18
Juil
2014

Lévis penche vers un centre culturel

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

Afin d’accueillir des spectacles à grands déploiements, la Ville de Lévis semble mettre une croix sur la construction d’une salle de spectacle de grande envergure et misera plutôt sur la construction d’un centre culturel qui comprendrait une salle de spectacle.

Ce centre, dont la salle de spectacle ne sera que l’un de ses éléments regroupera des services de formation comme la musique ou la danse et des services en art comme la peinture.

« Si on regarde la grande région de Québec, on a une surcapacité au niveau des salles de spectacles. […] Nous on parle davantage de doter Lévis d’un véritable centre culturel à l’intérieur duquel il y aurait une place pour une salle de spectacle », indique le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

« Notre approche est d’aller vers quelque chose d’unique qui va se démarquer des salles de spectacles traditionnelles. » La Ville, ajoute-t-il, travaillera en concertation avec les organismes du milieu et jouera le rôle de facilitateur dans la réalisation du projet.

Chez les deux grands diffuseurs de spectacles de Lévis, on s’accorde aussi pour dire qu’une salle de spectacle seule ne survivrait pas. « Il faut tenir compte que Lévis a comme voisin la région de Québec. On a besoin d’un projet structurant, d’une offre plus élargie. Il faut que l’infrastructure soit un pôle culturel majeur », croit la directrice générale du Vieux Bureau de Poste, Sophie Lemelin.

« Je pense que Lévis a une situation socio-culturo-géographique très particulière », mentionne la directrice générale de Diffusion culturelle de Lévis, Diane Blanchet. « Rien ne doit être précipité, enchaîne-t-elle. Il y a une conjoncture culturelle. […] Remettre une autre salle de spectacle, peu importe comment elle s’articule, dans un centre culturel ou autrement, il faut y penser, y réfléchir, il ne faut pas faire n’importe quoi. »

D’ailleurs, le maire confirme que ce projet ne se réalisera pas à court terme, mais voit plutôt un horizon de cinq à sept ans avant sa concrétisation. Le tout se fera dans le cadre de l’application de la Politique culturelle et du Plan d’action qui seront dévoilés prochainement. D’ailleurs, même si le secteur du quartier Miscéo avait déjà été évoqué, le maire souligne qu’aucun site n’est pour l’instant privilégié pour une éventuelle construction.

Un réel besoin
« Il y a beaucoup d’organismes lévisiens qui louent à Québec pour faire leurs spectacles de fin d’année parce qu’il n’y a pas de salle assez grande pour faire leur spectacle à Lévis. C’est sûr que ça répondrait à un besoin sur le plan amateur », mentionne Mme Blanchet.

La volonté du maire abonde dans le même sens, lui qui veut faire de la salle un endroit pour « les gens de chez nous afin de s’exprimer sur scène. »

Le Groupe Vocal Rive-Son est l’un de ces organismes qui chaque année loue une salle du Palais Montcalm pour présenter son spectacle annuel. « Nous avons besoin d’espace. En attendant, nous nous retournons vers la Rive-Nord », avait indiqué Mélanie Pratte responsable des communications de l’organisme.


Reproduit avec autorisation au moment de la publication sur ce blogue.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le vendredi 18 juillet 2014 à 7:43
Modifié le mercredi 28 avril 2021 à 0:03

Poster un commentaire