Archives de décembre 2010

30
Déc
2010

L’année 2010 sur Lévis Urbain

  

L’année 2010 se terminera d’ici peu. Voici quelques tendances et faits issues des statistique de Lévis Urbain.

Les fureteurs web utilisés sur Lévis Urbain
Le grand vainqueur: Internet Explorer avec 48.6 %.

En détail:

  • Firefox 23.1 %
  • IE8 22 %
  • Mozilla 17.5 %
  • IE7 13.3 %
  • IE6 12.7 % (peu rassurant, pour des considération de sécurité, qu’une aussi grande porportion d’utilisateurs utilisent cette version)
  • Safari 5.2 %
  • Chrome 3.8 %

Voici le top 20 des termes qui ont drainés le plus de visiteurs

  • Lévis urbain 651
  • Fish bowl lévis 651
  • Fishbowl 334
  • Fish bowl 275
  • Restaurant fish bowl lévis 120
  • Restaurant fishbowl lévis 118
  • Fishbowl lévis 107
  • Restaurant fish bowl 100
  • Fish bowl restaurant 83
  • Restaurant fishbowl 74
  • Roc pointe st-nicolas 63
  • Fishbowl restaurant 49
  • Fishbowl restaurant lévis 49
  • Robert naud promoteur 36
  • Levisurbain 35
  • Secteur des Constellations 35
  • Projet roc pointe 33
  • Roc pointe 32
  • Fish bowl restaurant levis 31
  • Fish bowl lévis menu 31

à la lumière de ces résultats, je crois ne pas me tromper en affirmant que le restaurant Fishbowl est populaire. à tout le moins, il succite la curiosité.

Le top 5 des pages les plus visités
La page d’accueil
Un 1er restaurant Fishbowl au Québec à Lévis ?
La catégorie Habitation
La page à propos de Lévis Urbain
Ouverture du Fishbowl


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 30 décembre 2010 à 23:38
Modifié le vendredi 14 avril 2017 à 15:59

30
Déc
2010

Année 2010 à Lévis : vos faits saillants ?

  

L’année 2010 se terminera dans quelques heures. Quels sont vos faits saillants de l’année 2010 pour la grande ville de Lévis ?


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 30 décembre 2010 à 14:40
Modifié le jeudi 30 décembre 2010 à 14:40

23
Déc
2010

Règlement hors cour pour Lévis et Sanimax

  

Source: IciLévis.com

Sanimax ACI inc (anciennement Alex Couture) et la Ville de Lévis ont conclu une entente hors cour à propos d’un recours en dommages-intérêts intenté par l’ex-ville de Charny en juillet 1998.

Alors que l’ex-ville de Charny réclamait 1 049 876,30$, les parties se sont plutôt entendu pour un montant de 150 000$ qui sera affecté à la rénovation du Centre Paul Bouillé. De plus, le nom de Sanimax ACI inc sera « associé publiquement » à ce projet de rénovation, peut-on lire dans la fiche de prise de décision. « Il s’agit d’une volonté de Sanimax que cet argent soit investi de cette façon », a précisé Danielle Roy Marinelli, mairesse de Lévis.

Rappelons que ce recours avait été intenté pour des dommages causés au réseau d’égout sanitaire, à la fin des années 1990.


Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le jeudi 23 décembre 2010 à 14:50
Modifié le vendredi 14 avril 2017 à 16:00

22
Déc
2010

L’horaire des traversiers durant les Fêtes et ajout durant la soirée du Nouvel an

  

La Direction de la traverse Québec-Lévis vous informe qu’à l’occasion de la période des Fêtes l’horaire des traversées pour les journées fériées suivantes 24, 27, 28 et 31 décembre 2010 ainsi que les 3 et 4 janvier 2011 sera celui du samedi.

La seule différence entre l’horaire du samedi et celui de la semaine est qu’il n’y a pas de traversées à partir de Québec à 7 h le samedi matin.
Horaire

———————————————————————————————————————-

La Direction de la traverse Québec-Lévis vous annonce que pour faciliter vos déplacements lors de la soirée du Nouvel An, soit la nuit du 31 décembre au 1er janvier, une traversée aller-retour supplémentaire sera ajoutée à l’horaire.

Pour cette occasion, nous vous informons que les traversées entre 18 h et 2 h 30 seront aux 60 minutes, soit à l’heure de Lévis et à la demie de l’heure de Québec. Les traversées ajoutées seront à 3 h de Lévis et à 3 h 20 de Québec.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 22 décembre 2010 à 6:40
Modifié le vendredi 14 avril 2017 à 16:05

22
Déc
2010

Projet de viaduc à Saint-Rédempteur : reporté

  

Source : Journal de Lévis.

