Articles ayant le mot-clé « Tramway-SRB »

17
Juin
2010

Jadis, les tramways

  

Article de Nathalie St-Pierre. Journal de Lévis.

à l’heure où le rapport sur la mobilité durable recommande l’instauration d’un système de tramway reliant la rive sud et la rive nord, la Société d’histoire de Saint-Romuald publie son numéro annuel de La Carvelle, qui met en vedette les tramways présents sur la rive sud de 1902 à 1946.

« C’est un heureux hasard, avec ce qu’on voit actuellement dans les médias », a commenté Michel L’Hébreux, président de la Société d’histoire de Saint-Romuald, à propos du contenu de la dernière édition de La Carvelle qui présente notamment l’histoire des tramways sur la rive sud.

« Plus ça change, plus c’est pareil », a ajouté M. L’Hébreux à propos de la recommandation du rapport sur la mobilité durable, en citant l’éditorialiste de la Tribune de Lévis, Robert Sweeney, qui commentait, en septembre 1947, la première année de mise en service des autobus et qui allait comme suit : « N’étant pas à la merci du pouvoir électrique et de ses faiblesses occasionnelles, l’autobus est certes moins exposé que le tramway aux interruptions forcées de services. Pouvant contourner les obstacles de la route, il est moins exposé aux embouteillages. Il est plus rapide, et somme toute, le public a bien raison de préférer l’autobus au tramway. »

À l’époque, les tramways, aussi appelés les « p’tits chars », étaient propriétés d’anglophone, comme bien des entreprises de l’époque. Tout a débuté avec la Levis Electric Railway Company, qui devint la Levis County Railway Company et ensuite la Levis Tramway Company, qui assura le règne des tramways pendant 29 ans sur les 45 ans où les « p’tits chars » circulaient sur la rive sud.


Catégorie(s) : Histoire Urbaine,  Transports

Publié le jeudi 17 juin 2010 à 6:54
Modifié le lundi 19 février 2018 à 12:54

13
Juin
2010

Tramway : ce qui se fait ailleurs (II)

  

Voici un exemple du tramway de la magnifique ville de Nice en France. La photo fût prise en juillet 2008. Pour l’instant on ne retrouve qu’une seule ligne de tramway mais deux nouvelles lignes sont projetées pour les prochaines années. Le tramway de Nice a été construit d’août 2003 à novembre 2007 pour un coût total de 480 millions d’euros. La ligne 1 s’étend sur une distance de 8.7 km et compte 21 stations.

=> Pour en savoir plus.


Catégorie(s) : Transports

Publié le dimanche 13 juin 2010 à 23:27
Modifié le lundi 19 février 2018 à 12:56

13
Juin
2010

Tramway : ce qui se fait ailleurs

  

Voici un tramway qui est en fonction à Barcelone, en Espagne. Remarquez les zones réservées pour les cyclistes et les piétons. Il y a 2 voies de transport pour le tramway, 1 pour l’allée et l’autre (à gauche) pour le retour. Photo prise lors de mon passage à Barcelone entre le 31 mai et le 6 juin dernier.


Catégorie(s) : Transports

Publié le dimanche 13 juin 2010 à 17:45
Modifié le lundi 19 février 2018 à 12:56

13
Juin
2010

Tramway : Blaney voit encore plus loin

  

Article de Isabelle Mathieu. Le Soleil.

Le projet de tramway est « un pas dans la bonne direction », juge le député conservateur Steven Blaney, mais il faut aller plus loin en couvrant tout le territoire de Lévis et en ajoutant des trains de banlieue pour desservir Bellechasse et Lotbinière.

Ingénieur civil de profession, le député de Lévis-Bellechasse s’inquiète depuis un bon moment des problèmes de transport que vivent les gens de sa circonscription… d’autant plus que sa conjointe met une heure et demi chaque soir à faire le trajet entre le palais de justice et leur maison de Saint-Rédempteur!

« La situation s’est détériorée de façon dramatique depuis cinq ans, c’est une problématique qui freine le développement économique ».

Le plan de mobilité durable présenté jeudi par l’administration Labeaume apporte des pistes de solution, mais il comporte aussi des lacunes, affirme le député.

« Premièrement, on ne peut pas couper la ville de Lévis, tranche Steven Blaney. Ensuite, ce n’est pas juste une traverse du pont dont on a besoin, c’est d’une vision intégrée où l’on utilisera aussi les emprises ferroviaires ».


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le dimanche 13 juin 2010 à 17:20
Modifié le lundi 19 février 2018 à 12:56

11
Juin
2010

Destination 2030 : Lévis voit plus loin pour le tramway

  

Article de Isabelle Mathieu. Le Soleil.

Un tramway à Lévis? Bonne idée, dit la mairesse Danielle Roy Marinelli, qui propose même de le prolonger jusque dans l’arrondissement Desjardins plutôt que de l’arrêter à Saint-Romuald, comme prévu au plan sur la mobilité durable.

La Ville de Lévis, partenaire du groupe sur la mobilité durable, est favorable au projet de tramway de 1,5 milliard $ présenté hier par le maire de Québec, Régis Labeaume.

Mais à long terme. Car à court et à moyen terme, ce que la mairesse Danielle Roy Marinelli et son équipe veulent, c’est une modernisation de leur système de transport en commun par autobus.

« On veut tester d’abord comment ça va fonctionner avec un réseau d’autobus hyper-performant et une bonne interconnexion avec le réseau de la Rive-Nord, dit Mme Roy Marinelli. Le tramway viendra ensuite ».

Aux yeux du maire Régis Labeaume, faire traverser le fleuve au tramway était une figure imposée. « Le plus gros bouchon d’étranglement en circulation à Québec, ce sont les pont s», rappelait-il en point de presse. Il fallait avoir une solution pour Lévis, ajoute le maire. « Sans nous mêler de leurs affaires », précise le maire aussitôt.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le vendredi 11 juin 2010 à 7:46
Modifié le lundi 19 février 2018 à 12:57

Pages :«1234