18
Jan
2018

Société de transport de Lévis : une compensation ou des coupes

Article de Annie Morin. Le Soleil.

La Société de transport de Lévis (STLévis) exige réparation pour l’«injustice» subie dans le dossier des immatriculations. À défaut de quoi elle sera dans l’obligation de sabrer dans les services aux usagers et l’effet se fera sentir dès l’été, prévient son président, Mario Fortier.

«Il faut arrêter de tourner en rond. On a décidé de mettre de la pression. Si le gouvernement n’est pas au rendez-vous, on va prendre les décisions qui vont avec et on le tiendra pour responsable», a lancé M. Fortier, jeudi, en conférence de presse.

Il n’a pas détaillé les scénarios de coupes qui sont déjà à l’étude : «On vous parlera des histoires d’horreur en temps et lieu.» Le ministre des Transports, André Fortin, en sera informé lors d’une rencontre programmée le 30 janvier.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le jeudi 18 janvier 2018 à 19:35
Modifié le mardi 13 février 2018 à 21:33

1 commentaire+  Commenter

  • Je suis d’accord avec les demandes de Lévis. Le transport en commun de Lévis est sous-financé et comment se fait-il que les Lévisiens versent 15$ par immatriculation pour le transport en commun de Québec ? Donc, si je comprend bien, la Ville de Lévis, si les Lévisiens paient 50% du transport en commun à Québec, nous devrions avoir un % des décisions qui se prennent lors des rencontres du RTC concernant la problématique du transport en commun de Québec! Pourquoi le Gouvernement du Québec ne comprend pas la problématique du transport en commun sur un grand territoire comme Lévis car il a fait la fusion des 10 anciennes villes sur ce même grand territoire mais en favorisant le transport en commun de Québec au détriment des résidents de Lévis ? On veut notre argent mais pour donner les services à la RTC.Facile pour le RTC d’avoir des projets pour son transport en commun mais avec une partie de notre argent! Bizarre,,,

Poster un commentaire