Archives de décembre 2020

11
Déc
2020

La STLévis bonifie plusieurs de ses services

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Crédit photo: Archives Le Journal de Lévis.

Par voie de communiqué, la Société de transport de Lévis (STLévis) a annoncé, le 9 décembre, la bonification de son offre de services, particulièrement en ce qui a trait aux parcours offerts dans l’ouest de Lévis.

À compter du 14 décembre, le parcours Lévisien 3, qui relie les secteurs Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas à Sainte-Foy circulera désormais aux 30 minutes la fin de semaine dans les deux directions, plutôt qu’aux 45 minutes.

La fréquence des parcours locaux 22, 23 (Saint-Nicolas) et 31 (Breakeyville) sera également bonifiée lors des périodes hors-pointe en semaine, pour offrir un service aux 30 minutes sur les parcours 22 et 23, et aux 60 minutes sur le parcours 31.

Également, un nouveau service express, le parcours 220, reliera la station Plante, à l’intersection de la Route des Rivières et de la rue Plante à Saint-Nicolas, au centre-ville de Lévis. La STLévis estime que ce parcours permettra à ses utilisateurs d’arriver plus de 15 minutes plus tôt au campus de Lévis de l’UQAR, au siège social de Desjardins ou au Cégep de Lévis.  Dans l’est du territoire, le nouveau parcours 13 ainsi que le taxibus T-13 permettront d’offrir une desserte régulière dans le quartier Saint-David, le projet Umano et le Vieux-Lévis.

« L’augmentation de la fréquence du Lévisien 3 dans l’ouest de la ville ainsi que les autres bonifications s’inscrivent dans le cadre de la mise en place de notre réseau 2026 qui vise à améliorer la desserte des quartiers et des grands générateurs de Lévis », a souligné le président de la STLévis, Mario Fortier.


Catégorie(s) : Transports

Publié le vendredi 11 décembre 2020 à 8:36
Modifié le dimanche 17 janvier 2021 à 15:49

11
Déc
2020

Un nouveau complexe sportif dans l’ouest de Lévis

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Une piste de pumptrack sera notamment construite sur le site du Complexe sportif et plein air de Lévis. CRÉDIT : AVENTURE MF.

Bien connu dans la région grâce à leur entreprise Réseau sports adultes (RSA), Nicolas Dallaire et Steve Gaudreau donneront une nouvelle vie au site qui accueillait jusqu’à tout récemment Méchoui international. Cette parcelle du chemin Saint-Grégoire, à Saint-Étienne-de-Lauzon, accueillera désormais le Complexe sportif et plein air de Lévis.

L’un des propriétaires du site, Nicolas Chouinard, a approché il y a quelques semaines les créateurs de RSA, une entreprise qui gère des ligues et des tournois sportifs pour adultes, afin de trouver une nouvelle vocation aux terrains occupés par Méchoui international, qui a récemment fait faillite. Locataires à cet endroit depuis trois ans de terrains de volleyball de plage pour les activités de RSA, les deux hommes d’affaires étaient bien au fait du potentiel du site.

« En raison de l’interdiction des activités sportives en zone rouge, les activités de RSA sont littéralement sur pause depuis le début de l’automne. Lorsque cette belle opportunité s’est présentée à nous, nous avons sauté dessus. Les participants aux activités de RSA ont très souvent des enfants et nous voulions développer également des activités de sport et de plein air auxquelles tous les membres de la famille peuvent participer », a expliqué Steve Gaudreau, directeur associé de RSA.

Répondre aux attentes des sportifs et des amateurs de plein air
Pour donner vie au Complexe sportif et plein air de Lévis, Nicolas Dallaire et Steve Gaudreau ont donc créé une nouvelle entreprise. En plus d’amorcer des négociations pour acquérir le site qui accueillera le complexe, les deux hommes d’affaires ont mis en place ou prévoit construire différentes infrastructures pour permettre à ses futurs visiteurs de bouger.


Catégorie(s) : Sports, Arts & Loisirs

Publié le vendredi 11 décembre 2020 à 8:32
Modifié le dimanche 17 janvier 2021 à 15:51

2
Déc
2020

Réaménagement du boulevard Guillaume-Couture : le BAPE tiendra une séance d’information

  

Article de Érick Deschenes. Le Journal de Lévis.

Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a annoncé, le 1er décembre, le début de la période d’information publique sur le projet d’implantation de mesures prioritaires pour le transport collectif sur le boulevard Guillaume-Couture, à Lévis et à Saint-Romuald.

Rappelons que comme le projet désiré par la Ville de Lévis provoquera l’élargissement du boulevard Guillaume-Couture sur plus de deux kilomètres, ce dernier est soumis à la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE). C’est pour cela que le BAPE a reçu le mandat du ministre de l’Environnement, Benoît Charette, de tenir une séance d’information publique sur le projet.

En raison de la situation pandémique, la séance d’information publique qui se tiendra dans le cadre de la période d’information publique se tiendra uniquement par des modes numériques. Une séance sera diffusée en direct sur le site Web du BAPE et sur sa page Facebook, le 10 décembre dès 19h30.

À la suite des présentations du BAPE et de la Ville de Lévis, toute personne intéressée pourra poser ses questions en direct. Il sera possible de le faire en les soumettant à boulevard-guillaume-couture@bape.gouv.qc.ca, en les formulant directement sur la plateforme Facebook, ou encore par téléphone (1 800 463-4732). Jusqu’au mardi 5 janvier, dernière journée de la période d’information publique, les citoyens peuvent communiquer avec le BAPE pour obtenir plus d’informations.


Publié le mercredi 2 décembre 2020 à 16:41
Modifié le mercredi 2 décembre 2020 à 16:42