18
Mai
2020

Ville de Lévis autrement ? (COVID-19)

Billet de Yves Gagné portant sur ses réflexions.

Suite à la pandémie de la COVID-19, la Ville de Lévis doit-elle revoir la façon de faire dans l’ensemble de ses infrastructures ? Toutes ces questions doivent suivre les règles de la distanciation sociale recommandée par la Santé Publique!

Voici mes questions :
Lors de nouvelles rues, devrait-on avoir des trottoirs de chaque côté et à sens unique ?
Devrait-on ajouter des trottoirs dans les rues qui en ont seulement un?
Devrait-on prolonger et/ou élargir les pistes cyclables afin de les rendre à sens unique ?
Devrait-on faire des rues piétonnes dans nos anciens centre-ville? (Le Vieux-Lévis, le Vieux St-Romuald, Le Vieux Charny), etc.
Comment gérer les visiteurs pour les fontaines d’eau implantées dans les parcs?
Comment gérer les résidents dans nos parcs publics?
Quoi faire si nos voisins font des partys de piscine?
Comment gérer la clientèle lors de canicule dans nos piscines publiques ou les jeux d’eau?
Devra-t-on engager des préposés pour nettoyer chaque bloc sanitaire après chacun des passages de chaque visiteur?

Avez-vous d’autres questions ? Commenter ici-même!


Catégorie(s) : Scène Lévisienne

Publié le lundi 18 mai 2020 à 13:36
Modifié le lundi 18 mai 2020 à 14:51

1 commentaire+  Commenter

  • Je trouve ces réflexions tout à fait à propos et probablement davantage pour une ville comme Lévis qui a été construite presque exclusivement autour du modèle de l’automobile.

    Reprenons les une à une:

    1- Nouvelles rues avec des trottoirs des deux côté? Je ne pense pas. Si on développe uniquement de l’unifamiliale, des chaines de rues suffisent certainement. Les gens cohabitent et marchent directement dans les rues Et la circulation automobile ne le justifient pas. Par contre dans des quartiers plus denses (ex: Miscéo), ça me semble essentiel des deux côtés et avec une bonne largeur. On pourrait aussi limiter l’accès aux automobiles de temps en temps et permettre les terrasses sur rues.

    2 et 3 – Il faudrait revoir nos grands axes ou ça fait du sens. Kennedy, Guillaume couture et les autres grands boulevards devraient maintenant avoir de larges trottoirs, augmenter leur densification, prévoir systématiquement des pistes cyclables fonctionnelles hors rue et mettre l’accent sur le transport actif et en commun. Ce n’est pas le lot de notre ville actuellement. Nous n’avons qu’ se promener pied sur Guillaume couture face aux galeries chagnon et le mouvement Desjardins pour constater comment ces no mans lands sont froid et n’invite En aucune manière au transports actifs.

    4- Je ne crois pas que nous avons le volume nécessaire pour faire de nos vieux centre ville des rues piétonnes à part entière. La trame commerciale y est encore décousue, y est peu attrayante. être tout piéton, serait un suicide pour ces artères. Il faut d’abord augmenter l’offre commerciale et l’attractivité de ces artères avant d’envisager ce point. Nous ne sommes pas à QC et Montréal. Lévis a choisi un autre modèle de développement.

    Pur les autres questions, il en va d’une bonne signalisation et d’un consentisation collective. Je pense que les gens auront changé après la covid et certaines habitudes seront ancrées. Mais gageons que dans 2 ou 3 ans, quand un vaccin et médicament aura réduit à néant ce virus, nos vieilles habitudes seront revenues.

Poster un commentaire