Archives de mars 2019

19
Mar
2019

Interconnexion : les autobus de Lévis iront à Québec

  

Article de Marc-Antoine Lavoie. Ici Radio-Canada.ca – Région de Québec.

On ne verra jamais d’autobus du Réseau de transports de la Capitale (RTC) s’aventurer à Lévis, confirme Gilles Lehouillier. Le maire affirme que deux solutions sont à l’étude pour assurer l’interconnexion entre les deux rives et que ce sont les véhicules de Lévis « qui vont traverser à Québec, peu importe le scénario ».

Les autobus de la Société de transport de Lévis (STLévis) s’arrêteront donc près d’un pôle d’échange au nord des ponts Pierre-Laporte et de Québec.

Sans préciser l’endroit exact où les passagers passeront de réseau de transport à l’autre, le maire de Lévis indique que le ministère des Transports du Québec (MTQ) a « déposé deux scénarios pour assurer l’interconnexion dans l’ouest ».

=> La suite sur Ici Radio-Canada.ca.


Catégorie(s) : Transports

Publié le mardi 19 mars 2019 à 12:19
Modifié le mardi 19 mars 2019 à 12:19

13
Mar
2019

559 M$ pour repeinturer le pont de Québec

  

Article de Taïeb Moalla. Le journal de Québec.

Ce n’est pas de sitôt que la rouille disparaîtra de la « 8e merveille du monde » : Ottawa évalue désormais à 559 M$ les coûts de restauration de la peinture du pont de Québec, échelonnés « sur une période de 25 ans ».

Selon le scénario le plus récent dont notre Bureau parlementaire a obtenu copie, le gouvernement Trudeau propose au Canadien National (CN) et au gouvernement du Québec de se partager la facture en trois, soit une contribution de 186,33 M$ chacun.

=> La suite sur journaldequebec.com.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Patrimoine,  Transports

Publié le mercredi 13 mars 2019 à 12:24
Modifié le mercredi 13 mars 2019 à 12:24

9
Mar
2019

Retour sur le passé : Le 30$ bientôt réglé dans le dossier du transport en commun

  

On a vu récemment que les dirigeants de la Société de transport de Lévis (STLévis) demandent au nouveau gouvernement provincial de résoudre le problème de la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations (fonds d’immatriculation) dans le prochain budget.

C’est un vieux dossier qui traîne depuis longtemps à preuve cet article que nous avions publié le 16 mars 2007 qui titrait : Le 30$ bientôt réglé dans le dossier du transport en commun

Dans l’article la mairesse de l’époque, madame Danielle Roy-Marinelli, disait qu’il « devrait y avoir un dénouement heureux d’ici la semaine prochaine » !

Pour relire l’article, cliquez ICI.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 9 mars 2019 à 15:27
Modifié le samedi 9 mars 2019 à 15:27

8
Mar
2019

À vos marques, prêts, changez!

  

C’est dans la nuit de samedi ( 9 mars) à dimanche ( 10 mars) que vous devez avancer vos montres et horloges d’une (1) heure.

Profitez de ce moment pour changer les piles de vos avertisseurs de fumée.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le vendredi 8 mars 2019 à 11:53
Modifié le samedi 9 mars 2019 à 14:40

2
Mar
2019

Fonds d’immatriculation : la STLévis veut son argent

  

Article de Érick Deschesnes. Le Journal de Lévis.

Les dirigeants de la Société de transport de Lévis (STLévis) demandent au nouveau gouvernement provincial de résoudre le problème de la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations (fonds d’immatriculation) dans le prochain budget.

« Nous interpelons les trois députés de Lévis de la Coalition avenir Québec, qui sont des élus du parti au pouvoir, pour corriger l’iniquité historique dans le dossier du fonds d’immatriculation. On sait que Marc Picard (député des Chutes-de-la-Chaudière) y travaille depuis 15 ans. Avant les dernières élections, il nous a dit qu’il avait l’aval de son parti pour que le problème soit résolu. Notre confiance est élevée, mais nos attentes sont élevées. S’ils ne livrent pas, nous referons des sorties médiatiques », a tonné Mario Fortier, président de la STLévis, lors d’une entrevue le 20 février.

Rappelons que « l’iniquité », dénoncée par l’administration Lehouillier, remonte à 1992. Depuis ce temps, la moitié des 30 $ que paient les automobilistes lévisiens lors de leur renouvèlement d’immatriculation au profit du transport en commun est versée au Réseau de transport de la Capitale (RTC).

Entre 2009 et 2014, Québec a octroyé un montant compensatoire de 1 M$ par année à la STLévis pour corriger temporairement le tout avant l’adoption d’un nouveau cadre de répartition. Cependant, la rétribution a été stoppée depuis 2015. Avant les élections de l’automne dernier, le précédent gouvernement libéral avait accordé une aide financière transitoire de 1,9 M$ sur deux ans à l’organisme paramunicipal.


Catégorie(s) : Gouvernement,  Transports

Publié le samedi 2 mars 2019 à 9:30
Modifié le samedi 9 mars 2019 à 14:56