Les citoyens devront attendre quelques mois de plus avant de pouvoir avoir accès aux nouveaux liens routiers et au viaduc qui relira la 7e rue à Saint-Rédempteur et la rue de l’Aréna à Saint-Nicolas. En effet, dans le cadre du programme de subvention Fonds de stimulation de l’infrastructure (FSII), la Ville de Lévis a demandé un report des travaux de construction.

C’est le 16 décembre dernier que la Ville a été informée par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) de la possibilité de prolonger, jusqu’au 31 octobre 2011, la réalisation des travaux prévus dans le cadre du FSII.

Cette prolongation est toutefois conditionnelle à ce que le projet ait eu des dépenses admissibles telles que les honoraires professionnels, l’achat de matériaux ou des travaux considérés réalisés avant le 31 mars 2011 et que les travaux restants à exécuter soient effectués entre le 1er avril et le 31 octobre 2011. Ce que le conseil des élus considère comme réalisable. Selon l’échéancier soumis en date du 17 décembre dernier, une compaction dynamique est présentement en cours dans le secteur et devrait se terminer à la mi-janvier. L’étape finale du projet devrait quant à elle débuter le 2 septembre 2011 et s’échelonner sur une période de 40 jours, ce qui amènerait au mois d’octobre, la fin de la réalisation des travaux.

Soumissions refusées
Après avoir rejeté les soumissions reçues pour l’installation de pieux dans le cadre de son projet, la Ville retournera sur le marché afin de tenter d’obtenir de meilleurs prix. « Ce que nous avons reçu comme soumissions était 50% plus élevé que les coûts estimés pour le projet, a souligné la mairesse Danielle Roy Marinelli lors de la dernière séance du conseil. Le fait qu’il y ait un report proposé par le gouvernement, ça nous donnera du temps pour retourner sur le marché et obtenir de nouvelles soumissions. »

Sur la photo : Le premier plan présenté par la Ville au mois de mars dernier.


Article de Marie-Michelle Gagné. Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 22 décembre 2010 à 6:33
Modifié le vendredi 14 avril 2017 à 16:07

20
Déc
2010

Hausse du compte de taxes de 2,6% à Lévis

  

Source : Le Soleil

La Ville de Lévis annonce une augmentation de la facture de taxes de 2,6 %, soit 56$, en 2011. Mais pour la moitié des contribuables, cette hausse sera beaucoup plus salée en raison du nouveau rôle d’évaluation.

La Ville de Lévis adoptera ce soir un budget de 201,7 millions $, en croissance de 7,1% par rapport à 2010. Cette augmentation des dépenses trois fois plus rapide que l’inflation est surtout due aux nouvelles obligations légales en matière de sécurité incendie, au remboursement du déficit des régimes de retraite et à une contribution toujours plus importante dans le transport en commun.

Pour arriver à boucler son budget, la Ville de Lévis impose une hausse moyenne de 2,6% de la facture de taxes. «On voulait rester le plus près possible de l’inflation, disait la mairesse Danielle Roy Marinelli. Avec tous les investissements qu’on a à faire, ce ne serait pas être responsable que de faire un gel de taxes.

La Ville de Lévis a beau avoir ajusté son taux de taxation en conséquence, le nouveau rôle foncier d’évaluation, qui entrera en vigueur au 1er janvier, causera une mauvaise surprise à bien des citoyens. En effet, 47% des 52 000 contribuables lévisiens encaisseront une hausse plus élevée que le 2,6%. Ces propriétaires ont vu leur maison prendre de la valeur plus rapidement que la hausse moyenne des résidences à Lévis, soit 31%. Ils subiront des hausses allant jusqu’à 9,1% de la facture de taxes.

En revanche, ceux dont la maison a pris moins que 30% de valeur pourront se réjouir d’une baisse de taxes entre 1 et 4%.


Article reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le lundi 20 décembre 2010 à 21:02
Modifié le vendredi 14 avril 2017 à 16:08

19
Déc
2010

Le Vieux-Lévis, le soir

  

Profitant du marché de Noël sur la Terrasse de Lévis, je me suis « essayé » à faire de la photo de nuit. Voici le résultat avec ses 4 photos. Cliquer sur celles-ci pour les agrandir.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le dimanche 19 décembre 2010 à 0:45
Modifié le dimanche 9 avril 2017 à 22:21

15
Déc
2010

Mobilisation pour l’avenir des Scies Mercier

  

Source : Journal de Lévis

Six personnes se sont présentées devant les membres du comité de démolition de la Ville de Lévis, le 7 décembre dernier, afin de faire valoir la nécessité de conserver le bâtiment des Scies Mercier sur la Côte Fréchette, datant de 1891.

