6
Déc
2017

Des paroisses face à la désertion des églises à Lévis

Article de Marc-Antoine Lavoie. ICI Radio-Canada.ca Québec.

L’église Sainte-Bernadette à Lévis est en cours de démolition. Le bâtiment de culte a été vendu pour laisser place à une coopérative d’habitation. Un autre exemple qui illustre la conséquence d’une baisse de la fréquentation dans les églises de Lévis forçant les paroisses à s’adapter.

En 2011, la paroisse de Saint-Joseph-de-Lévis, où se situe l’église Sainte-Bernadette, estimait à 3500 le nombre de personnes qui fréquentaient ses différents lieux de culte la fin de semaine. Un nombre bien insuffisant pour maintenir les huit églises de la paroisse.

« Le critère premier du maintien d’un bâtiment de ce type-là, c’est la fréquentation et le soutien que donnent les paroissiens », constate Gaétan Hallé, président de l’assemblée de Fabrique de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis.

=> La suite sur ICI Radio-Canada.ca Québec.


Catégorie(s) : Histoire Urbaine,  Patrimoine

Publié le mercredi 6 décembre 2017 à 9:48
Modifié le mardi 13 février 2018 à 21:42

1 commentaire+  Commenter

  • Un très bel article de Radio Canada. Je me rappelle, jeune mère de famille, voulant aller à la messe de Noël 🎄des enfants, mais nous n’avions jamais de place, il fallait réserver et il y a toujours eu des privilégiés. Finalement, c’est à ce moment que ma famille s’est, en quelque sorte, désengagée des visites à l’Église. Mais la foi est toujours présente.

Poster un commentaire