Articles dans la catégorie « Sports, Arts & Loisirs »

20
Avr
2004

Bibliothèque Charny : début des travaux

  

Le maire de Lévis, M. Jean Garon, a procédé lundi dernier (19 avril) au coup d’envoi des travaux préliminaires de la construction de l’édifice qui abritera une nouvelle bibliothèque et des locaux communautaires dans le Vieux-Charny.

Le bâtiment projet d’une superficie totale de 1 700 mètres carrés aurra une facture contemporaine avec une faade vitrée. Il comportera deux étages. Les locaux communautaires seront logés au rez-de-chaussée alors que la nouvelle bibliothèque occupera étage au dessus.

L’ensemble de ces travaux de construction implique un investissement de 3 483 000$. Cette somme provient de plusieurs sources. Un premier montant de 1 209 000$ est pris même les surplus que l’ex-ville de Charny avait mis en réserve cette fin. La nouvelle Ville de Lévis fournit 752 000$ et 1 522 000$ proviennent du gouvernement du Québec.

Pour le maire Garon « il ne fait pas de doute que la construction de ce bâtiment contribuera grandement l’amélioration de la qualité de vie dans le secteur du Vieux-Charny ». Les gens du quartier Charny seront en mesure d’utiliser leur nouvelle bibliothèque et les locaux communautaires attenants dès la fin de l’année.


Publié le mardi 20 avril 2004 à 20:07
Modifié le lundi 12 mars 2018 à 11:59

11
Jan
2004

Complexe sportif et culturel : ça piétine

  

Dans sa dernière livraison, le journal Le Peuple nous apprend que le projet de doter la rive-sud d’un complexe sportif et culturel est au beau fixe. Le projet du promoteur Réal Breton piétine et tout semble bien long pour attacher les ficelles avec les divers intervenants impliqués dans le dossier. Ce qui ajoute aux longs délais, auxquels il est confronté, est le fait qu’il n’existe pas de réel modèle ici ou ailleurs pour guider les deux parties. En fait, Réal Breton préconise la formule PPP pour partenariat public privé. C’est la seule façon, selon lui, de motiver sa participation privée dans la quête logique de la viabilité du projet et de sa rentabilité.


Publié le dimanche 11 janvier 2004 à 20:49
Modifié le mardi 13 mars 2018 à 12:00

11
Nov
2003

Grâce à Ultramar, Lévis aura son « Central Park »

  

Article de Denis Bouchard. Le Peuple Lévis.

Lévis pourra développer un immense parc urbain sur son territoire. L’acquisition du Boisé Davida, par la société Ultramar, au coût de 800 000 $, ouvre la voie à une telle réalisation.

L’idée, qui mijotait depuis un an et demie, devient réalité avec l’acquisition, par Ultramar d’un grand terrain d’unpeu plus de 7 millions de pi/2 (65,5 hectares) entre les installations de la raffinerie Jean-Gaulin de Lévis et le Club de golf de l’Auberivière. « L’acquisition du Boisé Davida par la société Ultramar et sa mise à la disposition de la ville de Lévis dans le but d’en faire un grand parc urbain dédié à la conservation de la nature montrent de façon éclatante tout le potentiel des partenariats privé-public dans la nouvelle ville », était fier de mentionner le maire Jean-Garon, mardi dernier.

Une zone tampon pour mieux isoler l’usine
D’entrée de jeu, le vice-président Raffinage et directeur général de la raffinerie, Richard Boucher, n’a pas caché que le Boisé Davida, propriété jusqu’alors de dix personnes, constitue une zone verte idéale pour mieux isoler l’usine des quartiers résidentiels tout en permettant à leur résidents de jouir d’un environnement exceptionnel ». Il a aussi fait valoir que l’entreprise établie depuis 30 ans avait, dès son arrivée, pris l’engagement de participer à la vie de la communauté et que cette acquisition « représente une nouvelle manifestation de l’engagement de la Raffinerie Jean-Gaulin et d’Ultramar de travailler avec les instances en place pour améliorer la qualité de vie des citoyens de la région ».


Publié le mardi 11 novembre 2003 à 19:50
Modifié le mercredi 21 mars 2018 à 11:46

21
Oct
2003

Le Parcours des Anses prolongé de 1,5 km

  

Le maire de Lévis, M. Jean Garon, a procédé le 15 octobre dernier à l’inauguration des travaux de prolongement vers l’est de la piste multifonctions Parcours des Anses sur une distance de 1,5 km. Le Parcours des Anses, l’une des pistes les plus populaires et des plus belle de la grande région de Québec, se terminait de façon abrupte à proximité du Parc des arbres fruitiers à Lauzon.

La nouvelle section empruntera l’ancienne voie ferrée du Canadien national sur une distance de un km vers l’est, puis la rue Saint-Joseph sur une distance de 500 mètres. Elle mènera de la rue des Merisiers, dans le quartier Lauzon, à l’intersection du boulevard de la Rive-Sud et de la route Lallemand où elle rejoindra la Route Verte menant vers le Bas-Saint-Laurent. Le prolongement retardé pour des raisons environnementales, sera complété vers la mi-novembre. Le ministères des Transports du Québec a d’abord dû s’entendre avec le Canadien National sur la question environnementale. Les négociations ont duré deux ans. Une fois les travaux complétés, le Parcours des Anses aura une longueur totale de 13,5 km.

Selon le maire Garon,  » cet ajout renforce le rôle de plaque tournante de Lévis dans l’ensemble du réseau québécois d’autant plus que d’autres projets de jonction avec d’autres segments de la Route Verte sont à l’étude « .


Publié le mardi 21 octobre 2003 à 20:10
Modifié le mercredi 21 mars 2018 à 11:47

Pages :«1...1213141516171819