Rappelons qu’une demande de démolition pour le bâtiment a récemment été déposée par le propriétaire des Scies Mercier inc., Yves Garant, qui, pour les besoins du développement de son entreprise, se voit dans l’obligation de se délester du vieux bâtiment. « Il y a beaucoup de dépenses à venir pour la bâtisse, s’est-il justifié lors des consultations publiques le 7 décembre, de plus c’est difficile d’accès pour les camionneurs et l’espace est beaucoup trop grand pour ce qu’on fait en ce moment. Nous avons deux seuls employés dans l’usine à temps plein donc notre choix logique est de regrouper nos opérations ».

L’immeuble de la Côte Fréchette avait donc été mis en vente. Un acheteur a montré le souhait d’acquérir la propriété, celui là même qui développe l’Espace Saint-Louis, mais conditionnement à la démolition du vieil édifice. Les gens qui se sont présentés devant les membres du comité de démolition, dont plusieurs habitent sur la Côte du Passage, trouvent qu’il est inconcevable de détruire un des derniers bâtiments industriels du Vieux-Lévis. Tous conviennent qu’il est nécessaire pour M. Garant de se départir d’un bâtiment qui nuit à la rentabilité de son entreprise, mais ils espèrent quand même que l’immeuble puisse être récupéré pour une autre utilisation. Plusieurs ont proposé que la Ville l’achète pour en faire une attraction touristique, d’autres y voient la vocation d’un atelier artistique, en fait, même le propriétaire aurait souhaité, au mieux, que le lieu devienne un musée, et a affirmé être prêt à céder son équipement pour un tel projet.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 15 décembre 2010 à 14:34
Modifié le dimanche 9 avril 2017 à 22:25

15
Déc
2010

Quartier des Constellations à Lévis: une bonne et une mauvaise nouvelle

  

Source: Le Soleil

Une bonne et une mauvaise nouvelles dans la récente étude géotechnique sur le quartier des Constellations de Saint-Jean-Chrysostome : la bonne, les maisons des deux tiers du territoire ne s’enfoncent pas dans le sol argileux. La mauvaise, environ 20 % des résidences peuvent toujours être victimes de tassements importants.

L’ingénieur-géologue George Forest de la firme Aecom, mandatée par la Ville de Lévis, a expliqué que les 18 forages supplémentaires et toutes les nouvelles analyses ont permis de brosser un portrait plus précis et moins catastrophique que celui révélé par la première étude, rendue publique en juin.

Selon l’ingénieur, environ 58 % du quartier des Constellations, soit sa moitié sud, n’aurait pas de risque de tassement supérieur à la limite établie par le Code du bâtiment, soit entre 0 et 25 mm.

Ce sont les citoyens habitant dans la portion nord du quartier qui vivent les tassements de sol les plus importants. La majorité d’entre eux (25 %) peuvent voir leur maison s’enfoncer entre 25 et 100 mm et un plus petit groupe, qui occupe environ 17 % du territoire, fait face à des tassements inquiétants allant de 100 à 200 mm.

Environ 300 maisons ont poussé dans ce secteur de Saint-Jean-Chrysostome entre 2002 et cette année. Près de 75 maisons ont subi différents dommages, comme des fissures, et plusieurs ont dû être mises sur pieux. «Après cinq ans, la majorité des tassements sont terminés, affirme M. Forest. C’est vraiment dans les premières années après la construction que ça se passe.»


Catégorie(s) : Non classé

Publié le mercredi 15 décembre 2010 à 7:32
Modifié le dimanche 9 avril 2017 à 22:28

10
Déc
2010

Côte du Passage : fin des travaux retardée

  

Source : Journal de Lévis

La fin des travaux sur la Côte du Passage entre la rue Wolfe et la rue Saint-Louis est retardée. En effet, plutôt qu’au début du mois de décembre comme prévu, cette portion de la rue sera complétée au printemps.

En effet, selon Christian Brière à la direction des communications de la Ville de Lévis, les importants travaux d’aqueduc et d’égout dans cette section de la Côte du Passage se sont avérés plus complexes que prévu et ne pourront ainsi être terminés avant le début de l’hiver. Ils seront poursuivis au printemps et suivront ensuite les travaux de resurfaçage. La portion au sud de la rue Saint-Louis pourra ensuite être entamée.


Article et photo de Marie-Christine Patry. Reproduit avec autorisation.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le vendredi 10 décembre 2010 à 9:56
Modifié le vendredi 10 décembre 2010 à 9:56

Pages :12»