’aréna de Lévis est le lieu intérieur permettant la plus grande foule avec sa capacité de… 1000 personnes. Il y a bien le Centre de congrès et d’expositions, qui peut accueillir lui aussi quelque 1000 spectateurs, lorsque sa configuration est optimale.

« Ce n’est pas suffisant », réitère Mme Girard. Lévis compte une population de 138 000 personnes.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le jeudi 11 août 2011 à 23:14
Modifié le vendredi 2 août 2019 à 16:32

10
Août
2011

5e anniversaire du Festival de Jazz Etcetera Lévis

  

Source : Jean Brouillard communications

Le Festival JAZZ etcetera Lévis est de retour en force les 11, 12, 13 et 14 août 2011. Pour marquer son 5e anniversaire et souligner les Célébrations Lévis 2011, le Festival se déroule cette année sur quatre jours, accueille encore plus de vedettes et propose une programmation 100 % extérieure et 100 % gratuite!

Au nombre des têtes d’affiches du Festival cette année :

 Jeudi, 11 août à 19 h 30

Oliver Jones et les Violons du Roy marient  le classique et le jazz

Samedi,  13 août à 19 h 30

France D’Amour. Kim Richardson, Bob Walsh,  Emilie-Claire Barlow et Martin Fontaine accompagnés  d’un Big Band de 18 musiciens et 3 choristes Célèbrent le jazz.

Dimanche, 14 août

Marie-Christine Depestre clôt  le Festival en beauté

Du jeudi 11 août de 18 h 00 au dimanche 14 août 18 h 00, les deux scènes du Festival et les rues du  Vieux Lévis seront ainsi le théâtre d’un feu roulant de spectacles pour tous les goûts et tous les âges. Le Festival récidivera également avec sa populaire messe gospel du dimanche à l’église Notre-Dame, suivie de la parade menant au  site du Festival, ainsi qu’avec ses spectacles sur les traversiers toujours  très appréciés tant des habitués que des visiteurs.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le mercredi 10 août 2011 à 16:41
Modifié le vendredi 2 août 2019 à 16:37

Pages :«12345678910...19»