22
Mai
2018

Les curiosités de Lévis réunies dans un livre

Article de Aude Malaret . Le Journal de Lévis.

De tous les sujets insolites à propos de Lévis, 100 ont été réunis dans un livre par les historiens David Gagné et Pierre Lahoud. Curiosités de Lévis met en lumière un patrimoine oublié, des traces et des anecdotes éparpillées sur le territoire.

Chacune des 100 curiosités est présentée comme une petite histoire. Si l’ouvrage n’a pas vocation à être un volume de référence, les textes donnent des informations essentielles, sous une forme synthétique. Au-delà de son intérêt historique, le livre peut même être lu comme un guide, chaussures aux pieds, lors de promenades au fil des pages et des lieux.

« Les références, on les retrouve dans les bibliothèques et dans les livres. Alors, on voulait amener les gens vers le lieu, que ça suscite assez d’intérêt et de curiosité pour qu’ils aient envie d’en découvrir davantage. »

Bâtiments historiques, religieux ou industriels et patrimoine naturel, public, artistique, ferroviaire ou architectural autant de lieux, parfois des plus communs, dont l’origine, l’histoire ou même l’usage sont devenus méconnus au fil du temps, sont autant de sujets abordés par les auteurs.

Sortir de l’ordinaire
« On voulait aller chercher des éléments qui sortent de l’ordinaire. On a revisité des lieux, comme la Maison Alphonse-Desjardins, qui sont très connus à Lévis, ou l’église Notre-Dame. Par contre, on les a revisité autrement en faisant découvrir des éléments qui n’avaient pas été abordés et en attirant l’attention vers des détails étranges ou originaux. »

Si les auteurs ont choisis quelques uns des lieux les plus connus, ils font la part belle à d’autres plus originaux. Comme auteur et historien, David Gagné tenait particulièrement à faire découvrir au lecteur le canal Caldwell-Ross, qui figure à la toute fin du volume.

« C’est, sur notre territoire, probablement l’un des plus grands ouvrages de génie du 19e siècle, dans la région de Québec. Aujourd’hui, c’est un peu perdu à travers la forêt, mais il y a plusieurs endroits où on peut y accéder. C’est une tranchée gigantesque à travers le territoire. Il faut imaginer qu’on a pu creuser au pic et à la pelle un canal, en suivant la topographie de Lévis. C’est absolument renversant, quand on mesure la somme d’ouvrage pour le réaliser. »

Et parmi les curiosités, l’une a la préférence de David Gagné, les vitraux de l’église Notre-Dame. « Quand on s’attarde aux vitraux, c’est complètement déconcertant. On retrouve des jouets, des cabanes d’oiseaux, des visages d’enfant, des bambis de Walt Disney, c’est un sujet renversant, je l’adore! C’est à la fois naïf et d’une expression artistique qui est d’une valeur exceptionnelle. C’est un coup de coeur ! »

Montrer toute la richesse de Lévis
Au début du projet, les auteurs avaient dressé une liste de plus de 150 curiosités, qu’ils ont départagé en fonction de leur originalité. « Il a fallu couper à travers notre liste et faire des choix parfois déchirants. Mais ç’a été très facile de trouver des sujets de rédaction, car il y a une richesse extraordinaire à Lévis. C’est ce qu’on voulait montrer dans ce projet. »

C’est d’une proposition de l’éditeur, qu’est née l’idée de réaliser un ouvrage sur Lévis dans le cadre de la collection Curiosités. Avec ce livre, David Gagné poursuit l’aventure commencée avec Lévis au passage du temps, publié aussi aux éditions GID.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Histoire Urbaine,  Livres / Articles

Publié le mardi 22 mai 2018 à 12:53
Modifié le mardi 22 mai 2018 à 12:53

Poster un commentaire