5
Août
2017

Lehouillier veut préserver l’église Sainte-Jeanne-d’Arc

Article de Patrica Cloutier. Le Soleil.

Lorsqu’elle fermera ses portes au culte, l’église Sainte-Jeanne-d’Arc doit éviter d’être démolie, croit le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

« J’avise les gens qui pourraient être intéressés à se porter acquéreurs du bâtiment qu’avant d’envisager la démolition, ils sont mieux d’y réfléchir comme il faut avant d’acheter. Parce qu’on va être très exigeants […] notre objectif étant de conserver le bâtiment », a réagi le maire en mêlée de presse vendredi.

Le Soleil a révélé lundi que la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis souhaite fermer d’ici deux ans cette petite église blanche de 200 places, située entre fleuve et falaise sur la rue Saint-Laurent, près de l’Anse-Tibbits.

M. Lehouillier croit que comme elle est située dans un milieu « sensible », qui a une haute valeur historique, elle devrait rester debout. « L’Anse-Tibbits, c’est le lieu de convergence de tout le transport ferroviaire au début du XXe siècle dans la région de Québec », plaide-t-il.

=> La suite sur lesoleil.com.


Catégorie(s) : Non classé

Publié le samedi 5 août 2017 à 2:56
Modifié le samedi 5 août 2017 à 13:20

Poster un commentaire