15
Mai
2020

5 jardins communautaires rouverts, 3 en projet à Lévis

Article de Aude Malaret. Le Journal de Lévis.

Les jardiniers pourront retourner à leurs cultures à partir du 18 mai. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES - ARCHIVES

Les jardiniers pourront retourner à leurs cultures à partir du 18 mai. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES – ARCHIVES

Cinq jardins communautaires rouvriront progressivement à partir du 18 mai sur le territoire lévisien. Trois nouveaux emplacements cultivables seront accessibles aux Lévisiens dès 2021 et 2022.

Les jardins de la Sitelle à Saint-Étienne-de-Lauzon, de Lauzon, du parc de l’Anse-Tibbits, du parc des Fleurs à Pintendre, les Radicelles à Saint-Jean-Chrysostome accueilleront de nouveau les cultivateurs amateurs à partir du 18 mai.

L’ouverture de ces jardins communautaires devra se faire de façon sécuritaire dans le respect des règles de la Direction de la santé publique, a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, lors d’une conférence de presse, ce 14 mai.

Les personnes qui souhaitent connaître les modalités des autres jardins communautaires privés se trouvant sur le territoire de la Ville, peuvent contacter le Service 211.

De nouveaux sites en 2021 et 2022
Trois nouveaux jardins devraient aussi être opérationnels dans les deux prochaines années, a annoncé la Ville. Le Jardin du parc de la Rivière, à Charny, est prévu pour 2021 et les jardins du parc Lavoisier, à Saint-Romuald, et du parc Guy-Dionne, à Lévis, pourront être cultivés à partir de 2022.

Un jardin temporaire ?
Une demande a aussi été déposée par la Ville au gouvernement fédéral afin d’utiliser le site de la ferme Chapais «pour y développer de petits lots pour la réalisation de jardins communautaires», a annoncé Gilles Lehouillier, avant de préciser que cette installation serait «temporaire» dans le contexte de la pandémie, même si la Ville convoite toujours le site et espère en obtenir la gestion afin d’y développer de tels projets à l’avenir.

Les jardiniers devront respecter les mesures suivantes, selon les demandes de la Direction de la santé publique :

· un surveillant sera présent en tout temps dans chacun des jardins communautaires afin d’assurer le respect des règles en vigueur;
· un seul jardinier à la fois, par lot, est autorisé à jardiner afin de respecter les normes de distanciation;
· un nombre limité de jardiniers pourront être présents, en même temps, dans le jardin;
· le port des gants sera obligatoire;
· les jardiniers devront apporter leurs outils de jardinage personnels;
· la désinfection des mains sera obligatoire à chaque entrée et à chaque sortie
· les installations sanitaires ne seront pas accessibles;
· le jardin sera inaccessible en dehors des heures d’ouverture.

La Ville rappelle aux utilisateurs «qu’elle se réserve le droit de fermer l’accès aux jardins à tout moment si elle constate que les mesures de prévention ne sont pas respectées».


Reproduit avec autorisation.


Publié le vendredi 15 mai 2020 à 8:08
Modifié le vendredi 15 mai 2020 à 8:10

Poster un commentaire