18
Jan
2018

Lévis fait fausse route, selon le RTC

Article de Annie Morin. Le Soleil.

Les problèmes financiers de la Société de transport de Lévis (STLévis) sont bien davantage attribuables à la faiblesse des investissements municipaux qu’au partage de la contribution de 30 $ pour le transport en commun provenant de l’immatriculation des véhicules de promenade, analyse le président du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Rémy Normand.

Cela fait 25 ans que le fonds d’immatriculation a été créé par le gouvernement du Québec afin que les automobilistes des six régions les plus populeuses de la province participent au financement du transport collectif. Lors du renouvellement de l’immatriculation des véhicules de promenade, 30 $ sont prélevés et remis à la société de transport en commun la plus proche.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Transports

Publié le jeudi 18 janvier 2018 à 8:13
Modifié le mardi 13 février 2018 à 21:34

Poster un commentaire