25
Mai
2011

Le Capitaine Bernier aura sa statue

Article de Nathalie St-Pierre. Le Journal de Lévis.

Le contrat d’exécution pour le monument du Capitaine Bernier a récemment été octroyé par la Ville de Lévis. C’est l’artiste montréalais Michel Binette qui créera ce bronze de 8 pieds et 4 pouces.

La statue devrait être livrée en décembre 2011. Elle ne pourra cependant être installée à ce moment. Il est prévu que le monument hommage au capitaine Joseph-Elzéar Bernier soit installé aux environs du Quai Paquet. Compte tenu des travaux majeurs qui se feront dans le secteur de la Traverse, la statue sera entreposée en attendant de prendre sa place en bordure du fleuve. Le montant de la facture s’élève à près de 160 000$.

L’artiste Michel Binette est le créateur d’un peu plus d’une dizaine d’oeuvres exposées dans des lieux publics, notamment les statues en bronze d’Adélard Godbout et de Montcalm qui se retrouvent au Parlement de Québec.

C’est avec beaucoup de plaisir que Jeanne Coudé a accueilli la nouvelle, elle qui porte le dossier d’un monument hommage au Capitaine Bernier depuis plusieurs années.

L’homme du froid
Le capitaine Joseph-Elzéar Bernier est né à L’Islet en 1852. Issu d’une lignée de capitaines de navire, il a pris la mer très jeune. Devenu capitaine de navire, il a exploré les mers du Nord. Entre 1906 et 1925, il a fait 12 expéditions dans l’Arctique et y a passé huit hivers. Il est notamment reconnu pour avoir déposé, le 1er juillet 1909, une plaque sur l’île de Melville, proclamant la souveraineté du Canada sur les îles de l’Arctique.

Lévisien d’adoption, il a passé les dernières années de sa vie dans une résidence de la rue Fraser, dans le Vieux-Lévis. Il est décédé à Lévis le 26 décembre 1934, à l’âge de 82 ans. Il est inhumé au cimetière Mont-Marie.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Histoire Urbaine

Publié le mercredi 25 mai 2011 à 18:49
Modifié le jeudi 5 juillet 2018 à 12:59

2 commentaires+  Commenter

  • Enfin, je me rejouis de cette excellente nouvelle. Ce monument aurait dû être érigé il y a longtemps… Bravo à Lévis et à tous ceux qui furent impliqués dans ce projet. Je ne peux m’empêcher de vous faire part d’un vieux rêve: voir une réplique de l’Arctic, le bateau du capitaine Bernier, sur les vieux quais rénovés de Lévis d’ici 10 ans…. Ce qui devrait être un monument national historique visité par des milliers de gens par année, a été abandonné aux glaces et aux marées il y a presque 100 ans… Ce serait un atout historique et touristique important pour Lévis. Merci. Jacques Sirois, biologiste et historien amateur de notre patrimoine polaire. Victoria, C.-B.

  • La réalisation d’un monument consacré à J.E. Bernier cristallise il est vrai des années d’efforts pour reconnaître le rôle de Bernier dans l’histoire de la navigation dans l’Arctique canadien. Il faut reconnaître qu’avec les années, une image de héros s’est construite autour de Bernier. Il est indéniable que Bernier fut un grand navigateur. Il a contribué à affirmer de façon symbolique la souveraineté canadienne. Or, en droit international, depuis plus de cent ans, la pose de drapeaux et de plaque ne veut rien dire au plan de la souveraineté. Mais plusieurs ont exagéré ce rôle, comme le démontre plusieurs études sérieuses portant sur l’Histoire de l’Arctique canadien publiées récemment au Canada anglais. Car Bernier ne figure dans aucune liste des grands explorateurs de l’Arctique publiées jusqu’à aujourd’hui. Que devrait-on penser de cela ? Que l’on a créé de toute pièce un héros ? Bernier a d’ailleurs tout fait pour qu’on ne l’oublie pas.

Poster un commentaire