2
Juin
2017

Un été à jouer dans l’eau

Article de Mélanie Labrecque. Le Peuple Lévis.

L’Aménagement de l’installation du Parc Renaud Maillette a coûté 433 000$.
© TC Media Mélanie Labrecque.

Les enfants des secteurs de Lauzon et de Saint-Rédempteur auront de quoi s’amuser cet été. Deux nouveaux jeux d’eau ont été installés aux parcs de la Paix (Lauzon) et Renaud-Maillette (Saint-Rédempteur). Ce dernier a été officiellement inauguré sous la pluie de ce matin.

Ces deux infrastructures ont nécessité des investissements de 900 000$. L’argent a permis l’aménagement des modules de jeux, mais aussi la construction d’un bâtiment de services, à la reconfiguration des sites pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.

« Nous nous sommes rendu compte que dès que nous en ouvrons un c’est un succès instantané. Comparativement à une piscine, leur mise en place coûte moins cher et nécessite moins de surveillance », a noté le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

La thématique sportive a inspiré les aménagements du parc de Saint-Rédempteur. Les jeux comptent trois zones: l’une pour les tout-petits, l’autre pour la famille et une dernière pour les adolescents. Un investissement de 433 000$ a été nécessaire à sa réalisation.

« En 2009, le parc n’avait pas une très bonne réputation. Il y avait du trafic de tout, beaucoup de bris, des gangs le soir. Il n’y avait rien et tranquillement, les gangs sont partis, les bris aussi. D’un autre côté, il y a eu des équipements qui se sont rajoutés. Des gens l’habitent. La Ville a eu une belle vision il y a 30 ans, celle de garder un immense terrain à vocation municipale », s’est souvenu le conseiller de l’endroit, Réjean Lamontagne.

Parc de la Paix
La thématique de l’aviation a été mise en vedette au parc de la Paix puisqu’elle est directement liée à l’histoire du lieu. Il a coûté 496 000$ à la municipalité pour construire un bâtiment de service et pour les travaux d’aménagement du site. La Ville s’active déjà à trouver des pistes pour améliorer la configuration du parc, près du lac artificiel. Le concept sera élaboré cet été.

« Il est rendu, pour l’ensemble de la ville, exceptionnel, et ce pour 3 ou 4 bonnes raisons. La première c’est le site. Il offre la plus belle vue qu’on peut avoir sur la Rive-Nord. À côté, le centre de plein air où nous avons inauguré des investissements importants l’an passé », a poursuivi le conseiller Robert Maranda.

À la fin de l’été, la Ville disposera d’une dizaine de jeux d’eau. À terme, le premier citoyen estime que le territoire sera bien couvert lorsque Lévis comptera de 15 à 20 installations de ce genre.


Article reproduit avec autorisation.


Publié le vendredi 2 juin 2017 à 6:19
Modifié le jeudi 15 février 2018 à 13:03

Poster un commentaire